Tulsa (Oklahoma)

09 juillet 2020 08:09; Act: 09.07.2020 11:05 Print

Le meeting de Trump a engendré une flambée de cas

Plusieurs milliers de partisans du président américain avaient assisté le 20 juin, à son grand retour, depuis le début de la pandémie.

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de cas de Covid-19 recensés à Tulsa, dans l'État américain de l'Oklahoma, s'est envolé, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires locales. Donald Trump y avait organisé un meeting de campagne il y a un peu plus de deux semaines. Alors que le nombre de cas de Covid-19 avait chuté de 20% entre la semaine du 28 juin et le 4 juillet, le département de la Santé de Tulsa a fait état de plus de 200 contaminations nouvelles chaque jour depuis lundi, avec un pic à 266 mercredi.

Pressé de dire si cette explosion de cas était due au meeting présidentiel du 20 juin, le responsable local des services de santé, Bruce Dart, a estimé qu'il était «plus que probable» qu'elle soit liée à «plusieurs grands événements qui ont eu lieu voici un peu plus de deux semaines».

Plusieurs milliers de partisans du président américain avaient assisté le 20 juin, à son grand retour, depuis le début de la pandémie. Le rassemblement avait suscité une vive polémique car beaucoup s'inquiétaient des conséquences sanitaires d'une telle foule, sans respect des distanciations physiques et notoirement rétive au port du masque, à l'image de Donald Trump lui-même. La température des participants était prise à l'entrée de la salle et des masques distribués mais le port n'était pas obligatoire. L'écrasante majorité du public avait assisté au meeting à visage découvert.

Donald Trump revient de Tulsa abattu

Décharge à signer

Plusieurs membres de l'équipe de campagne du milliardaire républicain ont été testés positifs au Covid-19 avant et après le meeting de Tulsa, de même que des agents du Secret Service, le service de protection des personnalités.

Des milliers de personnes avaient également participé la veille dans cette ville du Sud du pays aux célébrations de «Juneteenth», qui commémore la libération des derniers esclaves au Texas en 1865. Par contraste avec le meeting présidentiel, la quasi-totalité des participants à cette fête, organisée en plein air, portaient des masques et la distanciation sociale était de rigueur, avait constaté l'AFP.

Avant le rassemblent de Tulsa, l'équipe de campagne de Donald Trump avait fait signer à ses soutiens désirant se rendre au meeting une décharge l'exonérant de toute responsabilité en cas de contamination au Covid-19...

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 09.07.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vraiment une surprise...

  • A qui le veux bien entendre le 09.07.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que la faute est toujours des autres. D'abord c'est la faute de la Chine (annoncé trop tard), puis ce n'est qu'une simple (sois disant) grippe, la faute de l'OMS (conclusions tardives) et maintenant la faute à qui????

  • LeTroll le 09.07.2020 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Décharge légale? Est-ce même conforme à la loi? Si non, ces clauses sont automatiquement invalides. Auquel cas, bon amusement avec les poursuites en justice...

Les derniers commentaires

  • Matrix69 le 10.07.2020 01:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc la contre manifestation de plusieurs milliers de personnes en dehors de ce palais de congrès n a engendré aucune infection ? Ceux la sont tous immunisés ? ????

  • LuxThill le 09.07.2020 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    Laissons les choix américains aux américains. Même pour le coronavirus. « America first »

  • West le 09.07.2020 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    Il est fini. Mais aux US, rien n’est jamais joué..

  • A qui le veux bien entendre le 09.07.2020 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que la faute est toujours des autres. D'abord c'est la faute de la Chine (annoncé trop tard), puis ce n'est qu'une simple (sois disant) grippe, la faute de l'OMS (conclusions tardives) et maintenant la faute à qui????

    • LuxThill le 09.07.2020 19:48 Report dénoncer ce commentaire

      « America first » ont-ils dit. Ils l’on voulu, il vont l’avoir... même pour le COVID.

  • Nadine le 09.07.2020 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ca veut dire, qu'ils ont la preuve que tous les cas d'infection ont participé au meeting, je doute très fort, je pense qu'ils ont mis tous les cas sur le dos du meeting, ca arrange bien les démocrates, qui mènent une véritable guerre pour reprendre le pouvoir, tout est bon.

    • MesYeuxSaignent le 10.07.2020 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      ben oui, parce que on ne peut que constater que les républicains font du bon boulot et que c'est aberrant que des individus qui font fi des mesures de protection soient contaminés...