Bisbilles diplomatiques

09 décembre 2019 22:36; Act: 09.12.2019 22:46 Print

La tension remonte entre Washington et Pyongyang

Donald Trump et Kim Jong-un semblent reprendre leur escalade verbale, alors que la Corée du Nord a fixé un ultimatum aux États-Unis concernant les sanctions.

storybild

Les rencontres historiques entre les dirigeants américain et nord-coréen n'ont débouché sur aucun résultat concret. (photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet
Une faute?

Le ton a continué de monter lundi entre les États-Unis et la Corée du Nord qui risquent de renouer avec les tensions extrêmes de 2017. Après avoir fait le dos rond face à la multiplication des tirs de missiles nord-coréens ces derniers mois, l'administration de Donald Trump a changé d'attitude après le mystérieux essai annoncé dimanche par Pyongyang. Détail important: l'essai de dimanche aurait été mené depuis sa base de lancement de satellites de Sohae, celle-là même dont le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait promis la fermeture en 2018.

Washington a demandé lundi une réunion publique du Conseil de sécurité des Nations unies sur les «tirs de missiles et la possibilité d'une escalade dans les provocations de la Corée du Nord», qui aura lieu mercredi. Parallèlement, les échanges verbaux rappellent de plus en plus les menaces et insultes échangées avant le réchauffement spectaculaire de 2018 et les trois rencontres entre Donald Trump et Kim Jong-un. Le pouvoir nord-coréen s'en est pris ces derniers jours directement au locataire de la Maison Blanche, pour la première fois depuis les tensions de 2017, alors qu'il prenait jusqu'ici bien garde à n'attaquer que son entourage.

Dialogue dans l'impasse

Kim Yong Chol, un très haut responsable de Pyongyang en première ligne dans les négociations jusqu'en début d'année, a raillé lundi le «bluff» et les «mots et tournures bizarres» de Donald Trump, le qualifiant de «vieillard dépourvu de patience», «irréfléchi et incohérent». La semaine dernière, les Nord-Coréens avaient déjà fait mine de s'inquiéter d'une «rechute» du «gâteux».

Les pourparlers sont dans l'impasse: Donald Trump exige que Kim Jong Un renonce d'emblée à tout son arsenal atomique, alors que ce dernier réclame une approche progressive, prévoyant une levée rapide d'au moins une partie des sanctions internationales qui étranglent son économie. Pyongyang a donc donné à Washington jusqu'à la fin de l'année pour changer d'approche, promettant un «cadeau de Noël» rempli de menaces si le statu quo devait se poursuivre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Margharita le 10.12.2019 04:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le leader du monde libre qui parle avec le dirigeant de la pire dictature au monde, franchement !

  • Josette le 10.12.2019 00:32 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que coquetter avec les dictateurs de ce monde, Corée du Nord ou bien Chine ou Russie, Trump ferait bien d'être moins insultant avec ses alliés de l'OTAN par ex. Déjà ce serait ça de gagné ... car il coquette avec Kim mais sans aucun résultat !!!

Les derniers commentaires

  • Margharita le 10.12.2019 04:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le leader du monde libre qui parle avec le dirigeant de la pire dictature au monde, franchement !

  • Josette le 10.12.2019 00:32 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que coquetter avec les dictateurs de ce monde, Corée du Nord ou bien Chine ou Russie, Trump ferait bien d'être moins insultant avec ses alliés de l'OTAN par ex. Déjà ce serait ça de gagné ... car il coquette avec Kim mais sans aucun résultat !!!