En Arabie saoudite

18 mars 2019 16:45; Act: 18.03.2019 16:45 Print

Le prince héritier est encore dans la tourmente

Le «New York Times» révèle que le prince saoudien avait donné son feu vert pour davantage faire taire les dissidents.

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, soupçonné d'avoir «ordonné» le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi.

Sur ce sujet
Une faute?

Plus d'un an avant l'assassinat du journaliste critique du pouvoir saoudien Jamal Khashoggi, le prince héritier, Mohammed ben Salmane, a approuvé une campagne secrète visant à faire taire des dissidents, selon le New York Times.

Ces actions comprenaient surveillance, enlèvement, détention et torture de citoyens saoudiens, a rapporté dans cet article publié dimanche le New York Times, qui cite des responsables américains ayant eu accès à des documents du renseignement.

Selon le journal américain, ce groupe saoudien d'intervention rapide, comme le qualifiaient des responsables américains, a été impliqué dans au moins une dizaine d'opérations à partir de 2017. Certaines des missions clandestines ont été menées par des membres du commando ayant tué et démembré le corps du journaliste Jamal Khashoggi en octobre 2018 au consulat saoudien d'Istanbul, laissant penser que ce meurtre faisait partie d'une vaste campagne contre des dissidents, a précisé le New York Times, citant des responsables et associés de certaines victimes saoudiennes.

Alliance avec l'Arabie saoudite, prioritaire

Le meurtre de Jamal Khashoggi, collaborateur du Washington Post et critique de Ryad, avait créé une onde de choc dans le monde entier et profondément terni l'image de l'Arabie saoudite. Aux États-Unis, des sénateurs républicains avaient affirmé, après avoir été informés des conclusions de la CIA, n'avoir «aucun doute» sur le fait que «MBS» avait «ordonné» le meurtre. Mais Ryad dément catégoriquement toute responsabilité de Mohammed ben Salmane, et l'administration Trump a clairement fait savoir que l'alliance «stratégique» avec l'Arabie saoudite était, quoi qu'il en soit, prioritaire.

Parmi ses activités, le groupe d'intervention rapide aurait été impliqué dans la détention et les mauvais traitements de militantes pour les droits des femmes arrêtées l'année dernière, selon le New York Times.Un porte-parole de l'ambassade saoudienne à Washington a assuré au quotidien que le procureur général du royaume et la Commission saoudienne des droits humains enquêtaient sur les «récentes allégations». L'Arabie saoudite a requis la peine de mort contre cinq des onze suspects accusés du meurtre du journaliste.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo le 18.03.2019 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que par hasard MBS a reçu aussi des ordres par quelqu’un d’autre même si c’est un prince ?

  • Abalus le 18.03.2019 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’argent domine l’homme et l’homme et égoïste quand il a du pouvoir

  • Grand Maître le 18.03.2019 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde est à ses pieds !

Les derniers commentaires

  • Bravo le 18.03.2019 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que par hasard MBS a reçu aussi des ordres par quelqu’un d’autre même si c’est un prince ?

  • Léon le 18.03.2019 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    Et il sera toujours libre

  • Abalus le 18.03.2019 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’argent domine l’homme et l’homme et égoïste quand il a du pouvoir

  • Grand Maître le 18.03.2019 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde est à ses pieds !