En Australie

22 janvier 2020 17:18; Act: 22.01.2020 17:27 Print

Le feu, la pluie, la grêle... et les araignées mortelles

Les Australiens, qui en ont vu de toutes les couleurs ces derniers mois, doivent maintenant faire attention aux araignées à toile-entonnoir, qui prolifèrent.

Sur ce sujet
Une faute?

Le sort semble vouloir s'acharner sur l'Australie. Dévasté par de redoutables incendies qui ont causé la mort de 29 personnes et entraîné la perte d'un milliard d'animaux, le pays a ensuite dû faire face à de fortes pluies qui ont provoqué des inondations dans certaines régions. Sont alors arrivés les tempêtes de sable et les orages de grêle, qui ont certes apporté une précieuse humidité, mais qui ont causé des dégâts. Et la série noire ne s'arrête pas là.

CNN explique en effet que les Australiens sont appelés à être vigilants face à un autre danger: les araignées mortelles. Des experts de l'Australian Reptile Park estiment en effet que les «conditions parfaites» sont réunies pour favoriser la prolifération des araignées à toile-entonnoir. L'activité des atrax robustus (NDLR: leur dénomination latine) aurait d'ailleurs augmenté au cours de ces derniers jours.

«Les araignées à toile-entonnoir sont potentiellement l'une des espèces les plus dangereuses de la planète, en termes de morsures envers les humains, qu'il faut traiter très sérieusement», prévient Daniel Rumsey, porte-parole du parc, dans une vidéo publiée sur Facebook. L'Australien encourage les adultes à capturer les araignées à toile-entonnoir et à les transmettre au centre animalier, qui travaille à l'élaboration d'un vaccin. «Personne n'est mort des suites d'une morsure d'araignée à toile-entonnoir depuis le début des années 1990», rassure Daniel Rumsey.

Warren Bailey, propriétaire d'une société de désinfection à Sydney, explique pour sa part que l'atrax robustus est normalement actif pendant l'été, mais que la saison des araignées est arrivée plus tard que d'habitude cette année, car le temps a été «très sec» ces derniers mois. «Leur venin est assez toxique et peut tuer quelqu'un», ajoute-t-il, expliquant que ces araignées peuvent entrer dans les maisons depuis le sol ou les toits.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 22.01.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Beurk elles ont survécu elles !

  • Jm le 22.01.2020 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après les 10 plaies de l'Egypte c'est au tour de l'Australie...

  • arnaud le 22.01.2020 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les signes de l' apocalypse semble s' aligné. Il y a une phrase qui dit" les 12 premiers jour de Janvier indique les 12 mois de l' année" certains vont en chier

Les derniers commentaires

  • arnaud le 22.01.2020 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les signes de l' apocalypse semble s' aligné. Il y a une phrase qui dit" les 12 premiers jour de Janvier indique les 12 mois de l' année" certains vont en chier

  • NoComent le 22.01.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Beurk elles ont survécu elles !

  • Jm le 22.01.2020 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après les 10 plaies de l'Egypte c'est au tour de l'Australie...

  • lynn le 22.01.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aime pas les araignées!!!!

    • Hein le 22.01.2020 20:50 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi?