Décès de Nipsey Hussle

29 juin 2019 10:48; Act: 29.06.2019 10:54 Print

Le rappeur aurait traité son agresseur de balance

Le rappeur aurait été abattu après avoir sous-entendu que son agresseur était un indicateur de la police. C'est ce que tendent à montrer des documents juridiques obtenus par le Los Angeles Times.

Sur ce sujet
Une faute?

Nipsey Hussle aurait été abattu pour un simple commentaire déplacé. En effet, le coup de feu aurait suivi une dispute durant laquelle le rappeur a traité son agresseur de balance. Le mois dernier, un grand jury a retenu contre Eric Holder six chefs d'inculpation, incluant le meurtre prémédité. Il a abattu Nipsey Hussle devant son magasin, Marathon Clothing, à Los Angeles le 31 mars dernier.

C'est durant cette audience que les détails concernant une dispute entre les deux hommes ont émergé. Des détails qui se trouvent dans les conclusions de la mise en examen, un document de 515 pages qui devrait être publié suite à une demande d'accès public de la part du Los Angeles Times. Ces documents révèlent que Nipsey Hussle, Ermias Asghedom de son vrai nom, était avec des amis devant son magasin, signant des autographes et posant pour des photos avec ses fans, quand Eric Holder est arrivé avec sa copine.

Caution de 6,5 millions de dollars

Eric Holder aurait été à la rencontre du rappeur, et la discussion aurait tourné autour d'une rumeur voulant qu'il ait été un informateur de la police dans le passé. «Apparemment, la conversation avait quelque chose à voir avec Nipsey Hussle disant à M. Holder qu'il était une balance», a déclaré le procureur John McKinney devant le jury. «La conversation n'était pas particulièrement intense ou agressive.»

Deux personnes ont également entendu Eric Holder dire à Nipsey Hussle, «Alors tu n'as jamais balancé ?» Cette information provient de deux témoins, un certain Herman Douglas, ancien associé du rappeur, et la femme qui sortait avec Eric Holder. C'est ce dernier témoin qui affirme qu'Eric Holder a ensuite utilisé deux armes différentes pour abattre Nipsey Hussle, avant de la menacer de la gifler si elle ne l'emmenait pas loin de la scène de crime. La jeune femme n'a pas été inculpée et a obtenu l'immunité suite à un accord avec la police.

De son côté, Eric Holder a plaidé non coupable et il a été mis en détention avec une caution de 6,5 millions de dollars. Si sa culpabilité est reconnue, il encourt la prison à perpétuité.

(L'essentiel)