Déchets plastiques

20 janvier 2020 08:05; Act: 20.01.2020 09:30 Print

La Malaisie renvoie les conteneurs de déchets

Lassée de voir débarquer des conteneurs remplis de déchets plastiques souvent illégaux, la Malaisie vient d'en renvoyer 150 vers des pays occidentaux.

storybild

Les quantités reçues par la Malaisie dépassent largement les capacités de recyclage. (photo: AFP/Mohd Rasfan)

Sur ce sujet
Une faute?

La Malaisie a renvoyé 150 conteneurs de déchets plastiques illégaux vers leurs pays d'origine, ont annoncé lundi les autorités, en soulignant que le pays d'Asie du Sud-Est ne voulait pas devenir «une décharge» pour les pays développés. Les pays de la région peinent à faire face à l'arrivage massif de conteneurs de déchets depuis la décision de la Chine en 2018 de cesser l'importation de déchets plastiques destinés à son industrie du recyclage, obligeant les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets.

Les autorités malaisiennes «vont prendre les mesures nécessaires pour s'assurer que la Malaisie ne devienne pas la décharge du monde», a souligné la ministre de l'Environnement Yeo Bee Yin. Le ministère de l'Environnement «continuera à se battre contre la pollution, notamment les déchets plastiques», a-t-elle expliqué à des journalistes depuis la ville de Butterworth, qui abrite un port important dans le nord du pays et d'où plusieurs conteneurs sont partis.

«Nous ne voulons pas payer un seul centime»

La Malaisie a indiqué avoir renvoyé 150 conteneurs contenant quelque 3 737 tonnes de déchets, dont 43 vers la France, 42 vers le Royaume-Uni, 17 vers les États-Unis et 11 vers le Canada. Le pays compte en expédier encore 110 prochainement, dont 60 vers les États-Unis, a relevé la ministre. Le marché mondial du recyclage a été plongé dans le chaos après la décision de la Chine de fermer sa porte à la majorité des types de déchets plastiques en 2018. De nombreuses entreprises chinoises de recyclage ont été délocalisées en Malaisie, entraînant un afflux de déchets souvent illégal.

Les capacités de recyclage en Malaisie sont bien inférieures aux arrivages et certaines localités sont submergées. Les pays exportateurs de déchets et les compagnies maritimes ont assumé le coût du retour des conteneurs, selon la ministre. «Nous ne voulons pas payer un seul centime. Les gens envoient des ordures chez nous, nous ne sommes pas censés payer pour les renvoyer», a déclaré Mme Yeo. Plusieurs pays d'Asie du Sud-Est ont pratiqué la même politique, ces derniers mois.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • thor le 20.01.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    A vrai dire, je trouve honteux que les pays soit-disant développés, ne se prenne pas la peine de recycler leur propre déchets, et les envoient a l'autre bout du monde! Prenez vos responsabilités et s'il le faut, construisez de nouveaux centre de recyclage!!

  • Liasse le 20.01.2020 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle honte pour la France, UK, Canada, USA. Si c’est comme ça que on résoudre les problèmes climatiques alors nous n’enmerdez pas avec vos taxe par ici et par là

  • belgo le 20.01.2020 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème n'est pas tant le recyclage mais la production excessive de ces déchets. Il faudrait une vraie politique globale européenne pour les réduire drastiquement. Nous avons besoin d'innovations pour que les industriels utilisent des alternatives.

Les derniers commentaires

  • Nestor D. le 20.01.2020 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ceci n'est que la pointe de l'iceberg en ce moment, en effet, il y a aussi les conteneurs remplis de... couches-culottes souillés de bébés européens qui arrivent en Asie… Mais chut, les européens ne le doivent pas savoir...

  • Nestor D. le 20.01.2020 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Que ceux qui pensaient que les conteneurs venant de Chine y retourneraient à vide se seraient bien trompés!

  • Lens Armstrong le 20.01.2020 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le plastique, comme tout les dérivés du pétrole, est métaphoriquement une sorte de dopage de la civilisation. Toute semble fonctionner mieux, plus vite, si bien avec ces produits. Mais comme le dopage finit par ruiner la santé du sportif, le pétrole et ses dérivés finira par ruiner la santé de notre civilisation et de notre planète. C'est si difficile à comprendre? Oui, on dirait bien.

  • Nico57 le 20.01.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour l’info je savais pas mais sa me rassure quand même

  • Greta du lux le 20.01.2020 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le suggère Greta, au lieu d'imposer le travail, il serait préférable de taxer la pollution et les émissions de CO2, "à la source" bien sur. C'est à dire à l'achat, de la voiture, des aliments, des appareils ou des matériaux de construction. De cette façon l'accès aux décharges seraient gratuite et les entreprises ne seraient plus tenter de les déposer dans la nature. Selon le principe du pollueur payeur...