Politique en Israël

21 novembre 2019 13:00; Act: 21.11.2019 14:33 Print

Le Parlement doit trouver un Premier ministre

Confronté à une impasse politique, le président israélien Reuven Rivlin, a demandé jeudi, à la Knesset, de trouver quelqu'un susceptible de diriger le gouvernement.

storybild

Reuven Rivlin s'est adressé jeudi à la Knesset. (photo: AFP/Gali Tibbon)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président israélien Reuven Rivlin a chargé jeudi le Parlement de trouver un Premier ministre, afin de sortir Israël d'une impasse politique unique dans son histoire. Pour «la première fois de l'histoire d'Israël» selon le président, aucun candidat n'a été en mesure de former un gouvernement à l'issue des législatives du 17 septembre, Benjamin Netanyahu et Benny Gantz n'étant pas parvenus à rallier une majorité. «Que se passe-t-il à présent? Personne ne sait vraiment car cela ne s'est jamais produit auparavant», résumait jeudi le grand quotidien Yediot Aharonoth.

La loi fondamentale d'Israël prévoit toutefois un guide de survie pour ces imbroglios politiques. Après avoir donné leur chance aux chefs des deux principaux partis du pays, le Likoud de Benjamin Netanyahu et Bleu-blanc de Benny Gantz, le président a confié jeudi à Yuli-Yoel Edelstein, président du Parlement, le soin de trouver une personnalité apte à diriger un futur gouvernement. La Knesset a jusqu'au 11 décembre pour présenter à M. Rivlin un document signé par au moins une majorité de 61 élus, s'engageant à soutenir un député pour le poste de Premier ministre.

Le président Rivlin a appelé les élus à «agir de façon responsable», afin d'éviter la tenue d'un troisième scrutin en un an, après les législatives d'avril et de septembre. Benjamin Netanyahu, plus pérenne des Premiers ministres de l'histoire d'Israël, est soutenu par un bloc de 54 élus formé avec ses alliés de l'ultra-droite et de partis juifs ultra-orthodoxes. M. Gantz compte quant à lui sur l'appui de formations de centre-gauche, mais aussi des députés arabes israéliens. S'ils ne sont pas parvenus à former un gouvernement, MM. Netanyahu et Gantz peuvent encore se voir confier cette tâche par les députés, ce qui ouvre la voie à de nouvelles tractations.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paolo le 21.11.2019 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grosse mafia du monde legal!

Les derniers commentaires

  • Paolo le 21.11.2019 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    La plus grosse mafia du monde legal!