En Inde

05 mai 2019 17:38; Act: 06.05.2019 15:59 Print

Le cyclone Fani fait au moins 42 morts

Le typhon qui a touché le sud de l'Inde et le Bangladesh, vendredi, a fait au moins 42 morts selon le bilan des autorités.

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 42 personnes ont été tuées en Inde et au Bangladesh dans les intempéries provoquées par le cyclone Fani, selon un bilan établi dimanche, par les autorités. Fani a été le premier cyclone d'été à frapper le Golfe du Bengale en Inde depuis 43 ans.

L’État d'Odisha, dans l'est de l'Inde, a comptabilisé 29 tués, et le Bangladesh 13, un bilan nettement moins sévère que celui de précédents cyclones, selon des responsables officiels des deux pays. Fani a frappé l’État d'Odisha vendredi, avec des vents de près de 200 km/h, avant de perdre en intensité en se dirigeant vers le Bangladesh, au nord-est. Puri, ville de pèlerinage hindou, a comptabilisé à elle seule 21 morts, a indiqué le responsable des secours pour l'Etat d'Odisha, Bishnupada Sethi.

Le bilan au Bangladesh inclut six personnes mortellement frappées par des éclairs, a précisé un responsable de le gestion de la catastrophe, Golam Mostofa. Des milliers d'arbres et de pylônes de télécommunication, et de nombreux toits ont été arrachés. De nombreux logements restaient privés d'électricité dimanche, pour la troisième journée consécutive.

Le chef du gouvernement de l’État d'Odisha, Naveen Patnaik, a annoncé des aides sous forme d'argent et de riz pour les sinistrés, ajoutant que des repas seraient fournis à certaines communautés pour 15 jours. Fani a été le premier cyclone d'été à frapper le Golfe du Bengale en Inde depuis 43 ans, et seulement le troisième en 150 ans, a indiqué M. Patnaik. Normalement, les tempêtes tropicales n'y sévissent qu'en octobre-novembre.

Fin octobre 1999, cet État avait été frappé par un super-cyclone, qui avait fait près de 10 000 morts. L'ONU et divers experts internationaux ont félicité l'Inde pour avoir fait évacuer rapidement de manière préventive 1,2 million de personnes dans la zone à risques. L'amélioration des modèles de prévision météorologique, les campagnes de sensibilisation du public et des plans d'évacuation bien conçus, aidés par une armée de volontaires, ont contribué à épargner largement la population d'Odisha.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patience le 06.05.2019 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @le Suisse Mais personne ne réagit car c est trop tard. Il ne reste plus que la prière

  • Le Suisse le 05.05.2019 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu c'est terrible pour ces pauvres gens de l'Inde et avec le changement climatique à venir, ce sera de pire en pire, quand allons nous enfin agir contre le changement climatique ? Je me pose la question

Les derniers commentaires

  • patience le 06.05.2019 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @le Suisse Mais personne ne réagit car c est trop tard. Il ne reste plus que la prière

  • Le Suisse le 05.05.2019 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu c'est terrible pour ces pauvres gens de l'Inde et avec le changement climatique à venir, ce sera de pire en pire, quand allons nous enfin agir contre le changement climatique ? Je me pose la question

    • Lorris 54 le 06.05.2019 15:55 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a toujours eu des cyclones, des ouragans et des tornades. Il s'agit d'un phénomène naturel, rien à voir avec changement de climat.