Explosions de Beyrouth

06 août 2020 10:45; Act: 06.08.2020 11:31 Print

Le petit George est né en pleine explosion

Alors qu'une jeune maman était en salle d'accouchement, l'hôpital a été soufflé par les explosions de Beyrouth. Le père a tout filmé, le bébé et sa famille ont survécu.

Sur ce sujet
Une faute?

La vidéo diffusée sur Instagram par «Long live Lebanon» montre les moments dramatiques de la venue au monde du petit George au St.George University Hospital. Le père est vraisemblablement le réalisateur de la séquence. Celle-ci montre la future mère dans la salle d’accouchement.

Puis tout à coup, le bruit de la détonation, suivie quelques secondes plus tard de l’onde de choc qui casse tout sur son passage. Lors de la déflagration, le petit George se trouvait encore dans le ventre de sa mère, mais il va bien. «George et sa famille ont survécu», explique le commentaire d’une publication Instagram qui montre l’enfant dans un lit pour bébé, avec le Dr Marie Eid qui s'occupe de lui. Le couple a aussi remercié les médecins et infirmiers, qui sont restés calmes alors que tous leurs instruments avaient été détruits.

Le petit George, avec le docteur Marie Eid, quelques minutes après la naissance de l'enfant dans un hôpital tout proche de l'explosion. (Instagram/Long live Lebanon)

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Diukdiuk le 06.08.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau a ces professionnels qui restent maîtres de leurs actes en pleine etat de catastrophe... infirmiers,docteurs,pilotes etc

  • Rose le 06.08.2020 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je dis juste ceci... bienvenue Georges et beaucoup de santé.

Les derniers commentaires

  • Rose le 06.08.2020 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je dis juste ceci... bienvenue Georges et beaucoup de santé.

  • Diukdiuk le 06.08.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau a ces professionnels qui restent maîtres de leurs actes en pleine etat de catastrophe... infirmiers,docteurs,pilotes etc

    • Muikmuik le 06.08.2020 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      Soyons clairs, dans le cas contraire ça ne seraient pas des professionnels.

    • Bienvenue à George le 06.08.2020 18:37 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais combien de dits "professionnels" qui pourtant ne réagissent pas en tant que tel ? En tous cas, merci à eux, félicitations aux parents et surtout, longue et heureuse vie au petit George :) J'espère que ses premiers instants de vie hors utérus seront oubliés, occultés par une vie heureuse et paisible...