Présidentielle américaine

09 juillet 2020 19:41; Act: 09.07.2020 19:41 Print

Le gigantesque plan de relance promis par Biden

Le candidat démocrate veut injecter 700 milliards de dollars pour relancer la production dans son pays. Ce programme ambitieux est censé le relancer dans la course à la Maison-Blanche.

storybild

Le candidat démocrate a promis d'injecter 700 milliards de dollars pour relancer la production américaine après la crise du coronavirus. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Joe Biden a promis jeudi d'injecter 700 milliards de dollars pour relancer la production américaine après la crise du coronavirus. Ce plan l'oppose au programme économique de Donald Trump, son adversaire à la présidentielle de novembre.

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche est à la peine pour relancer sa campagne interrompue par la pandémie. Il doit présenter une partie de ce plan jeudi après-midi lors d'une visite dans une usine de Dunmore, en Pennsylvanie, Etat clé à décrocher pour espérer battre Donald Trump le 3 novembre.

«L'arsenal de la démocratie»

Ce programme ambitieux prévoit la création de plus de cinq millions d'emplois et de remplacer ceux perdus par la crise du Covid-19 qui a décimé l'économie américaine et fait 18 millions de chômeurs. Il mêle investissements dans l'industrie nationale et dans la recherche, une indépendance face aux fournisseurs étrangers, une aide aux petites entreprises et une plus grande liberté pour les salariés d'adhérer à un syndicat.

Joe Biden «n'accepte pas la vue défaitiste selon laquelle les forces d'automatisation et de mondialisation nous rendent incapables de garder des emplois syndiqués bien payés et d'en créer plus aux Etats-Unis», affirme l'équipe de campagne de l'ex vice-président, soutenu par plusieurs organisations syndicales.

«L'industrie américaine était l'arsenal de la démocratie lors de la Seconde Guerre mondiale, et doit faire partie de l'arsenal de la prospérité américaine aujourd'hui, en aidant à alimenter la relance économique pour les familles qui travaillent», ajoute-t-elle dans sa présentation du plan. Avec ce projet, M. Biden espère balayer les doutes sur sa capacité à gérer l'économie américaine, face au milliardaire et ex-magnat de l'immobilier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • VDenise le 09.07.2020 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    pas la peine Trump va gagner

  • Palamunitan le 09.07.2020 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump a fait mieux.

  • Viviane le 10.07.2020 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il veut injecter 700 milliards et ensuite se faire rembourser sur le dos de la populace la plus pauvre .

Les derniers commentaires

  • Kiki le 10.07.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Oh bon Dieu, on arrivera comme en Europe alors, aucun espoir de s'en sortir avec les démocrates, l’équivalent des socialistes en EU. Et tout comme les socialistes, de très mauvais perdants sans aucun scrupule pour appliquer une dictature en utilisant la langue de bois en cas d’intérêt.

  • Viviane le 10.07.2020 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il veut injecter 700 milliards et ensuite se faire rembourser sur le dos de la populace la plus pauvre .

  • julie le 10.07.2020 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Où vont il chercher tous ces milliards qu on ne trouvait pas avant

    • Olivier le 10.07.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

      Grace à la dette. Avec la crise du Covid-19, les États peuvent emprunter à des taux très avantageux. C'était pas le cas avant et ça ne sera plus le cas après, c'est conjoncturel.

  • Yann le 09.07.2020 21:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne sait même pas faire un discours celui là, il a toujours besoin qu'on lui tienne la main surtout celle de Barack. Comment va-il gérer la grande Chine ?

  • VDenise le 09.07.2020 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    pas la peine Trump va gagner