Retour de SpaceX

05 août 2020 07:15; Act: 05.08.2020 10:16 Print

«Le bruit ressemblait à celui fait par un animal»

La traversée de l’atmosphère à plus de 20 000 km/h était semblable à un voyage dans les entrailles d’une bête, ont confié les astronautes de la Nasa, à leur retour sur terre.

storybild

«La mission s’est déroulée comme dans les simulateurs, il n’y a eu aucune surprise», a témoigné Doug Hurley. (Photo NASA / AFP) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La capsule de SpaceX ne s’appelle pas Dragon pour rien: les astronautes de la Nasa ramenés sur Terre à son bord dimanche ont raconté mardi avoir eu l’impression, en traversant l’atmosphère à plus de 20 000 km/h, de voyager dans les entrailles d’une formidable bête. «Quand nous sommes rentrés dans l’atmosphère, les propulseurs s’allumaient presque en continu», a raconté Bob Behnken, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Houston, au Texas, où ils sont revenus après leur amerrissage au large de la Floride, dimanche. «L’atmosphère commence à faire du bruit, on attend le grondement à l’extérieur du véhicule, et au fur et à mesure que le véhicule tente de se contrôler, on ressent comme un dandinement dans le corps».

«Le bruit ne ressemblait pas à celui d’une machine, mais à celui fait par un animal», a continué l’astronaute de 50 ans. «Traverser l’atmosphère, avec tous les pschitts des propulseurs, et le bruit atmosphérique qui s’amplifie au fil de la descente, c’est quelque chose qu’on a vraiment remarqué tous les deux». «On avait vraiment l’impression d’être à l’intérieur d’un animal», a répété cet ingénieur, d’habitude peu enclin aux métaphores.

Les deux hommes, meilleurs amis dans la vie et mariés chacun à une astronaute, ont répondu comme la tradition le veut aux questions de journalistes, deux jours après leur retour sain et sauf d’un séjour de deux mois dans la Station spatiale internationale. Le succès de leur mission d’essai, la première du Dragon de SpaceX avec des passagers, devrait très probablement conduire à la certification officielle du véhicule pour l’acheminement régulier d’astronautes de la Nasa, dès septembre.

«La mission s’est déroulée comme dans les simulateurs, du début à la fin, franchement, il n’y a eu aucune surprise», a témoigné Doug Hurley, 53 ans, qui, comme son compère, avait dans les années 2000 voyagé à bord des navettes spatiales, arrêtées en 2011. Les deux s’entraînaient depuis cinq ans avec SpaceX. «Mes compliments à SpaceX et au programme des vols commerciaux de la Nasa, le véhicule s’est comporté exactement comme prévu», a insisté Doug Hurley.

Les deux se sont dits préparés dans les moindres détails à tous les volets de la mission, et notamment à la phase périlleuse du retour. L’ouverture des parachutes, qui a brusquement ralenti la chute de la capsule, a donné la sensation «d’un coup de batte de baseball à l’arrière d’une chaise», selon Bob Behken.

L’amerrissage était quant à lui «assez ferme», mais comme prévu, a dit Doug Hurley. Une personne en particulier bénéficiera très directement du retour d’expérience de Bob Behnken: l’astronaute Megan McArthur, qui voyagera au printemps 2021 à bord de la même capsule, et qui est son épouse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Max le 05.08.2020 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo SpaceX et aux courageux astronautes. A quand un tel bond en avant ou soubresaut en Europe ?

  • Dark le 05.08.2020 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De plus vous ferez bientôt partie de ces vieux schnocks.

  • Grand Maître le vrai le 05.08.2020 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas autre chose à FAIRE sur TERRE? Qui va aller habiter dans l'espace. Je veux bien croire aux satellites mais là.... C'est débile ! Et y en a qui crèvent de faim sur la planète.Bref.

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le vrai le 05.08.2020 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas autre chose à FAIRE sur TERRE? Qui va aller habiter dans l'espace. Je veux bien croire aux satellites mais là.... C'est débile ! Et y en a qui crèvent de faim sur la planète.Bref.

  • Dark le 05.08.2020 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De plus vous ferez bientôt partie de ces vieux schnocks.

  • mote le 05.08.2020 11:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi? Ils ont déjà passé du temps dans les entrailles d’une bête? Bizarre!

  • Max le 05.08.2020 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo SpaceX et aux courageux astronautes. A quand un tel bond en avant ou soubresaut en Europe ?

  • Le Temps Passe le 05.08.2020 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ça marche, très bien, comme les tesla.. dommage pour ces vieux schnocks qui défendent le diesel et le moteur à explosion... ils restent fidèles à une technologie et à une mentalité d''il y a 150 ans.. mais toute génération est remplacée par la suivante.. la modernité se prépare, les vieux schnocks seront dans les homes en train de râler contre les éoliennes, la 5G et les voitures électriques,

    • Minizorro le 05.08.2020 11:12 Report dénoncer ce commentaire

      Si seulement certaines personnes se renseignaient sur la physique, ils changeraient bien vite d'avis sur le sujet afin de pouvoir sauver la planète. On voit très bien que certaines personnes veulent imposer leurs idées sans savoir de quoi elles parlent.

    • TontonB le 05.08.2020 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      Votre monde, profitez en bien ... vous n'en avez plus que pour quelques années (voire quelques mois) avant l'effondrement de la civilisation et peut être la fin de l'Humanité.