Histoire douloureuse

09 août 2020 10:27; Act: 10.08.2020 11:11 Print

Le Japon commémore la bombe de Nagasaki

Une cérémonie de commémoration a eu lieu dimanche au Japon, 75 ans après le largage d'une bombe atomique sur la ville de Nagasaki.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La ville japonaise de Nagasaki commémore dimanche le bombardement nucléaire américain qui la détruisit il y a 75 ans, trois jours après la première attaque nucléaire de l'histoire sur Hiroshima. Les participants de l'émouvante cérémonie au Parc de la paix étaient cette année dix fois moins nombreux que d'ordinaire, à cause de l'épidémie. Le 9 août 1945, à 11h02, l'explosion de la Bombe A détruisit 80% des bâtiments de Nagasaki, dont sa célèbre cathédrale d'Urakami, et provoqua la mort de quelque 74 000 personnes.

Les deux bombes atomiques d'une puissance destructrice inédite achevèrent de mettre le Japon à genoux: le 15 août 1945, l'empereur Hirohito annonçait à ses sujets la capitulation face aux Alliés, précipitant ainsi la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dimanche matin une messe a été célébrée à la mémoire des victimes en la cathédrale toute proche de l'hypocentre de l'explosion. Puis à 11h02 (4h02 au Luxembourg), la cloche du monument de la paix de Nagasaki a retenti et les hôtes parmi lesquels quelques représentants étrangers se sont figés pour une minute de silence.

Plaidoyer contre les armes atomiques

Quelques instants auparavant, une poignée de représentants des survivants, des familles de victimes, des écoliers et lycéens avaient dans des récipients de bois apporté symboliquement aux victimes de l'eau recueillie en différents points de la ville, ravivant le souvenir poignant des agonisants qui de toute part réclamaient de l'eau. Ces scènes sont gravées dans la mémoire de Shigemi Fukahori, 89 ans. Le jeune collégien avait vu «des piles de corps noircis» dont il ne savait pas «s'ils étaient vivants ou morts». «Les gens criaient "de l'eau! De l'eau!", mais je ne pouvais pas les aider», se souvient le vieil homme. Ses camarades sont ensuite morts dans la journée, tous ses frères et sœurs aussi.

La maire de Nagasaki Tomihisa Taue a appelé l'assistance à applaudir les survivants «qui n’ont cessé d'alerter le monde entier des dangers des armes nucléaires» pendant 75 ans. Une fois encore, sous le regard du Premier ministre Shinzo Abe, il a appelé son pays à signer le traité des Nations unies interdisant les armes atomiques. Il l'avait fait pour la première fois lors de la cérémonie d'août 2017 en termes très vifs.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • eau bleue le 09.08.2020 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    n oubliez pas ce que les japonais ont fait en chine dans les années 1932 , dont l unité 731

  • Moi le 09.08.2020 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exact les japonais n'avaient rien à envié aux nazis qui sème le vent recolte la tempête

  • Le dirigisme c'est mal! le 10.08.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    La célébration est importante mais je ne vois pas ce que viens faire le plaidoyer anti nucléaire. Ne devrait-on pas condamner le dirigisme? En ces temps de COVID ou des gens sont capable de mettre à mort des jeunes faisant la fête.

Les derniers commentaires

  • Le dirigisme c'est mal! le 10.08.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    La célébration est importante mais je ne vois pas ce que viens faire le plaidoyer anti nucléaire. Ne devrait-on pas condamner le dirigisme? En ces temps de COVID ou des gens sont capable de mettre à mort des jeunes faisant la fête.

  • Moi le 09.08.2020 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exact les japonais n'avaient rien à envié aux nazis qui sème le vent recolte la tempête

  • eau bleue le 09.08.2020 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    n oubliez pas ce que les japonais ont fait en chine dans les années 1932 , dont l unité 731

  • Darko le 09.08.2020 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les États-Unis, seul pays au monde qui a délibérément rasé deux villes en tuent des civils avec les bombes atomiques sans laisser moindre chance au innocent et 75 ans après toujours au premier rang pour les guerres et les sanctions.Si on parle de crime contre l'humanité c'est bien le pire crime depuis que l'être humain existe.

    • Anti poltron le 10.08.2020 09:37 Report dénoncer ce commentaire

      Fake! Ces villes avaient une activité militaire primordiale pour l'armée japonaise et particulièrement pour l'endoctrinement des kamikazes.