Japon

13 février 2020 16:12; Act: 13.02.2020 16:32 Print

Le doyen masculin de l'humanité a 112 ans

Le Japonais Chitetsu Watanabe est devenu l'homme le plus âgé du monde, alors qu'il s'apprête à fêter ses 113 ans.

storybild

Chitetsu Watanabe a déclaré que le secret de sa longévité était simplement «de ne pas se mettre en colère et de garder le sourire».

Sur ce sujet
Une faute?

Un Japonais âgé de 112 ans s'est vu décerner le titre de nouveau doyen masculin de l'humanité par le Guinness des records. Son secret de longévité? «Garder le sourire», a-t-il simplement confié.

Chitetsu Watanabe est né le 5 mars 1907 à Niigata, dans le nord-ouest du Japon. Il a reçu officiellement son titre Guinness mercredi, dans la maison de retraite où il réside, toujours dans sa ville natale. Le précédent détenteur du record, Masazo Nonaka, un autre Japonais, est décédé le mois dernier à 112 ans et 266 jours.

Chitetsu Watanabe, qui a eu cinq enfants, a déclaré que le secret de sa longévité était simplement «de ne pas se mettre en colère et de garder le sourire». Il a reconnu un péché mignon - des sucreries comme le pudding au caramel - mais visiblement cela ne lui a pas fait de mal.

Le doyen actuel de l'humanité des deux sexes est une Japonaise, Kane Tanaka, qui a soufflé le mois dernier ses 117 bougies. Le Japon a l'une des espérances de vie les plus élevées au monde: plus de 70 000 centenaires vivent dans le pays, sur une population totale d'environ 126 millions d'habitants, en fort déclin démographique.

Le record mondial absolu de longévité masculine est celui d'un autre Japonais décédé en 2013, peu après son 116e anniversaire, Jiroemon Kimura. Selon le Guinness, le record de longévité pouvant être prouvé officiellement, tous sexes confondus, reste détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997, à l'âge de 122 ans et 164 jours.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hegel le 13.02.2020 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ca donne pas envie d'être vieux. je comprendrais jamais les personnes qui essayent a tout prix de reculer l'échéance au détriment de la qualité de vie (je ne parle évidement pas du Monsieur en question dans "l'article" ) juste un constat. Quelle intérrêt de vivre assez longtemps pour voir disparaitre autour de soi tous les membres de sa famille et ses amis. ... A "mourrir" de rire :-D

  • Ben K le 14.02.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les maisons de retraites sont une vraie calamité. Jadis les vieux qui ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins partaient en pèlerinage conservant ainsi leur dignité.

  • NoRemorse le 14.02.2020 06:09 Report dénoncer ce commentaire

    Nous les hommes devrions arrêter de travailler plus tôt que les femmes du faît que notre longévité est moindre. Hummm....le débat est lancé !

Les derniers commentaires

  • Ben K le 14.02.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les maisons de retraites sont une vraie calamité. Jadis les vieux qui ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins partaient en pèlerinage conservant ainsi leur dignité.

  • NoRemorse le 14.02.2020 06:09 Report dénoncer ce commentaire

    Nous les hommes devrions arrêter de travailler plus tôt que les femmes du faît que notre longévité est moindre. Hummm....le débat est lancé !

  • Hegel le 13.02.2020 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ca donne pas envie d'être vieux. je comprendrais jamais les personnes qui essayent a tout prix de reculer l'échéance au détriment de la qualité de vie (je ne parle évidement pas du Monsieur en question dans "l'article" ) juste un constat. Quelle intérrêt de vivre assez longtemps pour voir disparaitre autour de soi tous les membres de sa famille et ses amis. ... A "mourrir" de rire :-D