Coronavirus dans le monde

21 janvier 2021 07:54; Act: 23.01.2021 12:32 Print

Six semaines entre les deux injections au lieu de quatre?

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 98 millions de cas ont été recensés depuis décembre dans 196 pays et territoires. Plus de 2 millions de personnes sont mortes. Plus de 59 millions de patients sont considérés comme guéris.

Le Luxembourg compte plus de 49 400 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 562 décès.

• Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec plus de 414 000 morts, suivis par le Brésil (plus de 215 000), l'Inde (plus de 150 000), le Mexique (plus de 147 000) et le Royaume-Uni (plus de 95 000). La Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 178 décès pour 100 000 habitants.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Samedi 23 janvier

11h Pourquoi ne pas espacer les deux injections de 6 semaines?

«Dans un contexte de limitation en nombre de doses de vaccin et afin de permettre une augmentation de la couverture vaccinale des personnes les plus vulnérables à court terme, l'allongement du délai entre deux doses vaccinales est une option à considérer», indique la HAS dans un rapport publié samedi. Le schéma de vaccination suivi jusqu'ici est l'administration de deux doses espacée d'au moins 21 jours pour le vaccin Pfizer-BioNTech et de 28 jours pour celui produit par Moderna.

L'allongement du délai d'injection des deux doses permettra d'«accélérer l'administration de la première dose aux personnes les plus vulnérables», soit, selon les projections de la HAS, au moins 700 000 personnes supplémentaires «qui seraient protégées par le vaccin» sur le premier mois d'application de cette mesure. À l'échelle individuelle, «le risque de perte d'efficacité» du vaccin entre deux doses «paraît limité», indique la HAS.

Les résultats des essais cliniques de phase 3 pour les vaccins à ARN messager «montrent une efficacité du vaccin Comirnaty® de Pfizer BioNtech qui débute à partir du 12e jour après la première dose et celle du vaccin de Moderna à partir du 14e jour après la première dose», explique-t-elle. Par la suite, les personnes les plus âgées vaccinées «montrent une réponse immunologique satisfaisante et une efficacité vaccinale similaire à celle retrouvée chez les personnes les plus jeunes».


Vendredi 22 janvier

18h55 La Belgique interdit les voyages non essentiels à l'étranger

La Belgique a décidé d'interdire à sa population les voyages non essentiels hors des frontières à compter de mercredi jusqu'au 1er mars, a indiqué une source gouvernementale confirmant des informations des médias belges. La décision vise à endiguer la propagation du coronavirus et des variants récemment apparus. Sont interdits «les voyages de loisirs ou d'agrément, il y aura des contrôles aux frontières avec des amendes», a précisé à la chaîne RTBF un autre dirigeant, Elio di Rupo, président de la Région wallonne.

Les travailleurs frontaliers ne sont pas concernés.

Depuis le début de l'après-midi, une réunion se déroulait autour du Premier ministre Alexander De Croo, associant les chefs des exécutifs régionaux, pour évaluer la situation épidémiologique du pays et envisager de nouvelles mesures. M. De Croo devait s'exprimer en conférence de presse à l'issue de la réunion. La Belgique, qui compte 11,5 millions d'habitants, est un des Etats européens les plus durement frappés par la pandémie. La mort de plus de 20.000 personnes liée au coronavirus y a déjà été recensée.

Si ce pays juge avoir mieux contenu la deuxième vague (environ 2.000 nouveaux cas par jour actuellement) que certains de ses voisins, Allemagne et Pays-Bas notamment, la contagiosité du variant britannique du virus suscite de fortes inquiétudes. Ce dernier a déjà provoqué des dizaines de contaminations dans des maisons de retraite et contraint à fermer provisoirement plusieurs écoles.

"Il faut bien comprendre qu'on est dans une situation totalement exceptionnelle", avait dit à l'AFP jeudi la cheffe de la diplomatie belge Sophie Wilmès. Elle expliquait ainsi l'appel lancé par la Belgique à ses partenaires de l'UE à interdire les déplacements non essentiels à l'étranger (y compris à l'intérieur de l'espace de libre circulation Schengen). Depuis presque trois mois, pour endiguer la deuxième vague de la pandémie, la Belgique est partiellement confinée, avec les écoles ouvertes mais de multiples secteurs d'activité fermés (cafés, restaurants, salles de spectacles, de sport, salons de coiffure, etc.).

18h29 Des vaccins pour les pays défavorisés

L'Organisation mondiale de la santé et Pfizer-BioNtech ont annoncé vendredi un accord qui doit permettre de fournir 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 du géant pharmaceutique au système Covax, à destination des pays défavorisés.

Les doses du vaccin -efficace à 95%- seront fournies «à prix coûtant» et devraient être livrées dans le courant du courant premier trimestre, a indiqué le patron de Pfizer, Albert Bourla, au cours d'un point de presse avec l'OMS.

16h51 Un premier cas du variant brésilien en Allemagne

Un premier cas de variant du coronavirus, initialement repéré au Brésil, a été identifié pour la première fois en Allemagne chez une personne rentrant de ce pays, ont indiqué vendredi, les autorités de l'État de Hesse (ouest).

Cette personne a été testée positive jeudi, à ce variant du coronavirus, jugé hautement transmissible, alors qu'elle était rentrée le même jour du Brésil en avion, a annoncé à la presse le ministre régional des Affaires sociales, Kai Klose.

14h55 La Hongrie commande 2 millions de doses du vaccin russe

Le gouvernement hongrois a annoncé, vendredi, avoir conclu un accord pour acheter jusqu'à deux millions de doses du vaccin russe Spoutnik V, bien que celui-ci n'ait pas encore été autorisé par les autorités sanitaires européennes.

Le ministre des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, en visite à Moscou, a annoncé la signature du contrat dans une vidéo postée sur son compte Facebook, évoquant de «larges quantités».

13h03 Zizou positif

Le coach français du Real Madrid, Zinédine Zidane, est infecté au Covid, a annoncé ce vendredi, le club Merengue, qui n'apporte pas plus de précisions dans son communiqué laconique.

8h30 Le Danemark suspend les vols en provenance des Émirats

Le Danemark, qui réclame un test négatif au coronavirus de moins de 24h à tous les voyageurs arrivant en avion, suspend pour cinq jours les vols en provenance des Émirats, à cause de soupçons d'irrégularités sur les tests, a annoncé vendredi, le gouvernement danois.

7h30 En Espagne, les hôpitaux paient cher les fêtes de Noël

Comme redouté, les fêtes de fin d'année, facilitées par l'assouplissement des restrictions, ont fait bondir les contagions à des niveaux records alors que l'Espagne compte déjà officiellement plus de 2,4 millions de cas et plus de 55 000 morts.

Conséquence, selon les chiffres du gouvernement, le nombre d'hospitalisations et d'admissions en soins intensifs, a grimpé respectivement de 82 et de 60% en seulement deux semaines, obligeant notamment l'installation d'hôpitaux de campagne à Valence (est).

7h Allemagne: plus de 50 000 morts depuis le début de la pandémie

Le nombre total de décès provoqués par le coronavirus en Allemagne a franchi vendredi le seuil des 50 000, a annoncé l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), au moment où le pays a prolongé jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid.

6h Covid-19: le Japon veut durcir ses mesures, prison envisagée

Le gouvernement japonais a approuvé vendredi deux projets de loi visant à renforcer l'efficacité des mesures restrictives pour lutter contre le coronavirus, qui permettraient, s'ils sont adoptés tels quels, d'infliger des amendes et même des peines de prison aux réfractaires allant jusqu'à un an.

Contrairement aux mesures prises dans d'autres pays, les appels des autorités à la population à limiter ses sorties et aux bars et restaurants, à fermer plus tôt le soir ne sont pour l'instant assortis d'aucune sanction en cas de non-respect. Ces nouveaux projets de loi fixent également des amendes allant jusqu'à 500 000 yens (près de 4 000 euros) pour les bars et restaurants refusant de fermer à 20h.

4h Mexique: record de décès et de contagions au Covid-19

Le Mexique, quatrième pays au monde le plus endeuillé par la pandémie de coronavirus, a enregistré jeudi de nouveaux records de décès et de contagions, selon les autorités sanitaires.

Quelque 1 803 nouveaux décès sont à déplorer ces dernières 24 heures, ce qui porte le bilan total à 146 174 morts dans ce pays de 128 millions d'habitants. Seuls les États-Unis, le Brésil et l'Inde ont enregistré plus de décès du Covid.

00h30 Tests PCR exigés avant l'arrivée en France pour les voyageurs européens dès dimanche

La France exigera, à partir de dimanche à 00h00, un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ pour la plupart des voyageurs européens voulant entrer sur son territoire, a annoncé le président Emmanuel Macron au Conseil européen, a rapporté l'Élysée, tard jeudi soir.

Cette obligation s'appliquera «hors voyages essentiels», a précisé l'Élysée: «Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront en particulier exemptés».


Jeudi 21 janvier

23h30 La Colombie dépasse le seuil des 50 000 morts

La Colombie a dépassé jeudi le seuil des 50 000 morts du Covid-19 en dix mois et demi de pandémie, alors que le pays est confronté à une deuxième vague de contaminations qui menace de submerger les hôpitaux.

23h Portugal: fermeture des écoles et suspension des vols avec le Royaume-Uni

Le Portugal va fermer ses crèches, ses écoles et ses universités pendant 15 jours dans un nouvel effort pour maîtriser l'explosion des cas de Covid-19, a annoncé jeudi le Premier ministre Antonio Costa, en s'inquiétant d'une progression du variant britannique, plus contagieux.

En outre, «le gouvernement a décidé d'interrompre totalement les vols vers et en provenance du Royaume-Uni, à partir de samedi, afin de réduire le risque de contagion par le biais du nouveau variant», a-t-il déclaré après un sommet européen par visio-conférence, consacré à la crise sanitaire.

22h Quarantaine pour toute personne arrivant aux États-Unis par avion

Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi qu'une quarantaine serait désormais obligatoire pour toute personne arrivant aux États-Unis par avion.

Présentant son plan de lutte contre le Covid-19, le nouveau locataire de la Maison-Blanche a également annoncé que les voyageurs devraient être en mesure de présenter un test négatif.

Interrogé sur le fait de savoir si son objectif affiché de 100 millions de vaccinations en 100 jours ne manquait pas d'ambition, il a vivement réagi: «Quand je l'ai annoncé, vous avez tous dit que ce ne serait pas possible. Allons, vous n'êtes pas sérieux!».

19h Le variant sud-africain du Covid-19 identifié au Kenya

Deux cas du variant sud-africain du Covid-19 ont été identifiés au Kenya, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires de ce pays, les deux premiers recensés dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Les deux personnes contaminées, asymptomatiques, ont été détectées sur la côte de l'océan Indien, dans le comté de Kilifi, au nord de la ville de Mombasa, a indiqué le secrétaire général du ministère de la Santé, Patrick Amoth.

Il s'agit de deux étrangers, dont la nationalité n'a pas été précisée, mais qui ont depuis lors quitté le Kenya pour rentrer dans leur pays, a précisé M. Amoth.

18h06 L'agence européenne chargée des épidémies appelle à des mesures plus strictes

L'agence européenne chargée des épidémies a appelé jeudi, ses membres à se tenir prêts à prendre des mesures plus strictes «dans les semaines à venir», pour contenir la progression des nouveaux variants du coronavirus, en relevant d'un cran son niveau de vigilance.

«Le message essentiel est de se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures (pour contrer le virus) dans les semaines à venir, afin de préserver les capacités de soins, ainsi que d'accélérer les campagnes de vaccination», écrit le Centre de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). L'ECDC, qui regroupe les 27 pays de l'Union européenne ainsi que le Royaume-Uni, la Norvège et l'Islande, a relevé à «élevé/très élevé» son évaluation des risques sanitaires liés aux nouveaux variants, contre «élevé» dans sa première évaluation, fin décembre.

Comme l'a déjà fait l'Organisation mondiale de la santé, l'agence européenne basée à Stockholm a également appelé ses membres à renforcer leurs capacités de tests et surtout de séquençage, afin de mieux pouvoir détecter les nouveaux variants dits anglais, sud-africain ou brésilien.

16h Le Portugal va fermer ses écoles pendant 15 jours

Le Portugal va fermer ses écoles pendant 15 jours dans un nouvel effort pour maîtriser l'explosion des cas de Covid-19, a annoncé jeudi, le Premier ministre Antonio Costa, en s'inquiétant d'une progression du variant britannique et sa «vitesse de transmission».

«Le principe de précaution nous impose d'interrompre toutes les activités d'enseignement pendant les quinze prochains jours», a déclaré le chef du gouvernement socialiste, à l'issue d'un conseil des ministres.

14h14 Le ministre allemand de la Santé critique les incohérences à la frontière

Le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, appelle à des tests Covid coordonnés dans les régions frontalières de l'Union européenne. «Cela ne sert à rien de prendre des restrictions fortes en Allemagne pour maîtriser la situation, si de l'autre côté de la frontière on n'agit pas de manière comparable», a-t-il expliqué, évoquant notamment les nombreux frontaliers travaillant dans le secteur de la santé.

Si le problème se pose surtout, selon Jens Spahn, aux frontières avec la République tchèque et la Pologne, il affecte de nombreuses autres régions frontalières. Des tests Covid sont, selon le ministre, nécessaires. Pas forcément à la frontière, mais il faudrait s'assurer que les frontaliers soient testés régulièrement, explique Jens Spahn.

7h53 Aux États-Unis, le bilan dépasse celui de la Seconde Guerre mondiale

Le bilan des morts du Covid-19 aux États-Unis a dépassé mercredi celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

La première puissance mondiale déplore 405 400 décès depuis le début de la pandémie, soit davantage que le nombre de soldats américains morts au combat et en dehors durant la Seconde Guerre mondiale, qui s’élève à 405 399, d’après le ministère des Anciens combattants.

Le bilan américain de l’épidémie avait dépassé fin avril celui des soldats américains tués en deux décennies lors du conflit au Vietnam, un seuil revêtant une forte portée symbolique tant cette guerre demeure l’un des plus grands traumatismes vécus par les Américains au XXe siècle. Les États-Unis sont, selon les bilans officiels, de loin la nation la plus endeuillée en valeur absolue, mais certains autres pays enregistrent plus de morts proportionnellement à leur population, comme l’Italie, le Royaume-Uni ou la Belgique.

7h Une cathédrale anglaise ouvre ses portes à la vaccination

Les hauts murs médiévaux érigés pour célébrer la foi abritent désormais l’espoir né des dernières découvertes scientifiques: fréquentée d’habitude par fidèles et visiteurs, la cathédrale de Salisbury, dans le sud-ouest de l’Angleterre, a été reconvertie en centre de vaccination.

L’édifice des XIIIe-XIVe siècle est l’une des trois cathédrales britanniques qui participent au plus grand programme de vaccination de l’histoire du pays.

6h La Banque mondiale va distribuer des vaccins au Liban d’ici début février

La Banque mondiale a annoncé jeudi qu’elle allait mener, d’ici le début du mois de février, au Liban, une opération de distribution de vaccins contre le Covid-19 alors que le pays fait face à une augmentation sans précédent du nombre de cas d’infections.

«Il s’agit de la première opération financée par la Banque mondiale pour acquérir des vaccins Covid-19», a-t-elle indiqué dans un communiqué, précisant que le financement de 34 millions de dollars (28 millions d'euros) fournira des vaccins à plus de 2 millions de personnes.

Le Liban enregistre un nombre record de quelque 5 500 cas par jour depuis le début de l’année, souligne l’institution internationale. Les vaccins devraient arriver au Liban d’ici le début du mois de février. Outre le bilan humain, la pandémie aggrave la crise économique au Liban, fait valoir la banque mondiale qui ne précise pas quel est le laboratoire pharmaceutique qui fournira le vaccin.

5h30 La Chine suspend les vols Air France Paris-Tianjin après des cas de Covid

La Chine a annoncé jeudi la suspension pour deux semaines des vols d’Air France entre Paris et Tianjin, près de Pékin, à la suite de la découverte de cinq cas de Covid-19, à l’arrivée d’un vol en provenance de la capitale française.

Cette suspension est applicable à compter du 25 janvier, a annoncé dans un communiqué l’Administration chinoise de l’aviation civile (CAAC). «Cinq passagers du vol Air France AF202 (Paris-Tianjin), qui a atterri en Chine le 8 janvier, se sont révélés positifs au test PCR» effectué à leur arrivée, a expliqué la CAAC.

Une mesure similaire avait été prise en novembre dernier pour une semaine entre Paris et Shanghai. Air France assure depuis l’été dernier trois liaisons par semaine entre Paris et la Chine, deux avec Shanghai et un avec Tianjin. Le gouvernement chinois avait limité l’an dernier le trafic aérien international à un vol par semaine, par compagnie et par pays. Mais Air France a obtenu en juillet la mise en place de deux vols supplémentaires hebdomadaires entre la France et la Chine.

04h20 Réunion virtuelle de l'Union européenne face à la menace des variants

Riposte aux nouveaux variants du coronavirus, accélération de la vaccination, mise en place d’un certificat commun: les Vingt-Sept se retrouvent jeudi soir, à partir de 18 heures, pour un nouveau sommet par visioconférence consacré à la lutte contre la pandémie.

Les Européens sont également soucieux de préserver le fonctionnement du marché intérieur et notamment du transport transfrontalier de marchandises. À la veille du sommet, les ambassadeurs des 27 sont parvenus à un accord sur une reconnaissance mutuelle des tests antigéniques, une mesure que défendait notamment la France.

Pour détecter les mutations du coronavirus, la Commission européenne exhorte les pays membres à accroître le séquençage, jugeant le niveau actuel insuffisant. Elle les a aussi appelés à accélérer la vaccination, en protégeant 70% de la population adulte d’ici la fin de l’été, et 80% des personnels de santé et des plus de 80 ans d’ici mars.

Les Vingt-Sept doivent se prononcer sur ces objectifs ambitieux, au moment où des retards de livraison du vaccin de Pfizer-BioNTech - l’un des deux autorisés dans l’UE - ont conduit un pays comme le Danemark à revoir à la baisse de 10% ses ambitions pour le premier trimestre.

2h20 Premières vaccinations au Panama, où Pfizer livre en retard

Le Panama a reçu mercredi les premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19, un lot beaucoup moins important qu’attendu qui soulagera toutefois ce pays d’Amérique centrale frappé du plus grand nombre de contaminations en Amérique centrale.

Le Panama, qui devient ainsi le deuxième d’Amérique centrale à recevoir le vaccin après le Costa Rica, avait été informé lundi, à l’instar d’autres pays, d’un retard des livraisons par le laboratoire américain Pfizer, prévenant que cette première cargaison ne comprendrait que 12 840 doses et non les 40 000 prévues initialement.

Le pays attend l’arrivée échelonnée de trois millions de doses du vaccin Pfizer/BioNtech, dont 450 000 au premier trimestre, aux termes d’un contrat de 36 millions de dollars (29,6 millions d'euros). Au total, il compte sur 5,5 millions de doses de vaccins fournis par trois laboratoires pour 55 millions de dollars (45,3 millions d'euros).

1h50 Livraison des premières 8 000 doses de vaccin en Équateur

L’Équateur a annoncé avoir reçu mercredi les premières 8 000 doses de vaccin contre le Covid-19 et est le deuxième pays sud-américain, après le Chili, à recourir au produit du groupe américain Pfizer et du laboratoire allemand BioNTech. «Le premier lot de vaccins pour lancer l’immunisation de la population est arrivé!», a annoncé le président équatorien Lenin Moreno sur son compte Twitter.

Le gouvernement a acquis environ 2,1 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech, dont 86 000 vont être livrées à l’Équateur, d’ici février, pour la phase initiale et immédiate de vaccination du personnel médical ainsi que des pensionnaires des maisons de retraite.

Le reste sera livré à partir de mars pour la deuxième phase de vaccination, massive et gratuite, avec le renfort de 16 millions d’autres doses acquises auprès du laboratoire britannique AstraZeneca, du fabricant américain COVAXX et via le dispositif Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur des pays les plus pauvres.


Mercredi 20 janvier

18h50 Nouveaux records de contaminations et de décès au Portugal

Le Portugal a enregistré mercredi de nouveaux records quotidiens de décès et de contaminations au Covid-19, ces dernières bondissant de près de 50%, ont annoncé les autorités sanitaires, alors que le variant britannique progresse dans le pays.

Le nombre de nouveaux cas en 24 heures s'est élevé à 14 647, contre 10 455 la veille, a indiqué la Direction générale de la santé dans son bilan quotidien. Après avoir franchi mardi pour la première fois le seuil des 200 morts quotidiens depuis le début de la pandémie, le pays a là aussi établi un nouveau record mercredi, avec 219 décès. Le variant britannique représente actuellement «près de 13%» des infections, soit «quelque 18 000 cas», a indiqué le secrétaire d'Etat à la Santé, Antonio Lacerda Sales.

14h30 Le Vatican commence à vacciner les sans-abri

Le Vatican a commencé mercredi, à vacciner contre le Covid-19 un premier groupe d'environ vingt-cinq sans-abri, qui bénéficient déjà de son assistance aux alentours de la place Saint-Pierre.

D'autre groupes suivront dans les prochains jours, a en outre précisé le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, dans un communiqué. Les bénéficiaires sont des personnes logées dans un immeuble mis à disposition du Saint-Siège pour sortir de la rue les clochards, ou encore dans deux maisons confiées à des Missionnaires de la charité de Mère Teresa, précise le portail d'information du Vatican.

11h16 Le variant britannique découvert à Pékin

Le foyer de contagion au Covid-19 découvert en banlieue sud de Pékin, comprend deux cas du nouveau variant d'origine britannique, beaucoup plus contagieux, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires locales.

Ces cas découverts dans l'arrondissement de Daxing sont les premiers signalés dans la capitale, qui compte 21 millions d'habitants. La Chine avait déjà fait état de ce variant anglais, fin décembre, chez une étudiante arrivée à Shanghai (est) en provenance du Royaume-Uni.

5h45 Le variant britannique du SARS-CoV-2 présent dans au moins 60 pays et territoires

Le variant britannique du virus qui donne le Covid-19 continue de se répandre à travers le monde et était présent la semaine dernière dans 60 pays et territoires, soit 10 de plus qu’au 12 janvier, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé, mercredi.

Le variant sud-africain qui, comme le britannique, est beaucoup plus contagieux que ne l’était le virus SARS-CoV-2 originellement, se diffuse lui plus lentement et est présent dans 23 pays et territoires, soit 3 de plus qu’au 12 janvier, précise l’OMS, dans sa revue épidémiologique hebdomadaire.

«Il y a actuellement peu d’informations disponibles pour évaluer si la transmissibilité ou la sévérité sont modifiées par ces nouveaux variants», note l’agence onusienne, mais elle souligne que leurs caractéristiques génétiques similaires aux variants britannique et sud-africain rendent nécessaires des études plus poussées.

5h15 Vaccination généralisée au Japon à partir de mai, selon la presse japonaise

La vaccination généralisée contre le coronavirus devrait démarrer en mai au Japon, et le gouvernement espère que la majorité de la population adulte du pays aura reçu un vaccin d’ici les JO de Tokyo-2020 en juillet, ont rapporté mercredi, des journaux locaux.

Un feu vert réglementaire au Japon pour le vaccin de Pfizer/BioNTech est espéré par le gouvernement pour le mois prochain, afin de vacciner en priorité quelque 10 000 membres du personnel médical en première ligne face au coronavirus. Puis environ 50 millions d’habitants à risque – les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles à la santé fragile – devraient être vaccinés d’ici fin avril, selon des projets du gouvernement cités par les quotidiens «Yomiuri» et «Sankei».

La vaccination du reste de la population de l’Archipel, qui compte au total quelque 126 millions d’habitants, devrait démarrer en mai au plus tôt, toujours selon ces deux journaux. Le Japon a commandé l’an dernier suffisamment de doses de vaccins des sociétés Pfizer/BioNTech, Moderna Therapeutics et AstraZeneca pour couvrir l’ensemble de sa population.

4h20 Au Brésil, arrivée à Manaus de camions d’oxygène donnés par le Venezuela

Cinq camions chargés d’oxygène donnés par le Venezuela sont arrivés mardi soir, dans la ville brésilienne de Manaus, qui souffre d’une terrible pénurie de bonbonnes d’oxygènes pour soigner les malades de Covid-19, en pleine deuxième vague de contaminations.

Ce don d’oxygène a été effectué par le Venezuela, alors même que le gouvernement du président d’extrême droite Jair Bolsonaro ne reconnaît pas celui du Vénézuélien Nicolas Maduro, qu’il qualifie de «dictateur». Après les États-Unis, le Brésil est le deuxième pays le plus touché par la pandémie avec plus de 210 000 morts.

Dans les hôpitaux et centres de santé de Manaus, pôle industriel de deux millions d’habitants, la pénurie d’oxygène – vital pour la respiration artificielle de patients gravement atteints de Covid-19 – a causé la mort de dizaines de personnes depuis la semaine dernière. Des médecins sont contraints de ventiler manuellement des malades, tandis que d’autres patients meurent asphyxiés.

4h Nouveau record du nombre de décès quotidiens au Mexique

Le Mexique a enregistré mardi un nouveau record de décès en raison du Covid-19, soit 1 584 morts supplémentaires comptabilisés en 24 heures, selon des chiffres publiés par les autorités sanitaires nationales.

Pays de 128 millions d’habitants, le Mexique compte désormais 142 832 décès depuis le début de la pandémie. Il est le quatrième pays le plus touché au monde après les États-Unis, le Brésil et l’Inde. Le ministère mexicain de la Santé a également fait état de 18 894 nouveaux cas confirmés du coronavirus, portant le nombre total à 1 668 396.

Entre les 8 et 14 janvier, le pays a enregistré la mortalité la plus élevée depuis le début de la pandémie, avec une moyenne de 983 décès par jour, selon la même source. L’augmentation des infections et des décès est concentrée dans les zones densément peuplées comme la capitale Mexico, et sa vaste agglomération où vivent quelque 23 millions d’habitants et qui est devenue l’épicentre de la pandémie dans ce pays d’Amérique latine.

3h L’institut responsable du vaccin brésilien demande l’aide de Jair Bolsonaro

L’institut Butantan, responsable au Brésil de la production de l’unique vaccin utilisé jusqu’à présent dans le pays sud-américain, a demandé mardi l’aide du président Jair Bolsonaro pour faciliter l’envoi depuis la Chine du principe actif servant à sa fabrication. L’autorité sanitaire brésilienne, Anvisa, a autorisé dimanche l’utilisation en urgence du CoronaVac, tout comme le vaccin britannique AstraZeneca, qui n’est cependant toujours pas disponible au Brésil.

Le président brésilien a critiqué à plusieurs occasions le CoronaVac, vaccin fabriqué en Chine et promu par le gouverneur de l’État de São Paulo, Joao Doria, l’un de ses principaux opposants. Jair Bolsonaro s’oppose également à la Chine, tout comme son allié le président américain sortant Donald Trump. «Le vaccin appartient au Brésil, pas à un gouverneur», a notamment lancé Jair Bolsonaro.

Le prenant au pied de la lettre, le président de l’institut Butantan, Dimas Covas, l’a sommé de s’adresser à la Chine dont l’aide est indispensable à la fabrication de ce vaccin. «Si le vaccin appartient au Brésil, alors que notre président ait la dignité de le défendre et de demander l’aide de son ministère des Affaires étrangères dans les discussions avec le gouvernement chinois», a déclaré Dimas Covas.


Mardi 19 janvier

22h L'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

L'Allemagne va durcir ses mesures contre le Covid-19, en rendant notamment obligatoire le masque médical dans les transports et les magasins, et en prolongeant les restrictions jusqu'au 14 février, a annoncé mardi, Angela Merkel.

Toutes les restrictions déjà en place, comme la fermeture des écoles, bars, restaurants et lieux culturels, «s'appliqueront jusqu'au 14 février 2021», a annoncé la chancelière, après presque huit heures de négociations avec les dirigeants régionaux. Outre le masque médical obligatoire, de nouvelles mesures ont été décidées comme l'obligation pour les employeurs de privilégier le télétravail jusqu'au 15 mars au moins.

21h10 les États-Unis franchissent la barre des 400 000 morts

Plus de 400 000 personnes sont décédées du Covid-19 aux États-Unis, selon le bilan de référence de l'université Johns Hopkins, mardi, à la veille de l'investiture de Joe Biden, qui a fait de la lutte contre la pandémie l'une de ses priorités de début de mandat.

Le seuil des 300 000 décès avait été dépassé il y a un mois seulement, mi-décembre. Les États-Unis sont, selon les bilans officiels, de loin la nation la plus endeuillée en valeur absolue, mais certains autres pays enregistrent plus de morts proportionnellement à leur population, comme l'Italie, le Royaume-Uni ou la Belgique.

Le premier mort du Covid-19 aux États-Unis avait été annoncé fin février. Il s'était passé environ trois mois avant que le pays ne franchisse la barre des 100 000 morts, quatre mois supplémentaires jusqu'aux 200 000, et un peu moins de trois autres mois jusqu'aux 300 000.

21h Québec veut interdire les voyages «non-essentiels» à l’étranger

Le Premier ministre du Québec François Legault a appelé mardi le gouvernement fédéral de Justin Trudeau à interdire tous les voyages «non-essentiels» à l’étranger pour limiter les risques de propagation du coronavirus.

Les voyages non-essentiels sont pour l’instant uniquement déconseillés par le gouvernement fédéral, compétent en la matière. Tous les voyageurs revenant de l’étranger doivent présenter un test négatif au Covid-19 et observer une quarantaine de deux semaines.

Le Québec est l’une des deux provinces canadiennes les plus touchées par l’épidémie de coronavirus, avec l’Ontario.

Le Canada, pays de 38 millions d’habitants, comptait mardi près de 720 000 cas et plus de 18 200 morts.

20h30 Vaccination: alerte aux resquilleurs en Autriche

Les autorités autrichiennes ont annoncé mardi mener l’enquête après des informations de presse sur la vaccination contre le Covid-19 de personnes non-prioritaires. Selon la stratégie du gouvernement, la priorité est donnée aux résidents et employés des maisons de retraite depuis le début de la campagne plus tôt dans le mois.

Mais à la frustration sur les lenteurs supposées du programme s’est ajoutée l’indignation, alors que les médias ont rapporté ces derniers jours plusieurs cas à travers le pays de non-respect de l’ordre fixé par le ministère de la Santé. Des injections ont par exemple été administrées à des proches du personnel soignant, des élus locaux et des agents communaux.

Le bureau des procureurs de la région de Carinthie (sud) a dit par exemple examiner au moins une plainte visant la direction d’un établissement soupçonné d’avoir commandé des doses supplémentaires en échange de promesses de dons de la part de personnes qui n’avaient normalement pas droit à l’injection.

20h L’Argentine administre la deuxième dose du vaccin russe

L’Argentine, un des premiers pays du monde à avoir utilisé le vaccin russe Spoutnik V, a commencé mardi à administrer la deuxième dose dans le cadre de sa campagne de vaccination contre le Covid-19, a annoncé le gouvernement.

«La campagne de vaccination se déroule dans les temps et comme prévu», a déclaré le ministre de la Santé, Ginés Gonzalez Garcia, qui a assisté au lancement du deuxième volet de vaccination à l’hôpital Posadas de Buenos Aires.

L’Argentine avait lancé sa campagne de vaccination le 29 décembre avec 300 000 doses du vaccin développé par le laboratoire russe Gamaleya, en ciblant en priorité le personnel de santé. Le vaccin avait été homologué en urgence par l’autorité nationale du médicament le 23 décembre, une première en Amérique latine.

19h50 L’Espagne prolonge le financement du chômage partiel

Le gouvernement et les partenaires sociaux espagnols sont tombés d’accord mardi sur la prolongation jusqu’à fin mai du financement public des plans de chômage partiel provoqués par la pandémie de Covid-19

C’est la troisième fois que le gouvernement prolonge ce mécanisme au lourd impact sur les finances publiques, entré en vigueur fin avril et qui devait prendre fin le 31 janvier.

«Nous maintenons toutes les garanties de sauvegarde de l’emploi (...) L’interdiction de licencier est maintenue», a déclaré la ministre du Travail, Yolanda Diaz, lors d’une conférence de presse. Cette mesure, clause phare du dispositif, interdit aux entreprises de licencier pendant six mois après avoir bénéficié des aides publiques.

19h20 L'UE veut étendre l’assouplissement des aides d’État

Bruxelles a annoncé mardi vouloir prolonger jusqu’à la fin de cette année l’assouplissement des aides d’État et augmenter encore certains plafonds de prêts et subventions pour les entreprises victimes des conséquences de la pandémie de coronavirus.

En mars 2020, la Commission européenne avait annoncé des mesures facilitant le soutien public à la recherche et à la fabrication de produits pour lutter contre la pandémie. Le dispositif avait ensuite été étendu pour permettre des aides d’État sous forme de prêt ou de recapitalisation aux groupes en difficulté.

Ce dispositif d’exception, pour préserver le tissu économique européen dans la crise, avait été prolongé à plusieurs reprises et devait expirer au 30 juin prochain. Mais la Commission a expliqué mardi soir dans un communiqué avoir «envoyé aux États membres, pour consultation, un projet de proposition visant à prolonger (le dispositif) jusqu’au 31 décembre 2021 et à adapter encore (son) champ d’application».

18h40 Le Maroc prolonge le couvre-feu pour deux semaines

Le gouvernement marocain a décidé mardi de prolonger jusqu’au 2 février le couvre-feu instauré depuis un mois pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus et de l’apparition de nouvelles souches du virus, selon un communiqué de l’exécutif.

Ce couvre-feu en vigueur de 21h à 6h dans tout le pays est renforcé par l’interdiction des fêtes, des rassemblements et la fermeture des restaurants et commerces à 20h.

Ces mesures visent à répondre à «l’évolution de la situation épidémiologique au niveau mondial et à l’apparition de nouveaux variants du virus dans des pays voisins», selon le communiqué.

18h30 Le gouvernement du Portugal critiqué

L’épidémie de Covid-19 a atteint de nouveaux records mardi au Portugal, et le Premier ministre Antonio Costa a essuyé les critiques de l’opposition, après avoir été contraint de durcir les restrictions d’un confinement tout juste entré en vigueur.

Dépassant le seuil des 200 morts en 24 heures pour la première fois depuis le début de la pandémie, l’autorité sanitaire de ce pays de 10 millions d’habitants a recensé, mardi, 218 décès supplémentaires, portant le bilan total à 9 246 morts.

18h 1 610 décès en 24h au Royaume-Uni, un «record»

Le Royaume-Uni a enregistré mardi, 1 610 morts supplémentaires du nouveau coronavirus dans les 28 jours suivant un test positif, un «record» depuis le début de la pandémie qui a tué au total plus de 91 000 personnes dans le pays, a annoncé le service de santé publique.

Le nombre de cas recensés en 24 heures s'est élevé à 33 355, a précisé Public Health England sur Twitter, portant le total des personnes testées positives dans le pays à plus de 3,4 millions.

17h30 Le Danemark remonte les SDF dans l’accès prioritaire au vaccin

Le Danemark a annoncé mardi remonter les sans-abris dans l’ordre prioritaire d’accès au vaccin contre le Covid-19, après des appels en ce sens d’associations et d’élus en raison du risque particulier pour cette population fragile.

La stratégie vaccinale danoise, déployée depuis le 27 décembre et actuellement la plus rapide de l’UE, compte douze groupes, dont les cinq premiers peuvent actuellement se voir proposer le vaccin, selon la région dans laquelle ils résident.

17h15 Brésil: les villageois d’Amazonie seuls face au virus

Non loin de Manaus, sur les rives du Rio Negro, au cœur de l’Amazonie brésilienne, les villageois sont livrés à eux-mêmes face à la pandémie de Covid-19 et s’en remettent à leur foi en Dieu et aux breuvages traditionnels.

Les «Ribeirinhos», nom donné aux villageois, indigènes ou non, qui vivent dans ces communautés traditionnelles au bord de l’eau, ont tous les ingrédients naturels dont ils ont besoin à portée de main.

Avec pour seul remède du sirop à base d’écorce de jatoba ou d’andiroba, de citron et d’ail, Raimundo Leite de Sousa, 34 ans, dit avoir survécu au coronavirus qui a tué plus de 210 000 personnes au Brésil.

«La maladie m’a touché, mais pas coulé», dit à l’AFP cet habitant de Bela Vista do Jaraqui, village situé à une heure de bateau de Manaus, capitale de l’État d’Amazonas (nord).

17h L'Allemagne donne un nouveau tour de vis

À l’unisson de la planète, l’Allemagne se préparait mardi à prolonger et durcir les mesures pour endiguer le coronavirus, alors que de nombreux pays, européens et États-Unis en tête, promettent d’accélérer les vaccinations.

La chancelière Angela Merkel doit se concerter dans l’après-midi avec les dirigeants des seize États régionaux en vue d’un nouveau tour de vis.

La réunion a été avancée en raison des craintes liées aux mutations du virus et de statistiques inquiétantes sur les contaminations, malgré la fermeture des écoles et des commerces «non-essentiels» depuis un mois.

16h15 La pandémie a mis à nu les fragilités de l’OMS

La pandémie a mis à nu les fragilités de l’OMS: une institution dotée de moyens insuffisants et d’un «pouvoir limité» face aux États, selon un rapport d’experts indépendants mandatés par l’agence onusienne.

Coprésidé par l’ancienne Première ministre néo-zélandaise, Helen Clark et l’ancienne présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, le Groupe indépendant sur la préparation et la riposte à la pandémie, a présenté mardi son rapport intérimaire devant le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé, qui se réunit jusqu’au 26 janvier.

15h30 La Serbie commence à administrer le vaccin chinois

La Serbie est devenue mardi le premier pays d’Europe à administrer le vaccin chinois Sinopharm contre le nouveau coronavirus et a lancé une campagne de vaccination massive.

Le ministre de la Santé Zlatibor Loncar a été le premier à recevoir le vaccin chinois à l’Institut de virologie Torlak à Belgrade. «C’est le seul moyen de retourner à une vie normale, pour que le pays commence à fonctionner comme avant le coronavirus. Les citoyens n’ont aucune raison d’avoir des soupçons, il s’agit de vaccins qui sont tous très sûrs», a-t-il déclaré à la télévision d’État.

Selon les autorités, quelque 300 postes de vaccination ont été mis en place dans les principales villes de Serbie afin d’injecter les trois vaccins dont elle dispose désormais, avec le russe Spoutnik V et l’américano-allemand Pfizer-BioNTech.

14h En Angleterre, 1 personne sur 8 a eu le Covid-19

Une personne sur huit, en Angleterre, avait été infectée par le nouveau coronavirus en décembre, marquant une nette augmentation par rapport au mois précédent (1 sur 11) sur fond de propagation d'un nouveau variant très contagieux, selon une étude officielle publiée mardi. Une personne sur dix au pays de Galles, une sur 13 en Irlande du Nord et une sur 11 en Écosse avaient attrapé le virus à la même époque, selon le Bureau des statistiques nationales, l'ONS.

Ce dernier se base sur des tests aux anticorps réalisés de manière aléatoire dans la population et permettant donc d'identifier également les personnes asymptomatiques, et non seulement celles testées positives. Une troisième vague du virus, la plus meurtrière, déferle actuellement sur le Royaume-Uni. Le pays déplore près de 90 000 décès de personnes testées positives au virus, le pire bilan en Europe.

Le ministre de la Santé, Matt Hancock, qui a contracté le virus l'année dernière, a annoncé mardi, sur Twitter, qu'il observerait une période de quarantaine jusqu'à dimanche, après un possible contact avec une personne infectée.

12h Le Covid a fait chuter l'espérance de vie en France

L'épidémie de Covid-19 en France a entraîné une baisse de l'espérance de vie à la naissance de quasiment cinq mois pour les femmes et de six mois pour les hommes, a indiqué mardi l'Insee dans son bilan démographique 2020. L'espérance de vie atteint 85,2 ans pour les femmes et 79,2 ans pour les hommes, soit une baisse bien plus forte que celle observée en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale, selon l'Insee.

9h30 La Chine construit un énorme centre de quarantaine

Des centaines d'ouvriers, qui se relaient 24 heures sur 24, s'activaient mardi, en Chine, afin d'assembler en quelques jours un centre de quarantaine géant destiné à lutter contre un foyer de Covid à 300 km au sud de Pékin. Le pays asiatique a largement enrayé l'épidémie depuis le printemps 2020, grâce à des quarantaines, au filtrage des voyageurs arrivant de l'étranger, au suivi des déplacements ou encore aux dépistages obligatoires.

Depuis mi-mai, seul un mort a été enregistré en Chine, la semaine dernière. Mais la survenue de centaines de cas de Covid-19 ces dernières semaines - même s'ils sont très loin d'atteindre les niveaux enregistrés en Europe et aux États-Unis - a provoqué une réponse forte, avec confinements et tests obligatoires.

Le foyer en cours à Shijiazhuang (11 millions d'habitants), chef-lieu de la province du Hebei (nord) qui entoure Pékin, a ainsi poussé les autorités à y construire un vaste centre de quarantaine pour isoler jusqu'à 4 000 personnes à risque. Le centre sera équipé de salles de bains, d'eau chaude, du wi-fi et de l'air conditionné. Une fois achevé, dans quelques jours selon les médias, il permettra d'héberger des cas contacts.

7h45 Plusieurs enquêtes ouvertes en France

Stocks de masques insuffisants, problème d'approvisionnement, risque épidémique sous-estimé... plusieurs enquêtes ont été ouvertes depuis le début de la crise sanitaire, après des plaintes sur la gestion de l'épidémie de coronavirus par les pouvoirs publics, en France.

Sur les 147 plaintes envoyées à la commission des requêtes de la CJR au 15 décembre, seules 14 visant le ministre de la Santé Olivier Véran, sa prédécesseur Agnès Buzyn et l'ancien Premier ministre Édouard Philippe ont été jugées recevables. Mi-octobre, des perquisitions ont été réalisées aux domiciles ou dans les bureaux de M. Véran, M. Philippe et Mme Buzyn.

Les ministres n'ont pour leur part pas encore été entendus, selon une source proche du dossier.

7h L’Allemagne se prépare à de nouvelles restrictions

Port obligatoire de masques médicaux, forte exhortation au télétravail: l’Allemagne s’apprête, mardi, à durcir les restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 face à la crainte d’une propagation de nouveaux variants plus contagieux.

Pour la deuxième fois en trois semaines, la chancelière Angela Merkel doit se concerter dans l’après-midi avec les dirigeants des seize États régionaux en vue d’un nouveau tour de vis. La réunion, prévue initialement pour la fin du mois, a été avancée en raison des craintes liées aux mutations du virus et de statistiques inquiétantes sur les contaminations malgré la fermeture des écoles et des commerces «non-essentiels» depuis un mois.

6h Le variant sud-africain est 50% plus contagieux

Le nouveau variant du coronavirus, identifié en Afrique du Sud en octobre, et désormais prédominant dans le pays du continent le plus touché par la pandémie, n’est pas plus mortel mais il est deux fois plus contagieux, a affirmé lundi un panel d’experts sud-africains.

Baptisé 510Y.V2, cette mutation «est 50% plus transmissible», mais «rien n’indique que le nouveau variant est plus sévère», a déclaré le Pr Salim Abdool Karim, épidémiologiste et coprésident du comité scientifique au ministère de la Santé sud-africain.

3h Les frontières américaines fermées aux Européens et Brésiliens

Un porte-parole de Joe Biden a fait savoir que le futur président s'opposera à la réouverture des frontières aux Européens et aux Brésiliens le 26 janvier. La mesure avait été annoncée par Donald Trump quelques minutes plus tôt.

1h30 Sénégal, le couvre-feu prolongé d’au moins huit jours

Le gouvernement sénégalais a annoncé, lundi, la prolongation pour au moins huit jours du couvre-feu nocturne en vigueur depuis début janvier dans deux régions, dont Dakar, pour tenter de stopper la progression du Covid-19. Cette décision, annoncée à la télévision publique par le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, maintient en place une mesure qui devait à l’origine expirer lundi soir.


Lundi 18 janvier

15h10 Gibraltar: le nombre de morts du Covid a quadruplé en deux semaines

Le nombre de morts du Covid-19 a été multiplié par quatre en deux semaines, à Gibraltar, après le décès de treize personnes ce week-end, dans l'enclave britannique qui s'inquiète de cette flambée des cas, ont indiqué les autorités locales.

Selon le dernier bilan publié dimanche, le plus élevé depuis le début de la pandémie, neuf personnes sont mortes en 24 heures, ce qui porte le nombre total de décès à 43. Quatre autres personnes sont mortes samedi.

14h19 Selon l'OMS, le monde fait face à un échec moral "catastrophique" au niveau des vaccins

Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a averti lundi que le monde ferait face à un "échec moral catastrophique" si les pays riches accaparaient les vaccins contre le Covid-19 au détriment des pays pauvres. "Je dois être franc. Le monde est au bord d'un échec moral catastrophique, et le prix de cet échec sera payé par les vies et les moyens de subsistance dans les pays les plus pauvres du monde", a affirmé le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé.

Dans un discours à l'ouverture d'une réunion du conseil exécutif de l'organisation onusienne à Genève, il a fustigé l'attitude "égoïste" des pays riches et vivement critiqué les fabricants de vaccins qui recherchent l'approbation réglementaire dans les États riches plutôt que de soumettre leurs données à l'OMS pour obtenir un feu vert à l'échelle mondiale pour l'utilisation du vaccin.

12h30 La Chine confine 3 millions d'habitants supplémentaires

La Chine a confiné lundi environ trois millions d'habitants supplémentaires dans le nord-est du pays, après de nouveaux cas de Covid-19 liés à un représentant de commerce ayant été en contact avec des personnes âgées.

Le ministère chinois de la Santé a encore fait état lundi de 109 nouveaux malades du Covid-19, dont près d'un tiers dans la province du Jilin, limitrophe de la Corée du Nord. Plus de 19 millions de personnes du nord-est de la Chine sont désormais interdites de quitter leur domicile.

9h45 Une nouvelle mutation du virus découverte en Bavière

Une nouvelle mutation du virus corona a été découverte à Garmisch-Patenkirchen, en Bavière (Allemagne), rapporte le Münchner Merkur. Le variant précédemment inconnu a été trouvé par le personnel du laboratoire lorsqu'il a remarqué des irrégularités dans les prélèvements, indique ntv.de. Frank Niederbühl, le directeur de la clinique de Garmisch-Patenkirchen, tente de calmer les choses: «Le simple fait qu'il s'agisse d'un nouveau variant ne signifie pas qu'il est plus infectieux».

7h58 Top départ pour la vaccination élargie aux plus de 75 ans en France

Place aux seniors: la vaccination contre le Covid-19 s'élargit lundi à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans, sur fond de craintes de pénurie et de critiques sur l'organisation, alors que le virus a déjà provoqué la mort de plus de 70 000 personnes.

Réservée jusque-là à certains publics prioritaires dont les résidents d'Ehpad ou les soignants, la vaccination est désormais accessible aux plus de 75 ans ne vivant pas en maison de retraite (5 millions de personnes). S'y ajoutent près de 800 000 personnes présentant des pathologies à «haut risque» (insuffisances rénales chroniques, cancer sous traitement...).

04h50 L’Australie ne rouvrira probablement pas ses frontières en 2021

L’Australie ne devrait pas rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers en 2021, et ce en dépit des campagnes de vaccination qui vont progresser dans le monde entier, a estimé lundi, un haut responsable australien de la Santé.

Secrétaire au département de la Santé, Brendan Murphy est un des principaux conseillers du gouvernement. Il a jugé qu’il ne fallait pas espérer en 2021 le retour d’une circulation fluide aux frontières.

01h10 Quinzième match reporté en NBA

La ligue nord-américaine de basket (NBA) a annoncé le report du match prévu ce dimanche, entre Oklahoma City et Philadelphie, à cause du coronavirus, les Sixers n’ayant pas suffisamment de joueurs disponibles alors qu’un minimum de huit est requis.

Cette rencontre est la quinzième reportée depuis qu’a débuté il y a bientôt un mois la saison régulière de la NBA, dont les protocoles sanitaires ont été resserrés en milieu de semaine passée.


Dimanche 17 janvier

20h50 Plus de 16 000 nouvelles contaminations en 24 heures

Le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 enregistrées en 24 heures a atteint 16 642, un peu moindre que ces derniers jours comme c'est en général le cas le week-end, selon les chiffres de Santé publique France, dimanche.

Le bilan, qui a passé samedi la barre des 70 000 morts depuis le début de l'épidémie, a continué de s'alourdir avec 141 nouveaux décès en milieu hospitalier en 24 heures, portant le total à 70 283 décès liés au Covid-19.

20h30 Le Brésil approuve les vaccins AstraZeneca et CoronaVac

Le régulateur brésilien a approuvé dimanche l’utilisation en urgence de deux vaccins contre le Covid-19, le britannique d’AstraZeneca et le chinois CoronaVac, les deux premiers à obtenir le feu vert au Brésil, où la pandémie a déjà fait presque 210 000 morts.

Cette autorisation annoncée par le régulateur Anvisa a permis de lancer la campagne de vaccination au Brésil. Elle utilisera dans un premier temps le CoronaVac, produit par la firme chinoise Sinovac en collaboration avec l’institut brésilien Butantan, seul vaccin disponible pour le moment dans le pays.

20h Cent millions de doses de vaccin en 100 jours, l'ambitieux objectif de Biden

L’objectif du nouveau président américain d’injecter 100 millions de doses du vaccin contre le coronavirus lors des 100 premiers jours de son mandat est «faisable», a estimé dimanche Anthony Fauci, qui va devenir le conseiller principal de Joe Biden sur le Covid-19, après avoir été celui de Donald Trump.

«La faisabilité est tout à fait claire», a insisté, sur la chaîne NBC, le Dr Fauci, visage de la lutte contre le virus aux États-Unis, depuis le début de la pandémie. «Il n’y aucun doute là-dessus. C’est faisable».

17h30 L’Inde satisfaite du début de la campagne de vaccination

Le début de la campagne de vaccination en Inde contre le Covid-19 a été une réussite avec plus de 224 000 personnes qui ont reçu une dose depuis samedi, s’est félicité dimanche le ministère indien de la Santé, mais l’un des vaccins utilisés suscite l’inquiétude d’une partie de la population.

La deuxième nation la plus peuplée de la planète compte vacciner 300 millions de personnes, soit presque l’équivalent de la population américaine, d’ici juillet, dans le cadre de l’une des plus grandes campagnes de vaccination au monde.

16h Le Brésil examine la possibilité d'autoriser deux vaccins

L’Agence brésilienne de surveillance de la santé ( ANVISA) était réunie dimanche à Brasilia, afin de décider si elle autorise deux vaccins rivaux contre le Covid-19: le britannique d’AstraZeneca fabriqué en Inde et le chinois CoronaVac, développés tous deux en partenariat avec le Brésil.

Cette réunion, qui a commencé à 14h et devrait durer cinq heures, intervient en plein bras de fer entre le président brésilien Jair Bolsonaro et le gouverneur du puissant État de São Paulo, Joao Doria, rivaux pour prendre la tête de la campagne de vaccination dans ce pays de 212 millions d’habitants, où la pandémie a déjà fait près de 210 000 morts.

15h30 Belgique: deux tiers des résidents d’une maison de soins contaminés par un variant

Les deux tiers des résidents d’une maison de retraite dans le nord-ouest de la Belgique, soit 75 personnes, ont été contaminés par le variant britannique du Covid-19, a-t-on appris dimanche, auprès du maire de la commune flamande de Houthulst.

Au total, 128 personnes dans cette ville de 10 000 habitants ont été testées positives à ce variant, a indiqué Joris Hindryckx à l’AFP, précisant avoir eu les résultats ce dimanche et confirmant des informations de presse.

L’origine de la contamination n’est pas encore déterminée, mais il s’agit a priori d’une «source indirecte», aucune personne connue n’ayant séjourné au Royaume-Uni, selon le maire.

14h30 Israël: les prisonniers palestiniens seront vaccinés

Les autorités carcérales israéliennes ont annoncé dimanche la vaccination rapide contre le Covid-19 de l’ensemble de ses prisonniers, y compris quelque 4 400 Palestiniens, après des demandes répétées de la justice, d’ONG et de responsables palestiniens.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Amir Ohana, avait récemment suggéré que les prisonniers n’allaient pas être vaccinés contre le coronavirus, à l’heure où l’État hébreu accélère sa campagne de vaccination. Ces propos ont été critiqués par le procureur général, Avichai Mandelblit, qui a jugé cette mesure «illégale» selon la presse locale.

Dimanche, les autorités carcérales israéliennes ont indiqué dans un communiqué «qu’après la vaccination du personnel (...) les vaccinations des détenus commenceront dans les prisons conformément au protocole médical et opérationnel établi par l’autorité pénitentiaire».

14h Près de 200 000 vaccinés en Inde

La vaccination contre le nouveau coronavirus franchit une nouvelle étape dans le monde avec près de 200 000 vaccinés en Inde et une accélération des campagnes en Europe, où des responsables se voulaient rassurants sur les délais de livraison.

L’Inde, deuxième nation la plus peuplée de la planète avec 1,3 milliard d’habitants, a vacciné samedi plus de 190 000 personnes au cours d’une première journée. En même temps, la France va lancer lundi sa campagne «grand public» et l’Espagne administre une deuxième dose.

13h46 Une «poussée» de l'épidémie probable en mars en France, selon un épidémiologiste

Une «poussée» de l'épidémie de Covid-19 est probable en mars, avec l'arrivée en France de nouveaux variants du coronavirus, a estimé dimanche l'épidémiologiste membre du Conseil scientifique, Arnaud Fontanet. «Les scénarios montrent qu'on devrait arriver à tenir jusqu'au mois de mars. Malheureusement, par rapport aux variants, qui sont vraiment un changement dans la donne de cette épidémie, je n'ai pas d'argument rationnel pour vous dire qu'on ne va pas subir une progression de l'épidémie qui pourrait commencer en mars-avril», a-t-il expliqué lors de l'émission «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro».

«Avant que le variant commence à faire parler de lui-même - et selon les scénarios qu'on a aujourd'hui c'est plutôt au mois de mars que sa poussée devrait se faire sentir - eh bien il faut vider justement ces lits d'hôpitaux et ces lits de réa(nimation)», a-t-il ajouté. Il a rappelé que le Royaume-Uni, avant l'apparition d'un variant en novembre, maîtrisait à peu près l'épidémie, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

En France, «il n'y a pas eu de reprise de l'épidémie aussi sévère que ce qu'on redoutait après les fêtes de fin d'année, mais il y a quand même une petite augmentation qui n'est pas anodine», a relevé M. Fontanet. «Ce qui est vraiment embêtant, c'est qu'on part avec un niveau d'occupation des lits qui est très élevé, en cette fin de deuxième vague», selon lui. «Et du coup on n'a pas beaucoup de marges de manœuvre si l'épidémie redémarrait». Il n'a pas préconisé de confinement dans l'immédiat.


Samedi 16 janvier

20h30 La France dépasse 70 000 décès

La Fran

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • realite le 23.01.2021 05:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde aux frontières ras le bol de cette mascarade !!

  • Pepe Hernando Cortez le 23.01.2021 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de 130.000 millionnaires en Belgique l'an dernier, une ...

  • obelix le 22.01.2021 22:43 Report dénoncer ce commentaire

    imaginez vous un instant, si la peste devait revenir,,

  • manipulation médiatique le 21.01.2021 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    "93,3 millions de cas ont été recensés" Grand mensonge et manipulation de votre part! La guerre mondiale a tué plus de 50mio de personnes....

  • un lecteur le 21.01.2021 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un gros problème dans votre titre. Pour rappel, sur cette même info, le Parisien titre : "Aux Etats-Unis, plus de décès du Covid que de soldats tombés lors des deux guerres mondiales". C'est bien plus exact. En effet, ce 21/01/2021 il y eu malheureusement 415894 décès aux USA et 2 097 700 décès liés au Covid dans le monde. Or les historiens s'accordent sur un total de décès à l'issue de la seconde guerre mondiale estimé entre 50 millions à 80 voire 85 millions de morts. Mathématiquement cela demeure largement au dessus des pertes à cause du Covid-19.