Assassinat de Soleimani

07 juillet 2020 16:10; Act: 07.07.2020 16:27 Print

La frappe des États-​​Unis «illégale et arbitraire»

Un rapport dévoilé mardi par l'ONU estime que les preuves fournies par les États-Unis pour justifier l’assassinat du général iranien ne suffisent pas.

Sur ce sujet
Une faute?

Le général iranien Qassem Soleimani, tué le 3 janvier par les États-Unis lors d’une frappe en Irak, l’a été de façon arbitraire et illégale. Telle est la conclusion d’Agnès Callamard, rapporteuse spéciale mandatée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont les États-Unis se sont retirés en 2018. Son argument: Washington n'a pas démontré que la figure militaire iranienne représentait un danger immédiat.

«Un assassinat arbitraire»

Dans un rapport envoyé mardi aux médias par l'ONU, Agnès Callamard conclut qu'en «l'absence d'une menace imminente mettant en danger la vie, la manière d'agir des États-Unis était illégale» et viole la Charte des Nations unies.

Le document devait porter principalement sur l'usage des drones dans les assassinats ciblés, mais près de la moitié du rapport concerne Soleimani. Architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, le puissant général a été tué le 3 janvier par une frappe aérienne américaine devant l'aéroport international de Bagdad, avec son lieutenant, l'Irakien Abou Mehdi al-Mouhandis, leader des paramilitaires pro-Iran dans ce pays.

«À la lumière des preuves fournies jusqu'à présent par les États-Unis, le ciblage du général Soleimani, et la mort de ceux qui l'accompagnaient, constituent un assassinat arbitraire dont les États-Unis sont responsables en vertu du droit international humanitaire», affirme Mme Callamard dans son rapport. Pour sa part, Donald Trump avait justifié l'ordre de tuer celui qu’il qualifiait de «terroriste numéro un» dans le monde, l’accusant de préparer des attaques «imminentes» contre des diplomates et militaires américains.

Allés trop vite en besogne

En représailles de l'élimination de Soleimani, l'Iran avait lancé le 8 janvier des missiles contre des bases militaires irakiennes abritant des Américains, faisant d'important dégâts matériels mais sans causer de mort dans les rangs de l'armée américaine, selon Washington.

«Aucune preuve n'a été fournie que le général Soleimani planifiait spécifiquement une attaque imminente contre des intérêts américains, en particulier en Irak, pour laquelle une action immédiate était nécessaire et aurait été justifiée», insiste le rapport. Et, poursuit-il, «aucune preuve n'a non plus été apportée pour montrer que les États-Unis n'ont pas eu le temps de demander l'aide de la communauté internationale, y compris du Conseil de sécurité des Nations unies, pour faire face à des menaces imminentes présumées».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Antoine le 07.07.2020 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Nous n'avons pas le droit de défendre nos biens mais par contre les États et surtout les États Unis eux ne se gênes pas.

  • @derasse le 07.07.2020 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si le "luxembourg" fait ça , il doit avoir des très bonnes raisons , à bon entendeur....

  • Léon le 07.07.2020 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est un allié des américains donc complice

Les derniers commentaires

  • No comment le 07.07.2020 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Les U.S se comportent de plus en plus comme s'ils étaient la nouvelle Rome.

  • @derasse le 07.07.2020 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si le "luxembourg" fait ça , il doit avoir des très bonnes raisons , à bon entendeur....

  • Antoine le 07.07.2020 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Nous n'avons pas le droit de défendre nos biens mais par contre les États et surtout les États Unis eux ne se gênes pas.

  • Léon le 07.07.2020 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est un allié des américains donc complice

  • La sucette à Aline le 07.07.2020 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    "Washington n'a pas démontré que la figure militaire iranienne représentait un danger immédiat." Je rêve?