Portugal

03 octobre 2016 13:09; Act: 03.10.2016 13:30 Print

Le «jeu» archiglauque d'un fan de Maddie choque

Un Britannique établi au Portugal propose aux touristes d'explorer les lieux de la disparition de Madeleine McCann. Au programme: visite de l'appart, du resto où ses parents ont mangé et enquête.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les touristes en séjour en Algarve (sud du Portugal) peuvent désormais marcher sur les traces de Madeleine McCann, introuvable depuis le 3 mai 2007. Un tour d'un goût plus que discutable est en effet proposé aux touristes fascinés par le sort de la petite Britannique. La visite, gratuite, commence par la découverte de l'appartement de vacances que la famille McCann occupait, à Praia Da Luz. C'est là que l'enfant a été vue pour la dernière fois.

Les touristes peuvent ensuite s'arrêter dans le restaurant où les parents de Maddie mangeaient le soir où elle a disparu. Une halte dans la rue où une amie de la famille assure avoir vu «un homme porter un enfant» est également au programme. Les participants sont ensuite escortés jusqu'à un terrain vague du coin, où les enquêteurs avaient cherché le corps de la fillette.

Mauvais goût

Baptisée «The Luz Challenge», cette attraction a été mise sur pied en mars dernier par un sexagénaire britannique que l'on dit «obsédé» par Madeleine McCann. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que son initiative ne fait pas l'unanimité parmi d'autres expatriés établis dans la région. «C'est d'un mauvais goût absolu. Une petite fille disparue ne devrait pas être utilisée pour un jeu ou un challenge», s'énerve une source anonyme.

Selon le Mirror, les visiteurs sont invités à réfléchir sur l'éventuelle implication des parents de Maddie dans cette affaire. L'organisateur va jusqu'à demander à ses hôtes d'imaginer de quelle manière les McCann ont pu se débarrasser du corps de leur fille. Sur son blog, l'homme à l'origine de ce tour le présente comme une version de «Mission: Impossible», les touristes étant confrontés au casse-tête de la disparition de la petite Britannique.

Née le 12 mai 2003 à Leicester, Madeleine McCann a disparu le soir du 3 mai 2007. Un temps soupçonnés d'avoir accidentellement tué leur fille puis dissimulé son corps, Kate et Gerald McCann ont été innocentés et continuent d'espérer que leur enfant est encore en vie.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bibiche38 le 04.10.2016 02:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce monde tourne mal ...

  • Giulia le 03.10.2016 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Initiative de très mauvais goût, en effet. ! je dirais même "déplacé".

  • legarsbruno le 03.10.2016 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Au-delà du fait que la visite est clairement d'un goût plus que douteux, je trouve encore pire le fait que des gens fassent cette "visite" ...

Les derniers commentaires

  • bibiche38 le 04.10.2016 02:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce monde tourne mal ...

  • Jean le 03.10.2016 23:29 Report dénoncer ce commentaire

    Le mauvais gout est autorisé de nos jours, autant que le mensonge et la stupidité. Honteux !

    • Sylvie le 04.10.2016 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      Oui Jean, malheureusement vous avez raison!

  • degueu le 03.10.2016 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les parents étaient des grands médecins... sur ils n'ont rien avoir avec la disparition de leur fille. ... plutôt un déséquilibré qui la piège chez lui.....

  • 57 le 03.10.2016 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait d'accord, honteux

  • lmht le 03.10.2016 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @legarsbruno : tout à fait d'accord avec vous. Cette "curiosité " malsaine est inhumaine pour les parents. Cet "organisateur" devrait être obligé de reverser ses bénéfices à la section de police en charge de l'enquête ou à une association de soutien aux victimes d'enlèvements.