À Bruxelles

15 janvier 2021 10:25; Act: 15.01.2021 10:54 Print

Le roi des Belges coincé dans une émeute

BRUXELLES - Philippe, le roi des Belges, s'est retrouvé «coincé» dans une manifestation qui a débordé, à la suite du décès d'Ibrahima, dans un commissariat de police.

storybild

Le roi des Belges, Philippe, s'est retrouvé coincé dans une manifestation à Bruxelles.

Sur ce sujet
Une faute?

La ministre belge de l'Intérieur, Annelies Verlinden, a condamné jeudi, les violences survenues la veille, à Bruxelles, après une manifestation en hommage à un jeune d'origine guinéenne, mort d'une crise cardiaque, après un contrôle de police. «Les émeutes d'hier soir sont tout à fait inacceptables et portent atteinte à l'appel au calme lancé par la famille» du jeune homme, a déclaré la ministre devant les députés.

Une centaine de personnes ont été interpellées (dont trois ont été présentées au parquet), la façade d'un poste de police incendiée et quinze policiers blessés, mercredi, en début de soirée, après que cette manifestation ayant rassemblé environ 500 personnes a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. La voiture du roi des Belges, Philippe, s'est retrouvée brièvement bloquée au milieu des incidents, a indiqué le palais royal.

Ibrahima Barrie, un Belge d'origine guinéenne âgé de 23 ans, est décédé samedi soir, dans un hôpital bruxellois, peu après avoir fait un malaise dans un commissariat de la capitale belge, où il avait été emmené à la suite d'une interpellation. L'arrestation avait eu lieu après que le jeune homme avait d'abord tenté de fuir la police, selon les premiers éléments fournis par le parquet de Bruxelles.

Outre la saisine du Comité P, la police des polices en Belgique, le parquet a confié à un juge d'instruction une enquête pour «homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution». L'avocat de la famille du défunt, Alexis Deswaef, a accusé deux policiers présents à ses côtés en garde à vue de ne pas être intervenus pendant «cinq à sept minutes», alors qu'il venait de «tomber inconscient au sol». «Ce sont ces longues minutes où rien n'a été fait qui nous obligent à dire qu'on l'a laissé mourir», a affirmé Me Deswaef.

«L'autopsie a conclu à une mort par crise cardiaque, révélant une malformation cardiaque non décelée, mais qui n'explique pas à elle seule le décès», a-t-il ajouté. L'avocat a démenti qu'Ibrahima Barrie ait fait usage de stupéfiants pendant sa fuite. Selon les médias locaux, les policiers l'ont trouvé en possession de trois pilules d'ecstasy. «L'analyse toxicologique a mis en évidence des traces de stupéfiants dans son corps, mais pas récentes», a précisé Me Deswaef.

La ministre de l'Intérieur a assuré que des images de vidéosurveillance saisies notamment au commissariat permettraient d'éclaircir les circonstances du décès. «Des mesures d'ordre disciplinaire pourraient être prises» à l'encontre des policiers impliqués, a aussi dit Mme Verlinden.

(L'essentiel /AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • hanibal le 15.01.2021 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la police vous dit de vous arrêter, on s’arrête.- ! On reste poli et tout va bien...

  • Potus le 15.01.2021 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    S'il n'avait rien a se reprocher, pourquoi a-t-il tenté de fuir un contrôle ??

  • Edouard Bracame le 15.01.2021 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tu n'as rien à te reprocher tu ne te barres pas en courant

Les derniers commentaires

  • Frites le 16.01.2021 07:15 Report dénoncer ce commentaire

    il était sorti chercher des frites pendant que sa femme dormait

  • snatch8008 le 15.01.2021 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la police vous arrête POUR UNE INFRACTION (ou plus) alors oui, on s’arrête et on reste poli. Sans motif, cela s’apparente à une dictature!

  • snatch8008 le 15.01.2021 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux que ça intéresse vraiment: les policiers l’ont arrêté parce qu’il les filmait en train de faire un contrôle. Je vous rappelle que filmer les policiers dans l’exercice de leur est parfaitement légal (différence entre démocratie et dictature!) Il n’y avait donc aucune raison de l’arrêter, qu’il court ou non!

    • Pierre le 16.01.2021 09:35 Report dénoncer ce commentaire

      Un contrôle de Police est aussi légal par contre un refus d'obtempérer est illégal. Sa tentative de fuite l a peut être fortement fatigué... une investigation sera faite pour démêler le vrai du faux mais arrêtons de directement remettre en question notre démocratie sans connaître la vérité

  • snatch8008 le 15.01.2021 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous semblez connaisseur...

  • Cannabis le 15.01.2021 19:29 Report dénoncer ce commentaire

    Il avait peut-être trop fumé ? Le fait de vouloir se sauver prouve qu'il avait des choses à cacher