Aux États-Unis

11 septembre 2018 20:56; Act: 12.09.2018 16:58 Print

Le fils aîné de Trump dit ne pas craindre la prison

Donald Trump Junior indique qu'il n'a pas peur d'être envoyé en détention, à cause de l'enquête sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de son père.

storybild

Donald Trump Junior (photo: AFP/Money Sharma)

Sur ce sujet
Une faute?

Le fils aîné du président américain, Donald Trump Junior, affirme ne pas craindre d'être envoyé en prison à cause de l'enquête sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne Trump, dans un entretien diffusé mardi sur ABC. Il assure également que le président américain a, depuis la publication d'une tribune anonyme dévastatrice signée d'un «haut responsable» de son gouvernement, réduit le cercle des collaborateurs en lesquels il a confiance à la Maison-Blanche, à «un groupe beaucoup plus restreint que ce que j'aimerais».

Donald Trump Junior, 40 ans, intéresse le procureur spécial Robert Mueller, chargé d'enquêter sur les soupçons de collusion entre l'équipe de la campagne présidentielle de Donald Trump et la Russie, à cause de sa rencontre avec une avocate russe en juin 2016 à la Trump Tower à New York. Accompagné notamment du gendre du milliardaire, Jared Kushner, Donald Trump Junior avait discuté avec Natalia Veselnitskaya car il pensait que, mandatée par le gouvernement russe, elle pourrait leur fournir des informations compromettantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton. Les Trump affirment que cette rencontre n'a rien donné, l'avocate étant en fait venue parler de l'épineux sujet des adoptions entre la Russie et les États-Unis.

Une missive «dégoûtante»

«Avez-vous peur d'être envoyé en prison?», demande sans détour la journaliste d'ABC à Donald Junior. «Non, car je sais ce que j'ai fait et rien de tout cela ne m'inquiète», répond-il d'un ton assuré. «Ça ne veut pas dire qu'il ne vont pas tenter d'en sortir quelque chose, on a vu qu'ils l'ont fait avec tout le reste, mais, encore une fois, je ne suis pas inquiet». D'autre part, il a des mots durs envers l'auteur de la tribune anonyme publiée la semaine dernière par le New York Times, une missive «dégoûtante», certainement l’œuvre d'une «personne de très bas rang» dans l'administration. Ce «haut responsable» du gouvernement Trump y affirmait qu'un groupe œuvrait depuis l'intérieur de la Maison-Blanche pour contourner les ordres du président et ainsi protéger le pays de ses décisions impétueuses.

Le président américain est-il depuis sa publication encore plus isolé dans son Bureau ovale? «Il y a des gens là-bas en qui il peut avoir confiance. C'est un groupe beaucoup plus restreint que ce que j'aimerais», répond Donald Trump Junior.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Mouche le 12.09.2018 03:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vu qu'il ne finira pas dans un quartier de haute sécurité mais plutôt dans une prison de luxe pour célébrités, normal qu'il n'ait pas peur! sinon il en mènerait pas large...

  • Rino le 12.09.2018 00:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le clan prend ses précautions. Mais trop tard, trop de scandales dans cette petite période de Présidence de Donald Trump.

  • Lénine Staline Poutine le 12.09.2018 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas avoir peur, tout va bien se terminer !

Les derniers commentaires

  • bien le 12.09.2018 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains cadres ou hauts cadres se croient au dessus de tout , ne respectent pas les" petits gens", les droits de l homme les droits du travail etc Et les lois censées protéger les petits gens sont ignorées. pourquoi? utiliser les "petits gens " Sans aucun intérêt lucratif vraiment ?)

  • Lénine Staline Poutine le 12.09.2018 04:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas avoir peur, tout va bien se terminer !

  • La Mouche le 12.09.2018 03:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vu qu'il ne finira pas dans un quartier de haute sécurité mais plutôt dans une prison de luxe pour célébrités, normal qu'il n'ait pas peur! sinon il en mènerait pas large...

  • Rino le 12.09.2018 00:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le clan prend ses précautions. Mais trop tard, trop de scandales dans cette petite période de Présidence de Donald Trump.