Tunisie

17 septembre 2019 17:33; Act: 17.09.2019 17:58 Print

Le président sera Kais Saied ou Nabil Karoui

Un candidat indépendant et un homme d'affaires en prison sont qualifiés pour le second tour de la présidentielle tunisienne.

storybild

Le prochain président de la Tunisie est parmi eux.

Sur ce sujet
Une faute?

Les résultats officiels ont confirmé mardi la tenue d'un étonnant second tour de la présidentielle en Tunisie, qui opposera deux outsiders, le juriste austère Kais Saied et le magnat controversé des médias Nabil Karoui, actuellement en prison. Communiquant les résultats officiels, l'instance indépendante chargée des élections (Isie) a confirmé que M. Saied était arrivé en tête avec 18,4% des voix, et qu'il serait opposé à M. Karoui (15,58%).

Exit les représentants du pouvoir des années post-révolutionnaire: la formation d'inspiration islamiste Ennahdha, principale force au Parlement et qui avait présenté pour la première fois un candidat, a vu Abdelfattah Mourou arriver troisième avec 12,88% des voix, confirmant l'érosion de son électorat depuis 2011. Quant au Premier ministre sortant, Youssef Chahed, il termine à une très modeste 5e place (7,4%).

Peu avant l'annonce officielle des résultats, Ennahdha avait félicité les deux gagnants, démentant implicitement d'intenses rumeurs sur une éventuelle disqualification de M. Karoui pour des «dépassements» durant la campagne, qui aurait pu entraîner la qualification de M. Mourou au second tour.

(L'essentiel/afp)