Vol MH370

23 mars 2014 21:49; Act: 23.03.2014 21:53 Print

Le pilote passe un appel deux minutes avant le départ

L'homme qui était aux commandes du vol MH370, porté disparu depuis le 8 mars, intéresse particulièrement les enquêteurs. Il aurait téléphoné peu avant le décollage.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Selon le site australien news.com.au, les enquêteurs sont sur la piste d'un coup de fil, passé deux minutes avant le décollage, par le pilote de l'appareil MH370 de la Malaysia Airlines. Zaharie Ahmad Shah aurait en effet téléphoné à une femme possédant une carte SIM obtenue sous un faux nom. Depuis les attentats du 11-Septembre, la Malaisie oblige pourtant les personnes voulant acheter une telle carte à présenter une pièce d'identité.

Zaharie Ahmad Shah avait-il des liens avec des groupuscules terroristes? C'est ce que tentent de vérifier les enquêteurs. Ceux-ci savent que le pilote soutenait un candidat de l'opposition, condamné peu avant ce vol à cinq ans de prison. Ce fait aurait-il eu des répercussions sur le pilote? Rien ne l'infirme ni le confirme pour l'heure.

Epouse pas encore interrogée

Une source du FBI s'étonne également que les autorités malaisiennes n'aient pas encore interrogé l'épouse de Zaharie Ahmad Shah, séparée de son mari, bien que vivant encore sous le même toit. Une question de culture, semble-t-il.

Dimanche, la France a annoncé pour sa part avoir découvert des images satellites d'objets flottants dans la zone principale de la disparition de l'appareil. Mais rien n'indique encore qu'il s'agisse bien de débris de l'avion. Le vol MH 370 n'a plus donné signe de vie depuis le 8 mars. On ignore tout du sort des 227 passagers et 12 membres d'équipage embarqués à bord.

(L'essentiel/cbx)