États-Unis

15 juillet 2020 18:35; Act: 15.07.2020 19:14 Print

La pub d'Ivanka Trump pour des haricots passe mal

En promouvant une marque de flageolets, la fille du président américain pourrait avoir enfreint le code fédéral.

Sur ce sujet
Une faute?

Mais que fait donc Ivanka Trump avec une boîte de haricots dans la main? La fille du président américain a surpris ses abonnés Twitter en publiant, mardi, une photo d’elle promouvant une marque d’aliments. Cette publication, qui a fait bondir les opposants de Donald Trump, pose problème.

Il faut savoir que la semaine dernière, le PDG de Goya Foods, Robert Unanue, a participé à une cérémonie à la Maison-Blanche. À cette occasion, l’entrepreneur a tressé des lauriers au président américain, estimant que les États-Unis étaient «vraiment bénis» de l’avoir à leur tête. Outrés par cette déclaration, les anti-Trump ont appelé au boycott de la marque, rappelle CBS News.

Kellyanne Conway en 2017

Il semble donc qu’Ivanka ait tenté un pied de nez aux détracteurs de son père. Mais en avait-elle le droit? Rien n’est moins sûr, car le Code des réglementations fédérales interdit aux employés «de se servir de leur position ou titre au sein du gouvernement pour faire la promotion d’un produit». Sauf quelques rares exceptions.

Un membre de l’administration Trump s’était déjà fait taper sur les doigts en 2017. À l’époque, Kellyanne Conway avait reçu un blâme du Bureau éthique du gouvernement pour avoir appelé la population à acheter les produits de la marque Ivanka Trump. Quoi qu’il en soit, le post d’Ivanka aura eu le mérite d’amuser les internautes, à en croire ce petit florilège.

(L'essentiel/joc)