Nouveauté au Canada

01 avril 2019 20:59; Act: 01.04.2019 21:10 Print

Le cannabis vendu dans des magasins privés

Au Canada, les premiers magasins privés spécialisés dans le cannabis ont ouvert lundi, dans la province d'Ontario. La demande est forte de la part du public.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les premiers magasins privés de cannabis ont ouvert lundi en Ontario, suscitant l'engouement des consommateurs de cette province, la plus peuplée du Canada, près de six mois après la légalisation de cette drogue à des fins récréatives. Depuis la légalisation le 17 octobre, les Ontariens ne pouvaient se procurer du cannabis qu'en commandant en ligne auprès de la société gouvernementale de distribution.

À Toronto, des dizaines de personnes ont campé toute la nuit en face de la seule boutique à ouvrir ses portes. À Ottawa, un acheteur a confié avoir attendu deux heures dans le froid pour être le premier client du magasin Fire and Flower. «C'est le début de la vente au détail en Ontario, le plus grand marché au Canada, nous avons donc de grands espoirs pour notre magasin», a déclaré Trevor Fencott, directeur de Fire et Flower.

25 boutiques en Ontario

Le Canada est devenu en octobre le deuxième pays au monde à légaliser la possession et la consommation de cannabis récréatif, cinq ans après l'Uruguay. Ces derniers mois, tout un réseau de sites dédiés et de points de vente a fleuri dans le pays, et chacune des dix provinces a mis en œuvre son cadre de distribution. Au Québec, la légalisation suscite un tel engouement que les boutiques gouvernementales, prises d'assaut par les consommateurs, doivent fermer plusieurs jours par semaine en raison d'un approvisionnement insuffisant.

En Ontario, la vente du cannabis récréatif a été confiée au secteur privé et une loterie a été organisée en décembre pour l'attribution de permis d'exploitation. Des milliers d'entrepreneurs ont manifesté leur intérêt pour ouvrir une boutique dans cette province de 14 millions d'habitants, mais seulement 25 permis ont été délivrés par la province. Une dizaine de boutiques ont ouvert lundi, jour fixé par le gouvernement de la province pour le début de la vente au détail.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Over le 01.04.2019 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    A voir si le Luxembourg met en place les promesses faite. Pour l'instant, ils parlent seulement du cannabis médical...

  • La Mouche le 02.04.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère juste que si jamais c'est légalisé au Luxembourg un jour, alors ils feront en sorte que la production soit locale, ou au minimum européenne.

  • Jacques Erreur le 03.04.2019 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous, c'est pour aujourd'hui ou pour demain?

Les derniers commentaires

  • Jacques Erreur le 03.04.2019 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et nous, c'est pour aujourd'hui ou pour demain?

  • La Mouche le 02.04.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère juste que si jamais c'est légalisé au Luxembourg un jour, alors ils feront en sorte que la production soit locale, ou au minimum européenne.

  • Zozo le 02.04.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois que la France ne légalisera jamais.. Même le cbd est interdit..

  • Dutch Connection le 02.04.2019 05:43 Report dénoncer ce commentaire

    deuxieme pays au monde 5 ans apres l'Uruguay ??? quid de la Hollande, tous ces coffee shops sont donc illegaux ?

    • Info le 02.04.2019 08:23 Report dénoncer ce commentaire

      Aux Pays-Bas, l'usage et la revente de cannabis sont règlementés mais non légalisés ; il peut être acheté dans les coffee shops, des magasins ayant une licence spéciale pour ce commerce. Concernant la possession, il existe une tolérance jusqu'à cinq grammes. La loi n'interdit pas la consommation. La consommation dans les endroits privés est tolérée.

  • a quand? le 02.04.2019 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a quand au Luxembourg?

    • Luxo le 02.04.2019 07:58 Report dénoncer ce commentaire

      Pas du tout!