Himalaya

01 septembre 2020 15:18; Act: 01.09.2020 15:50 Print

Le Népal fait une exception pour un prince

Le Népal va entrouvrir ses frontières, fermées aux étrangers à cause du coronavirus, pour accueillir une expédition princière venue de Bahreïn.

storybild

L’expédition bahreïnie va faire l’ascension du Manaslu (8 163 m), huitième sommet le plus haut du monde. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Népal avait fermé ses frontières en mars, juste avant la haute saison touristique qui attire habituellement des milliers de randonneurs et d’alpinistes dans l’Himalaya. Il avait décidé fin juillet de rouvrir l’accès à ses massifs, notamment l’Everest, en vue de la saison d’automne (septembre-novembre), mais après une flambée des cas, il a suspendu la reprise des liaisons aériennes internationales.

Le gouvernement a décidé d’autoriser les 18 membres d’une expédition bahreïnie à entrer au Népal pour faire l’ascension du Manaslu (8 163 m), huitième sommet le plus haut du monde, et du Lobuche (6 119 m).

L’expédition bahreïnie, attendue vers la mi-septembre, compte aussi gravir l’an prochain l’Everest, le plus haut sommet du monde.

«Une équipe de quinze membres de Bahreïn, comprenant un prince de Bahreïn et trois citoyens britanniques, sera autorisée à venir au Népal avec un vol charter (…) et en respectant les protocoles sanitaires», a déclaré lundi soir le porte-parole du gouvernement Yuba Raj Khatiwada. Le nom du prince n’a pas été précisé.

Une cinquantaine de sherpas

Plus d’une cinquantaine de sherpas participeront à l’expédition, avec des hélicoptères pour minimiser les contacts humains, a précisé Seven Summit Treks, un des plus grands organisateurs d’expéditions du pays.

Mardi, le Népal a repris de manière limitée ses liaisons aériennes internationales, réservées aux Népalais et aux diplomates étrangers. Les vols intérieurs n’ont pas encore recommencé. L’accès au pays par voie terrestre est par ailleurs interdit aux étrangers.

Dans ce pays de 28 millions d’habitants, 9000 nouveaux cas et 91 décès liés à la maladie Covid-19 ont été enregistrés durant les dix derniers jours. Au total, le pays comptabilise 39 460 cas et 228 décès.

L’économie du Népal, pays pauvre où le tourisme représente 8% du PIB et génère plus d’un million d’emplois selon le World Travel and Tourism Council, pâtit de l’absence de visiteurs étrangers.

Le pays, qui abrite huit des quatorze plus hauts sommets du monde, a accueilli l’an passé selon des chiffres officiels 1,2 million de visiteurs dont environ un tiers lors de la saison d’automne.

La Chine a elle aussi fermé son accès au Toit du Monde cette année.

(L'essentiel/afp)