Fumées toxiques à Sydney

12 décembre 2019 08:22; Act: 12.12.2019 08:24 Print

Le Premier ministre australien sort du silence

Scott Morrison a pris la parole jeudi pour qualifier les fumées toxiques, liées aux incendies qui enveloppent la ville de Sydney, de «troublantes».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre australien est sorti jeudi du silence pour qualifier de «troublantes» les fumées toxiques liées aux incendies qui enveloppent depuis plus d'un mois Sydney, sa ville natale. «J'ai vécu toute ma vie, pour ainsi dire, à Sydney, et ce brouillard qui provient des incendies est, je sais, très troublant pour ses habitants», a reconnu le Premier ministre Scott Morrison, mettant ainsi fin à des semaines où il s'était abstenu de commenter le sujet.

La veille, près de 20 000 personnes avaient manifesté dans les rues de Sydney pour exiger une réponse du gouvernement face à cette pollution, à l'origine de problèmes médicaux chez une partie de la population. En réponse, le chef du gouvernement conservateur a affirmé comprendre les inquiétudes des plus de cinq millions d'habitants de la ville la plus peuplée d'Australie. «Je sais combien il est inhabituel de voir ce brouillard dans ma ville. Et je sais à quel point ça a été pénible, surtout pour les jeunes, qui n'avaient jamais vu ça auparavant», a-t-il déclaré.

Changement climatique

Fait rare, il a reconnu que le changement climatique était l'un des «facteurs» à l'origine des centaines d'incendies responsables de ces fumées toxiques et de la destruction de millions d'hectares et de plus de 700 maisons dans l'est de l'Australie. «La sécheresse» de la végétation «est le principal facteur» de ces feux sans précédent, selon Scott Morisson. «Et nous savons tous que le changement climatique, ainsi qu'autres facteurs, contribue à ce qui se passe aujourd'hui».

De tels feux se produisent chaque année en Australie pendant le printemps et l'été australs. Mais cette année, la saison des incendies a été particulièrement précoce et violente. Jusqu'à présent, Scott Morrison, ardent défenseur de l'industrie minière australienne, s'était exprimé quasi exclusivement pour faire part de sa solidarité avec les zones rurales affectées par ces feux. Selon un récent sondage, réalisé par Essential Research, 43% de la population est insatisfaite de Scott Morrison, contre 36% en septembre, avant le début des incendies.

La question du changement climatique est délicate pour le Parti libéral d'Australie, au pouvoir depuis 2015. Toute mesure visant à réduire les émissions de carbone de l'île-continent, ou à réduire les exportations de charbon, pourrait conduire les habitants des zones minières à se détourner du vote conservateur, à diviser son parti et à plonger le pays dans une crise économique. L'industrie minière représente plus de 70% des exportations nationales.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Marc le 12.12.2019 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Le changement climatique n’est pas causé par le CO2. Le changement climatique a des avantages pour l’Australie, comme dans beaucoup de régions, qui étaient désertiques la végétation est de retour. Les eucalyptus brulent en moyenne tous les trente ans sinon ils ne se régénèrent pas.

  • Phi le 12.12.2019 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les milliards de km avec les avions sans taxes pour visiter Sidney sont bon pour , car j’entend pas stand chose pour taxer les company aérienne, seulement le petit con avec son chauffage doit payer.

  • Zarma le 12.12.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est compliqué de dire que ça provient d'un incendie et donner des consignes de sécurité ? Pourquoi ne pas informer plus rapidement ?

Les derniers commentaires

  • Marc le 12.12.2019 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Le changement climatique n’est pas causé par le CO2. Le changement climatique a des avantages pour l’Australie, comme dans beaucoup de régions, qui étaient désertiques la végétation est de retour. Les eucalyptus brulent en moyenne tous les trente ans sinon ils ne se régénèrent pas.

  • Zarma le 12.12.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est compliqué de dire que ça provient d'un incendie et donner des consignes de sécurité ? Pourquoi ne pas informer plus rapidement ?

  • Phi le 12.12.2019 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les milliards de km avec les avions sans taxes pour visiter Sidney sont bon pour , car j’entend pas stand chose pour taxer les company aérienne, seulement le petit con avec son chauffage doit payer.

  • Le Russe le 12.12.2019 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est triste pour ces gens mais pourquoi ils disent toujours c'est à cause du réchauffage ???