À Singapour

18 octobre 2020 09:51; Act: 19.10.2020 15:27 Print

La reconnaissance faciale sera bientôt partout

Des millions d'habitants de Singapour auront accès à des services en s'identifiant par reconnaissance faciale. Plus besoin de mots de passe, mais...

storybild

Grâce à ces vérifications biométriques, plus besoin de se souvenir d'un mot de passe ou d'utiliser une clé de sécurité électronique. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Des impôts à la banque, Singapour va généraliser la vérification biométrique pour l'accès à de nombreux services, mais les défenseurs de la vie privée dénoncent un système intrusif et potentiellement liberticide. À partir de l'an prochain, des millions d'habitants de la cité-État d'Asie du Sud-Est auront accès à des services publics et privés en s'identifiant par reconnaissance faciale avec le système SingPass. Grâce à ces vérifications biométriques, plus besoin de se souvenir d'un mot de passe ou d'utiliser une clé de sécurité électronique, soulignent les créateurs du système.

Cette réforme participe de la volonté de Singapour de miser à fond sur le développement des nouvelles technologies, des paiements électroniques aux moyens de transports autonomes. «Nous voulons être innovants en appliquant la technologie au bénéfice de nos citoyens et de nos entreprises», indique Kwok Quek Sin, collaborateur de l'agence gouvernementale Govtech. La reconnaissance faciale est une technologie déjà adoptée ailleurs, notamment par les géants technologiques américains Apple ou Google pour utiliser un téléphone ou payer.

Le processus est sécurisé

Plusieurs pays ont aussi déployé cette technologie pour des passeports biométriques et dans des aéroports pour vérifier l'identité de voyageurs. Mais ce projet gouvernemental est l'un des plus ambitieux. Cette technologie nécessite de prendre une série de photos du visage d'une personne sous plusieurs éclairages. Les images sont ensuite intégrées à des bases de données gouvernementales comme celles des cartes d'identité ou des passeports.

Lee Sea Lin de la société de conseil Toppan Ecquaria, qui collabore avec l'agence GovTech pour cette technologie, assure que le processus est sécurisé. «Nous voulons avoir l'assurance que la personne qui est derrière l'écran est une vraie personne (...) et que ce n'est pas une image ou une vidéo», explique-t-il. La technologie est déjà testée par certains services publics comme le fisc et les caisses de retraite. Des sociétés privées ont aussi été invitées à s'y associer, comme DBS, l'une des principales banques de Singapour.

Mais cette technologie reste controversée malgré son usage de plus en plus large. Les experts soulignent qu'elle pose des questions éthiques, par exemple quand des forces de sécurité l'utilisent pour identifier dans une foule des individus susceptibles de causer des troubles. Les autorités de Singapour sont régulièrement accusées de réprimer toute opposition et voix critiques et les défenseurs des droits de l'homme se demandent quel usage le gouvernement va faire de cette technologie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 18.10.2020 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Personne vous oblige de voyager en avion

  • bonsens le 18.10.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff reconnaissance faciale pour mot de passe c’est pas assez sécurisé désolé de vous décevoir

  • nonmerci le 18.10.2020 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un endroit de la planète à éviter...

Les derniers commentaires

  • Léon le 18.10.2020 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Personne vous oblige de voyager en avion

  • nonmerci le 18.10.2020 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un endroit de la planète à éviter...

  • Le Belge, une fois, d'URSS/Russie le 18.10.2020 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans notre pays les gens ne voudraient jamais de ça ...

  • La blague le 18.10.2020 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il suffit un masque et hop , également des frères jumeaux, la reconnaissance faciale n'est pas fiable

    • Antonio le 18.10.2020 20:02 Report dénoncer ce commentaire

      La blague, Eh non chacun de nous est unique l'écartement des yeux, la couleur, l'espace avec le nez et d'autre détails que je ne vous donnerais pas. Seul les malfrats et les criminels voient d'un mauvais œil la reconnaissance faciale

  • TontonB le 18.10.2020 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    D'où l'importance de toujours porter un masque.