Pollution des transports

27 février 2019 07:10; Act: 27.02.2019 10:20 Print

Le diesel cause la moitié des décès prématurés

Les véhicules diesel étaient responsables de 47% des 385 000 décès prématurés liés, en 2015 dans le monde, aux émissions polluantes des transports, selon une étude.

storybild

Au total, les transports sont responsables de 11% des 3,4 millions de décès prématurés dus à la pollution causée par l'exposition aux particules fines. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En France, Allemagne, Italie et en Inde, le diesel a causé 66% des décès prématurés attribuables en 2015 à la pollution des transports, selon les chercheurs de l'ICCT, l'ONG à l'origine des révélations sur le «dieselgate», et de deux universités américaines. Cette proportion est de 46% au Royaume-Uni et de 32% au Japon. «Le grand impact des véhicules diesel en Europe montre l'importance de hauts standards antipollution accompagnés d'un contrôle performant», a commenté Joshua Miller, coauteur de l'étude américaine et chercheur à l'ICCT, cité dans un communiqué.

Au total, les transports sont responsables de 11% des 3,4 millions de décès prématurés dus à la pollution causée par l'exposition aux particules fines (PM2.5) et à l'ozone. Car cette exposition entraîne notamment un risque plus élevé de cancer du poumon, d'infarctus ou de diabète. L'étude porte à la fois sur les voitures individuelles, les transports en commun, les engins agricoles ou industriels, ainsi que les transports fluviaux.

L'Allemagne mauvais élève

En Chine, près de 114 000 personnes sont mortes prématurément en 2015 en raisons des émissions du transport, et 74 000 en Inde. L'ICCT estime ce chiffre à 13 000 pour l'Allemagne, à 6 400 pour la France et à 22 000 pour les États-Unis, soit respectivement 31%, 32% et 19% des décès attribués au total à la pollution de l'air. Les gaz polluants provenant des transports ont ainsi causé à eux seuls près de mille milliards de dollars de coûts supplémentaires dans le monde en 2015, ajoutent les chercheurs.

Rapportés à la population, l'Allemagne arrive en première position, avec près de 17 morts prématurées (pour 100 000 habitants) attribuées aux émissions des transports, un chiffre trois fois plus élevé que la moyenne mondiale. Milan, Turin, Stuttgart, Kiev, Cologne, Berlin et Londres sont parmi les villes où les transports sont responsables du plus grand nombre de morts prématurées sur 100 000 habitants, notent encore les chercheurs.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gege57 le 27.02.2019 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    mdr et les avions bateaux usine ne sont responsable de rien .pour exemple 1 bateau de croisière au ralenti consomme comme 1000000 de voiture

  • benvoyons le 27.02.2019 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le fuel lourd pour les bateaux de croisières pour les locomotives pour les chaudières industrielles le kérosène pour les avions et char des armées ça représente combien de cette pollution mondiale non taxer à sa valeur pourquoi cette politique de faux jetons cibler sur le diesel les industries chinoises et indiennes c est propre sûrement

  • Alain le 27.02.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu’un peut me rappeler qui a fortement influencé les usagers à acheter des véhicules diesel à grand coups de déductions fiscales pour les véhicules verts émettant peu de CO2 ainsi que la différence de prix à la pompe? Tout cela date d'un passé pas trop lointain, juste avant le Dieselgate pour ceux qui ont de la mémoire. Un beau jour, les même se rendront compte que derrière les véhicules électriques, il y a des centrales nucléaires, des batteries contenant des métaux lourds etc... L'état prend un avis un jour, change d'avis l'autre jour et fait passer les citoyens crédules à la caisse

Les derniers commentaires

  • luxo le 27.02.2019 17:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et que fait notre ministre de l Ecologie?

  • anonyme le 27.02.2019 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mettez des voiture électrique en vente et on roulera plus au diesel

  • ladeux le 27.02.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un mensonge parmi tant d'autres. car non, la faute n'est pas liée au diesel mais au fuel lourd, aux rejets des usines, et autres produits toxiques. maos c'est tellement facile de hurler sur le diesel

  • kyu le 27.02.2019 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une autre étude montre la corrélation entre des études biaisées publiées par des organismes ayant des agendas propres à leurs intérêts et l’intérêt que les gouvernements y portent quand ces études peuvent amener à une surtaxation pour le consommateur.

  • Fabie le 27.02.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je voudrais bien savoir combien cela coûte pour recharger une voiture électrique, par charge, et combien cela pollue pour produire cette électricité .Merci.