Chine

15 avril 2019 13:22; Act: 15.04.2019 15:05 Print

La tortue la plus rare au monde va disparaître

La tortue à carapace molle du Yangtsé ne compte plus que trois spécimens connus dans le monde après le décès samedi d'une femelle dans un zoo chinois.

storybild

La tortue à carapace molle du Yangtsé peut peser jusqu'à 100 kilos. (photo: DR/twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Une espèce de tortue n'est plus qu'à deux doigts de l'extinction définitive après la mort d'une femelle dans un zoo de l'est de la Chine, au lendemain d'une tentative d'insémination artificielle, ont rapporté lundi les médias chinois. La tortue à carapace molle du Yangtsé ne compte plus que trois spécimens connus à la surface du globe après le décès samedi d'une femelle âgée d'au moins 90 ans au zoo de la ville de Suzhou, dans la région de Shanghai, selon le Quotidien de Suzhou.

L'animal a succombé alors que le zoo avait tenté la veille une opération de la dernière chance pour sauver l'espèce en tentant de l'inséminer à l'aide de la semence d'une tortue mâle pensionnaire du même zoo, qui serait plus que centenaire.

Le parc zoologique tentait en vain depuis des années d'amener le couple à se reproduire naturellement. La femelle sera autopsiée pour déterminer la cause exacte de sa mort, selon le journal.

Plus grande tortue d'eau douce

Outre le mâle survivant, il ne resterait désormais plus que deux représentants connus de l'espèce vivant en liberté au Vietnam. Le sexe de ces deux reptiles n'étant pas connu, s'il s'agit de deux mâles, tout espoir de sauvegarder l'espèce sera anéanti. La tortue à carapace molle du Yangtsé, la plus grande tortue d'eau douce, peut atteindre un mètre de long et peser jusqu'à 100 kilos.

Le reptile, dont l'habitat s'étendait au Yangtsé, le plus long fleuve d'Asie, et à d'autres rivières de Chine, a été victime de la chasse et aussi de la pollution, du trafic fluvial et de la généralisation des barrages.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Darwin le 15.04.2019 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Il suffit de voir l'évolution de la pollution des eaux dont elle est originaire pour comprendre.126 espèces animales au milieu des années 1980 dans le Yangtsé et seulement 52 en 2002. Elle n'a pas su s'adapter à son "nouveau" milieu

  • pat le 15.04.2019 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'humain va suivre le même chemin, après qu'il aura fait souffrir la planète.

  • ExtinctionR le 15.04.2019 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    Extinction Rebellion: Le taux actuel de disparition des espèces vivantes est estimé à 200 espèces/jour. Il est temps de déclencher l'état d'urgence climatique.

Les derniers commentaires

  • pep le 16.04.2019 07:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les puissants n’auront pas d’obligation

  • ExtinctionR le 15.04.2019 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    Extinction Rebellion: Le taux actuel de disparition des espèces vivantes est estimé à 200 espèces/jour. Il est temps de déclencher l'état d'urgence climatique.

  • Grand Maître le 15.04.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci les humains.

  • ladeux le 15.04.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vu l'état des eaux.....

  • inconnu le 15.04.2019 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai honte d'être un être humain...