Accord sur le climat

27 mai 2017 14:32; Act: 27.05.2017 14:41 Print

Le G7 et les États-​​Unis incapables de s'entendre

À l'inverse des six autres pays du G7, les Etats-Unis refusent de se prononcer sur leur engagement concernant l'accord de Paris sur le réchauffement climatique.

storybild

Malgré les efforts des Européens, l'impasse demeure totale sur le climat. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les dirigeants du G7 ont reconnu samedi leur incapacité à trouver un terrain d'entente avec les Etats-Unis sur la lutte contre le réchauffement climatique. Ils en prendront acte dans leur déclaration finale, a indiqué la présidence française. «Les Etats-unis sont en train de réévaluer leur politique en matière de climat. L'impasse demeure totale dans ce dossier en dépit des efforts répétés des Européens (Allemagne, France, Italie, Luxembourg et Union européenne), du Japon et du Canada pour convaincre Donald Trump.

La déclaration finale de ce sommet, débuté vendredi dans la prestigieuse station balnéaire sicilienne va donc constater sa désunion sur la question du réchauffement climatique, une première après des dizaines de communiqués du G7 affirmant la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les Etats-unis vont confirmer dans ce texte qu'ils sont toujours en train de réfléchir à leur position sur le climat, pendant que les six autres pays du G7 vont réaffirmer leur engagement en faveur des accords de Paris, en prenant acte de la position américaine, a-t-on ainsi indiqué de sources européennes.

Trump tranchera la semaine prochaine

«C'est un résultat moindre que lors des précédents sommets, mais on s'attendait tous à cela», a minimisé un responsable d'une délégation européenne. Pour d'autres, l'important est finalement que les Etats-Unis soient encore dans le jeu. «Le résultat du sommet du G7 montre combien Trump est isolé sur le climat», a jugé de son côté Greenpeace dans un communiqué, mettant en avant l'engagement des six autres pays.

Le point de vue du président américain «évolue, il est venu ici pour apprendre», avait assuré vendredi son conseiller économique Gary Cohn. Mais très vite, les pendules ont été remises à l'heure. «Il y une chose qui ne changera pas, il prendra ses décisions en fonction de ce qu'il pense être le mieux pour les Américains», avait averti de son côté le général H.R. McMaster, conseiller à la sécurité nationale.

Trump a annoncé qu'il trancherait la semaine prochaine sur un éventuel retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. «Je prendrai ma décision finale sur l'accord de Paris la semaine prochaine!»!, a-t-il tweeté au moment même où s'achevait le sommet du G7 sans consensus sur ce dossier en raison de la position américaine.

(L'essentiel/AFP)