Panique à bord

06 mars 2019 09:18; Act: 06.03.2019 09:51 Print

«Lâchez tout et évacuez! L'avion va exploser!»

Un avion qui reliait Pékin à Los Angeles a dû atterrir d'urgence en Sibérie, à cause d'une alarme incendie, et la peur s'est emparée des passagers. C'était une fausse alerte.

Sur ce sujet
Une faute?

Les passagers d'un vol de la compagnie Air China qui reliait Pékin à Los Angeles ont connu une sérieuse montée d'adrénaline, mardi matin. L'avion, qui transportait 188 voyageurs, a dû atterrir d'urgence à Anadyr, à l'extrémité orientale de la Sibérie, après l'enclenchement d'une alarme incendie à bord.

Une vidéo de cette évacuation rocambolesque a été publiée sur le réseau social Weibo. Les images montrent les passagers sortir en catastrophe du Boeing 777, alors que la température extérieure flirte avec les -20 degrés. Les toboggans gonflables sont d'ailleurs fortement chahutés par le vent tempétueux.

Pas le moindre signe d'incendie

À bord, les passagers ont été pris de panique, croyant leur dernière heure arrivée. L'un d'entre eux a raconté cet épisode chaotique sur le web: «Quand l'hôtesse de l'air a ouvert la porte, elle a hurlé: «Lâchez tout, évacuez immédiatement! L'avion va exploser!» La cabine était remplie de cris et de panique et l'hôtesse de l'air faisait de son mieux pour maintenir l'ordre».

Les passagers ont été transférés vers le terminal, où ils ont attendu qu'un autre avion les emmène à Los Angeles. Après vérification, il s'est avéré qu'un dysfonctionnement était à l'origine de l'alarme, explique le Siberian Times. Les inspecteurs n'ont pas détecté le moindre signe d'incendie, a concédé Air China, dans un message d'excuses publié sur Weibo.

(L'essentiel/joc)