Accord au Moyen Orient

13 août 2020 22:26; Act: 14.08.2020 10:55 Print

La Palestine demande une réunion d’urgence

L’Autorité palestinienne a réagi jeudi soir de manière virulente à l’accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis.

storybild

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a qualifié de «trahison» l’accord passé aujourd’hui entre Israël et les Émirats arabes unis. (photo: AFP/Abbas Momani)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a qualifié jeudi soir de «trahison» de la cause palestinienne l’accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis et a appelé à une «réunion d’urgence» de la Ligue arabe pour le dénoncer. «Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Émirats arabes unis ont fait. Il s’agit d’une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne», a indiqué dans un communiqué la direction palestinienne.

Elle a appelé à une «réunion d’urgence» de la Ligue arabe et de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour dénoncer le projet soutenu par les États-Unis. Le projet de normalisation des relations entre Israël et des puissances du Golfe comme Bahreïn, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis est l’un des aspects du plan de l’administration Trump pour le Moyen-Orient salué par les Israéliens mais étrillé par les Palestiniens.

«Agression contre les Palestiniens»

Ce plan prévoit aussi l’annexion par Israël de la vallée du Jourdain et de la centaine de colonies juives en Cisjordanie, jugées illégales par le droit international. Jeudi soir, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a dit «reporter» ce projet sans toutefois y «renoncer».

Le leadership palestinien «refuse cet échange entre une suspension de l’annexion illégale contre la normalisation des Émirats qui se fait aux dépens des Palestiniens», poursuit le communiqué, qualifiant «d’agression contre les Palestiniens» l’accord entre Israël et les Émirats.

(L'essentiel/afp)