Afrique/Moyen-Orient

28 mars 2017 09:45; Act: 28.03.2017 10:53 Print

La malnutrition touche 30 millions de personnes

La malnutrition s'aggrave au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, selon un rapport de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

storybild

La crise syrienne, les conflits au Yémen et en Irak ont accéléré le phénomène. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Selon le rapport, publié lundi, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, s'est «considérablement aggravée au cours des cinq dernières années, sapant les progrès constants réalisés avant 2010». La principale raison de cette dégradation selon la FAO est «la propagation et l'intensité des conflits et des crises prolongées». «La prévalence de la sévère insécurité alimentaire parmi les adultes au Proche-Orient et en Afrique du Nord était proche de 9,5% en 2014/2015, soit environ 30 millions de personnes», estime la FAO.

La crise syrienne, les conflits au Yémen et en Irak ont accéléré ce phénomène selon l'organisation onusienne. Parallèlement, la FAO estime qu'outre les conflits, la pénurie d'eau et le changement climatique affectent également la nutrition des populations de la région. La FAO insiste sur «la nécessité de développer et de mettre en œuvre des stratégies pour la gestion durable des ressources en eau et pour l'adaptation aux effets du changement climatique sur l'eau et l'agriculture».

Enfin, le rapport «appelle à une collaboration régionale renforcée, pour faire face à l'énorme défi de la pénurie d'eau et au changement climatique». Selon la FAO, «les bonnes décisions» doivent être prises dès maintenant.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AlainS le 28.03.2017 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aussi aider ces gens là !!!! Il y a assez d'eau et de nourriture sur terre !!!!

  • francois le 28.03.2017 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci est un reel probleme a ce jour, mais tout le monde s'en fout.....triste

  • Hotchner le 28.03.2017 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On préfère aller sur mars au lieu d'éradiquer la faim dans le monde!!!Triste monde que nous laissons A nos enfants...

Les derniers commentaires

  • Hotchner le 28.03.2017 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On préfère aller sur mars au lieu d'éradiquer la faim dans le monde!!!Triste monde que nous laissons A nos enfants...

  • AlainS le 28.03.2017 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aussi aider ces gens là !!!! Il y a assez d'eau et de nourriture sur terre !!!!

  • francois le 28.03.2017 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci est un reel probleme a ce jour, mais tout le monde s'en fout.....triste

    • Pas que le réchauffement le 28.03.2017 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      Tout le monde ne s'en fou pas, mais je pense que le problème vient d'abord de leurs dirigeants...

    • @francois le 28.03.2017 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      ils ne peuvent plus se foutre et ignorer ces problèmes, s'ils continuent à les ignorer alors on aura une vague d'immigration d'une telle envergure que l'humanité n'a pas encore connu jusque maintenant...