Mystère en Chine

11 décembre 2015 10:47; Act: 11.12.2015 13:33 Print

Le propriétaire du Club Med a disparu

Selon des témoignages postés sur les réseaux sociaux, Guo Guangchang, milliardaire de 48 ans, a été emmené par la police dans un aéroport de Shanghai.

storybild

Guo Guangchang est le président du conglomérat chinois Fosun et la 17e personne la plus riche de Chine, avec une fortune de 5,6 milliards de dollars. (photo: AFP/Eric Piermont)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le conglomérat chinois Fosun - propriétaire du Club Med - a perdu tout contact avec son président. Une «disparition» potentiellement liée à des enquêtes des autorités, a rapporté le magazine Caixin, alors que les titres des filiales du groupe étaient suspendus vendredi aux Bourses de Shanghai et Hong Kong.

Guo Guangchang, milliardaire de 48 ans et emblématique figure des milieux d'affaires chinois, ne «peut plus être joint» depuis jeudi midi, a indiqué Caixin dans un article mis en ligne jeudi soir, citant des sources non identifiées. «On ne sait pas encore s'il est placé sous enquête ou s'il apporte son concours à une enquête» visant une tierce personne, avançait le magazine, publication réputée pour son ton incisif et ses informations fiables. Caixin rapportait des témoignages postés sur les réseaux sociaux, décrivant M. Guo emmené par la police dans un aéroport de Shanghai.

Suspension des échanges sur les titres

Le portail d'informations Sohu affirmait quant à lui vendredi, en citant plusieurs sources proches, que le milliardaire était simplement interrogé dans le cadre de l'enquête pour corruption visant Ai Baojun, vice-maire de Shanghai, et qu'il pourrait être libéré d'ici à dimanche.

Tina Law, porte-parole de Fosun, s'est refusée à tout commentaire, en raison d'«informations sensibles pouvant avoir un impact en Bourse». Mais «Fosun continue ses opérations de façon parfaitement normale», a-t-elle insisté.

Les échanges sur les titres de ses filiales Fosun International et Fosun Pharmaceutical étaient cependant suspendus vendredi à la Bourse de Hong Kong. Les actions de plusieurs sociétés de Fosun cotées à Shanghai étaient également gelées.

(L'essentiel/nxp/ats)