Faune

27 avril 2018 07:12; Act: 27.04.2018 11:19 Print

La vache, bientôt le dernier gros mammifère?

L'expansion de l'humanité induit une réduction de la taille des grands animaux, selon une étude américaine.

Sur ce sujet
Une faute?

Sommes-nous l'une des dernières générations à pouvoir observer des éléphants, rhinocéros, girafes et autres animaux de grande taille? C'est ce qu'affirment des chercheurs américains. Selon eux, d'ici 200 ans, le mammifère le plus gros de la planète pourrait être... la vache!

Leur étude, publiée dans la revue Science, établit un lien entre le rétrécissement progressif de la taille moyenne des mammifères et l'expansion humaine sur le globe. «C'est une étude passionnante qui vient confirmer beaucoup d'observations antérieures, a expliqué Jean-Louis Martin, directeur de recherche au CNRS, au Figaro. Il ne s'agit pas de rétrécissement des animaux, mais d'une extinction de la mégafaune (NDLR: les animaux de grande taille).»

Selon l'étude, le phénomène ne date pas d'hier: il aurait commencé au Pléistocène, une période qui s'étend entre 2,5 millions d'années et 11 700 ans avant Jésus-Christ. Certains ont blâmé les changements climatiques: le Pléistocène est souvent surnommé «l'âge de glace» du fait des différentes glaciations qui l'ont marqué. Mais pour ces scientifiques, cela ne tient pas: c'est bel et bien l'homme qui serait au centre de ces extinctions. Si les chercheurs sont certains que le processus se poursuit de nos jours, les explications restent floues. L'une d'elles est liée à la procréation: plus les animaux sont petits, plus la gestation est rapide et la fécondité élevée.

(L'essentiel/spi)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • l'homme éclipse la diversité le 27.04.2018 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    la vache et le cochon, eux aussi vont partir, parce que l'humain leur donne à manger des plantes manipulées génétiquement au cocktail de pesticides et par l'appauvrissement génétique par fécondation de sperme d'un même mâle ...

  • Gisou Brecht le 27.04.2018 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    A terme et à moins d'une auto-destruction soudaine et massive de l'humanité, seuls pourront subsister les animaux faisant l'objet d'un élevage (vache, cochon, chiens, rats, cafards, poulets aux hormones , etc).

  • louis le 27.04.2018 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    pas que les grands animaux... ici au lux on construit tellement que les zones vertes disparaissent et avec eux les oiseaux, les chevreuils vont devoir se trouver d'autres endroits, les renards et surtout il ne faut pas s'étonner si les sangliers viennent dans vos jardins.....il faut arrêter de construire n'importe où au détriment de la nature , merci

Les derniers commentaires

  • louis le 27.04.2018 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    pas que les grands animaux... ici au lux on construit tellement que les zones vertes disparaissent et avec eux les oiseaux, les chevreuils vont devoir se trouver d'autres endroits, les renards et surtout il ne faut pas s'étonner si les sangliers viennent dans vos jardins.....il faut arrêter de construire n'importe où au détriment de la nature , merci

  • Gisou Brecht le 27.04.2018 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    A terme et à moins d'une auto-destruction soudaine et massive de l'humanité, seuls pourront subsister les animaux faisant l'objet d'un élevage (vache, cochon, chiens, rats, cafards, poulets aux hormones , etc).

  • l'homme éclipse la diversité le 27.04.2018 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    la vache et le cochon, eux aussi vont partir, parce que l'humain leur donne à manger des plantes manipulées génétiquement au cocktail de pesticides et par l'appauvrissement génétique par fécondation de sperme d'un même mâle ...

  • l'humain, fléau manipulateur borné le 27.04.2018 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    ... la vache, elle aussi va partir à cause de l'humain qui appauvrit ses gènes avec les vaches turbo et 1 taureau pour féconder toutes les vaches du monde ...