A cause d'une sciatique

23 janvier 2021 21:02; Act: 23.01.2021 21:05 Print

Le pape souffre du dos et réduit ses engagements

Le souverain pontife, qui souffre du dos, avait déjà dû annuler sa participation à deux célébrations le 31 décembre et le 1er janvier derniers.

storybild

Le pape François est âgé de 84 ans. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En raison d’une récidive de sciatique, le pape François a reporté sa traditionnelle réception annuelle du corps diplomatique international prévue lundi, et a renoncé à présider deux messes.

Le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a toutefois ajouté samedi dans un communiqué que François réciterait dimanche la traditionnelle prière de l’Angelus, un rendez-vous retransmis par vidéo depuis sa bibliothèque privée en raison de la pandémie du coronavirus.

Vacciné contre le Covid-19

Le souverain pontife de 84 ans avait déjà dû annuler sa participation à deux célébrations le 31 décembre et le 1er janvier derniers, pour cause de «sciatique douloureuse», un mal qui l’affecte par intermittence depuis plusieurs années.

Le pape argentin a reçu voici dix jours une première injection du vaccin contre le Covid-19. Le chef des 1,3 milliard de catholiques est considéré comme personne à risque: à 21 ans, en 1957, il avait souffert d’une pleurésie aiguë et les chirurgiens avaient dû procéder à l’ablation partielle de son poumon droit.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TontonB le 24.01.2021 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui au vu de la photo, faut plus faire de l'haltérophilie à son âge ...

  • Dede le 24.01.2021 05:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Massages et anti-inflammatoires sont généralement prescrits j espère que l ont nous cache pas autre chose ? Tout est très opaque au Vatican .Prompt rétablissement au Saint Père

  • tiens ... le 23.01.2021 21:32 Report dénoncer ce commentaire

    Au Vatican: Xavier Bettel rencontre le pape François

Les derniers commentaires

  • Non Una Cum le 24.01.2021 23:38 Report dénoncer ce commentaire

    Pachamama resterait sourde aux prières de Bergoglio ?

  • Eschois le 24.01.2021 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    Nos nombreux "lecteurs" russes sont très critiques de notre Souverain Pontife, normal, leur église orthodoxe est ennemie de l'Eglise catholique occidentale ...

  • abus le 24.01.2021 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, la plupart des agresseurs sont des membres de la famille, des parents ou d'autres personnes de confiance qui occupent habituellement des postes de soins. Cela explique la nature intrinsèquement sensible de la question », a précisé l’experte.

  • abus le 24.01.2021 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'abus sexuel et le viol des personnes âgées est un sujet rarement abordé, mais demeure néanmoins une réalité, a déploré l'experte de l'ONU.

  • TontonB le 24.01.2021 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui au vu de la photo, faut plus faire de l'haltérophilie à son âge ...