Incendies en Australie

23 janvier 2020 07:04; Act: 23.01.2020 09:59 Print

Le crash d'un bombardier a fait trois morts

Un appareil utilisé pour lutter contre les gigantesques incendies en Australie s'est écrasé jeudi, près de Sydney. Trois personnes sont décédées.

storybild

D'importants moyens aériens sont mobilisés pour lutter contre les incendies. (photo: AFP/Archives / Peter Parks)

Sur ce sujet
Une faute?

Un avion bombardier d'eau s'est écrasé jeudi, au sud-ouest de Sydney, tuant trois membres de l'équipage, ont annoncé les autorités australiennes. Le chef des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a indiqué que les autorités australiennes ont perdu le contact avec ce Lockheed C-130 Hercules dans la zone montagneuse de Snowy Monaro, jeudi, peu avant 13h30 (3h30 au Luxembourg).

Les trois victimes sont des Américains qui faisaient partie des pompiers spécialisés envoyés par des pays étrangers pour aider à lutter contre les feux de forêts dévastateurs. «Nos pensées vont à ceux qui ont perdu trois membres d'équipage remarquables et respectés qui ont investi tant d'années de leurs vies dans la lutte contre les incendies», a-t-il déclaré. Cet accident porte à 32 le nombre de personnes décédées dans ces feux depuis le début de cette crise en septembre. Les causes de cet accident ne sont pas encore connues, mais M. Fitzsimmons avait souligné, un peu plus tôt dans la journée, que des vents violents rendaient le pilotage de ces gros appareils «très difficile».

La société canadienne Coulson Aviation, propriétaire de l'avion, a cloué au sol ces autres bombardiers d'eau qui luttent contre les incendies en Nouvelle-Galles du Sud et dans l'État de Victoria. La «grosse boule de feu» qui aurait suivi cet accident s'est produite quand l'avion a «violemment heurté le sol», a-t-il expliqué. «Nous avons un certain nombre de pompiers et d'équipes dans cette zone et qui essaient de contenir le feu», selon ce responsable des pompiers. Jeudi, les pompiers étaient confrontés à une recrudescence des feux attisés par les rafales et la hausse des températures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge, une fois le 23.01.2020 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bombardier d'eau c'est comme cela qu'on dit non?

  • michelcha le 23.01.2020 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    BEAUCOUP DE RESPECT à eux.....qui ont fait don de leur vie pour les autres....................!!!!!!

  • FullmétalJF le 23.01.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non seulement le pays est frappé de toutes les catastrophes dues au réchauffage et incendies qui tuent et aussi milliard d'animaux, et puis des pluies de déluge de fin du monde. Maintenant encore ce triste accident. Pauvre peuple d'Australie.

Les derniers commentaires

  • michelcha le 23.01.2020 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    BEAUCOUP DE RESPECT à eux.....qui ont fait don de leur vie pour les autres....................!!!!!!

  • Phi le 23.01.2020 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Condoléances aux Familles .

  • FullmétalJF le 23.01.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non seulement le pays est frappé de toutes les catastrophes dues au réchauffage et incendies qui tuent et aussi milliard d'animaux, et puis des pluies de déluge de fin du monde. Maintenant encore ce triste accident. Pauvre peuple d'Australie.

  • Le Belge, une fois le 23.01.2020 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bombardier d'eau c'est comme cela qu'on dit non?

  • michel23 le 23.01.2020 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les drames s’accumulent sur la pauvre Australie.