Coronavirus aux États-Unis

20 mai 2020 08:32; Act: 20.05.2020 15:50 Print

Le duel Trump-​​Biden plongé dans l'incertitude

L’affrontement pour la Maison-Blanche entre le président sortant et son rival démocrate se joue dans un contexte inédit de crise sanitaire et économique provoquée par la pandémie.

storybild

La crise du coronavirus a bouleversé la campagne électorale de Joe Biden et Donald Trump pour l’élection présidentielle 2020. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'«ennemi invisible» a fait plus de 90 000 morts aux États-Unis, ravagé l'économie, mais aussi secoué la politique. À six mois de l'élection présidentielle américaine, le nouveau coronavirus a brouillé les cartes, cassé les repères.

L'affrontement pour la Maison-Blanche entre le président sortant Donald Trump, 73 ans, et son rival démocrate Joe Biden, 77 ans, a pris une tournure inédite. Seule certitude, le virus meurtrier, qui a paralysé la campagne et rendu le candidat démocrate presque inaudible, accentue encore une tendance: le scrutin du 3 novembre sera un référendum sur Donald Trump, son style, ses outrances.

Biden privé de terrain

Fort d'un parti uni derrière sa candidature, Joe Biden mène devant Donald Trump depuis des mois dans les sondages. Encore échaudés par la victoire surprise de ce dernier en 2016 face à Hillary Clinton, les observateurs se gardent toutefois de se fier aveuglément aux sondages nationaux, dans un pays où la présidentielle se joue à l'échelle des États.

L'équipe Biden affirme déjà mener la bataille là où se jouera l'élection. Mais Joe Biden a beau multiplier les entretiens et tables rondes par visioconférence depuis sa maison du Delaware, sa voix a du mal à percer. Pire, s'il est finalement parvenu à faire les gros titres récemment, c'est en démentant catégoriquement l'agression sexuelle, qui remonterait à 1993, dont l'accuse une femme, Tara Reade.

Distraire et détourner l'attention

«Il ne fait aucun doute que M. Trump va faire tout ce qui est en son pouvoir pour détourner l'attention de la réalité de la pandémie et de l'effondrement économique. Distraire et détourner l'attention sont parmi ses plus grands talents», analyse Allan Lichtman, historien de la politique qui enseigne à l'American University.

Bien consciente de ce danger, l'équipe de Joe Biden multiplie les messages pour affirmer que si le locataire de la Maison-Blanche n'est pas responsable de l'apparition du virus, c'est bien sa mauvaise gestion de la crise qui a précipité les États-Unis dans la tourmente.

Pour Christopher Arterton, il n'y aura finalement qu'une «grande question» le jour de l'élection: «Donald Trump va-t-il être assez détestable aux yeux des électeurs modérés, centristes, indépendants et démocrates au point de mobiliser la participation du côté démocrate, autant qu'il est capable de motiver la participation des républicains?».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JMMcom le 20.05.2020 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même s’il perd cette élection, forcément très serrée, Trump remettra en cause les résultats, refusera de quitter la Maison-Blanche et en appellera à ces fanatiques armés nationalistes pour défendre sa vision de la démocratie ! Une période d’une agitation extrême débutera fin août et durera des mois après l’élection.

  • a oui? le 20.05.2020 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous regardez trop la télévision

Les derniers commentaires

  • a oui? le 20.05.2020 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous regardez trop la télévision

  • JMMcom le 20.05.2020 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même s’il perd cette élection, forcément très serrée, Trump remettra en cause les résultats, refusera de quitter la Maison-Blanche et en appellera à ces fanatiques armés nationalistes pour défendre sa vision de la démocratie ! Une période d’une agitation extrême débutera fin août et durera des mois après l’élection.

    • NoComent le 20.05.2020 11:59 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair qu'il ne va pas lâcher facilement l'affaire, il usera même de tous ses moyens douteux pour y arriver. Il n'y a qu'à lire les propos de son fils sur cette pandémie dont le seul but est de nuire à l'élection de son père pour voir leur ligne de conduite. Pas un à garder dans cette famille... j'espère que les américains ont compris la leçon

    • @JMMcom le 20.05.2020 12:39 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi très serrée ? Dans vos rêves ou dans la propagande, car quand on regarde (au hazard) les gens massés le long de la route qu'emprunte Trump pour aller à un endroit annoncé à l'avance, alors on comprend bien qu'il fait plus que le job, et que les Démocrates n'ont que peu de chances, et ils vont perdre puis ensuite dire que c'est un complot alors que le complot visant un coup d'état contre Trump c'est eux ! Certains vont aller en prison, et cela ne devrait pas tarder vu les nombreux éléments à charge, Biden compris. De vrais totalitaire pur jus premium.