États-Unis

10 septembre 2018 20:13; Act: 11.09.2018 10:39 Print

Le jour où Obama s'est fait virer de Disneyland

En campagne en Californie, l'ex-président s'est souvenu d'une expérience mouvementée dans le célèbre parc à thème situé à Anaheim.

Sur ce sujet

Ça ne rigole pas toujours chez Disney, et Barack Obama est bien placé pour le savoir. En campagne samedi à Anaheim (Californie) pour soutenir des candidats démocrates au Congrès, l'ex-président des États-Unis s'est confié sur ses expériences contrastées dans le célèbre parc à thème local, rapporte «People». La première fois que le jeune Barack a mis les pieds à Disneyland, il était âgé de 11 ans et le jeune Hawaïen qu'il était découvrait les États-Unis continentaux. «Il n'y a pas de meilleur moment pour aller à Disneyland que quand on a 11 ans», a raconté Obama.

Accompagné de sa grand-maman, de sa maman et de sa sœur, le petit Barack a passé un séjour féérique au pays de Mickey. «J'y suis allé et j'ai tout fait, le Small World, le Matterhorn. C'était de la bombe», se souvient l'ancien président. Barack Obama était à l'université lorsqu'il s'est retrouvé une deuxième fois dans le parc. «Non pas pour aller faire un tour aux pirates des Caraïbes», mais à l'occasion d'un concert de Kool & the Gang, a-t-il narré. C'est là que le jeune homme a commis l'«irréparable».

«Après le spectacle, nous avons pu rester dans le parc, alors nous sommes allés dans les gondoles. J'ai honte de dire ça, alors fermez vos oreilles, les jeunes. Mais certains d'entre nous fumaient dans les gondoles», a raconté Obama. Il s'agissait de simples cigarettes, a assuré l'ex-président.« Une chose terrible. Vraiment. Elles vous tuent. J'ai arrêté», a ajouté le démocrate face à une assistance morte de rire. Deux officiers ont alors prié Obama et ses potes de bien vouloir décamper. «On m'a viré du Royaume Magique», a résumé l'ancien président. Que l'on se rassure, les officiers ont promis à Barack Obama qu'il pouvait revenir quand il le souhaitait.

(L'essentiel/joc)