Prix Nobel de la paix

05 octobre 2018 10:58; Act: 05.10.2018 12:22 Print

La lutte contre les violences sexistes primée

Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi, à un gynécologue congolais, Denis Mukwege, et à une ancienne esclave sexuelle du groupe État islamique, Yazidie Nadia Murad.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au médecin congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave du groupe État islamique, qui œuvrent à «mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre». L'un gynécologue, l'autre victime, Denis Mukwege (63 ans) et Nadia Murad (25 ans) incarnent une cause planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire #MeToo déclenché il y a un an par des révélations de la presse sur le comportement du producteur américain Harvey Weinstein.

«Denis Mukwege et Nadia Murad ont tous les deux risqué personnellement leur vie en luttant courageusement contre les crimes de guerre et en demandant justice pour les victimes», a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen. «Un monde plus pacifique ne peut advenir que si les femmes, leur sécurité et droits fondamentaux sont reconnus et préservés en temps de guerre», a-t-elle ajouté.

Les Nations unies ont salué une annonce «fantastique» qui «aidera à faire avancer le combat contre les violences sexuelles comme arme de guerre dans les conflits». «C'est une cause chère aux Nations unies», a précisé une porte-parole de l'ONU. La Grande-Duchesse Maria Teresa a elle aussi félicité «de tout cœur» le Dr Mukwege, «qu'elle soutient dans son engagement en faveur des survivantes» et qu'elle a déjà rencontré à plusieurs reprises. Le ministère des Affaires étrangères a publié lui une photo du ministre Jean Asselborn avec Nadia Murad, et félicitant les deux lauréats.

L'an dernier, le Nobel de la paix était allé à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) pour avoir contribué à l'adoption d'un traité historique d'interdiction de l'arme atomique. Le prix, qui consiste en une médaille d'or, un diplôme et un chèque de 9 millions de couronnes suédoises (environ 865 000 euros), est remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, l'industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel (1833-1896). Dans un testament rédigé un an avant sa mort, l'inventeur de la dynamite avait souhaité voir récompensés «ceux qui au cours de l'année écoulée auront rendu à l'humanité les plus grands services».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Diukdiuk le 05.10.2018 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un choix réellement judicieux ! Cet homme a énormément fait pour les atrocités dont les femmes sont victimes en RDC et il devrait y avoir un prix du diable pour ces gouvernements assassins. RDC, Congo, etc...

  • Cataleya le 05.10.2018 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon choix! Cela est mérité

  • Nono le 05.10.2018 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo...très bon choix, ils méritent vraiment

Les derniers commentaires

  • fabilux le 06.10.2018 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    ce prix Nobel de la paix représente vraiment quelque chose de bien concret, c-à-d soigner des femmes victimes de sadiques en RCD . Un prix bien mérité, pour la jeune femme aussi . Décidément, face à toutes ces atrocités ds ces pays, on peut dire que nous sommes nés du bon côté de la planète, c'est triste et égoïste à dire, mais c'est vrai !

  • Cataleya le 05.10.2018 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon choix! Cela est mérité

  • Fanche le 05.10.2018 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Le prix Nobel de la paix c'est toujours pour les minorités visibles.

  • libre penseur le 05.10.2018 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    félicitations

  • Diukdiuk le 05.10.2018 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un choix réellement judicieux ! Cet homme a énormément fait pour les atrocités dont les femmes sont victimes en RDC et il devrait y avoir un prix du diable pour ces gouvernements assassins. RDC, Congo, etc...