Tableau le plus cher du monde

11 juin 2019 07:07; Act: 11.06.2019 09:31 Print

Le «Salvator Mundi» serait caché sur un yacht

Le célèbre tableau de Léonard de Vinci, porté disparu depuis un an et demi, aurait été installé sur le yacht du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

storybild

L’œuvre attribuée au maître de la Renaissance a été acquise pour 450 millions de dollars lors d'une vente aux enchères organisée en novembre 2017 par la maison Christie's.

Sur ce sujet
Une faute?

Le tableau le plus cher au monde voguerait-il sur le yacht du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane? Un spécialiste du marché de l'art croit avoir localisé le «Salvator Mundi» de Léonard de Vinci, porté disparu depuis son achat pour une somme vertigineuse il y a un an et demi. L’œuvre attribuée au maître de la Renaissance a été acquise pour 450 millions de dollars lors d'une vente aux enchères organisée en novembre 2017 par la maison Christie's, pulvérisant tous les records du marché de l'art.

Depuis, le tableau de 65 cm sur 45, où le Christ émerge des ténèbres, bénissant d'une main le monde tout en tenant un globe transparent dans l'autre, n'a jamais été montré en public, suscitant des interrogations sur son acheteur, sa localisation et même son authenticité. Certains spécialistes ont jugé qu'il pourrait avoir été réalisé par des disciples de Léonard de Vinci et non par le maître lui-même.

Embarquée au milieu de la nuit

Officiellement, il a été acquis pour compléter la collection du Louvre Abu Dhabi. Selon le Wall Street Journal, l'acheteur serait en fait le prince saoudien Badr ben Abdallah, agissant au nom du puissant prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, surnommé MBS, lequel n'a jamais confirmé ni démenti.

Kenny Schachter, un collectionneur et marchand d'art basé à Londres, conforte lundi cette hypothèse sur le site Artnet.com, consacré au marché de l'art. «Apparemment, l’œuvre a été embarquée au milieu de la nuit dans l'avion de MBS et installée sur son yacht, le Serene», écrit-il, en citant plusieurs sources, dont deux impliquées dans la transaction. «La peinture avait été retrouvée en lambeaux - divisée en cinq pièces, elle a dû être rattachée pendant sa restauration (...). Quel mal pourrait bien lui faire une éclaboussure d'eau salée?», ironise-t-il dans sa tribune.

Pour le spécialiste, le tableau restera en mer en attendant que l'Arabie saoudite parvienne à transformer la région d'Al-Ula en site culturel attirant les touristes internationaux. En début d'année, des musiciens internationaux s'y sont déjà produits, dans un auditorium en verre érigé au milieu des ruines préislamiques de cette zone désertique du nord-ouest saoudien.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • legion le 11.06.2019 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ce genre de tableaux ne devraient pas etre commercialisés, ils devraient mis de facto dans de musés'

  • Paradox le 11.06.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, de quel religion fait-il parti? Il me semble que la représentation d'une image de Dieu (en plus pas le leur) leur est interdite...non?

  • Le Suisse le 11.06.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: c'est pas celui qui a fait flinguer le journaliste.... Et alors c'est une question.

Les derniers commentaires

  • Paradox le 11.06.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, de quel religion fait-il parti? Il me semble que la représentation d'une image de Dieu (en plus pas le leur) leur est interdite...non?

  • Le Suisse le 11.06.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: c'est pas celui qui a fait flinguer le journaliste.... Et alors c'est une question.

  • legion le 11.06.2019 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ce genre de tableaux ne devraient pas etre commercialisés, ils devraient mis de facto dans de musés'

    • Le Suisse le 11.06.2019 10:46 Report dénoncer ce commentaire

      Et les yachts aussi alors.En fait vous devez être léniniste pur et dur?

    • legion le 11.06.2019 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      non Pas leniniste la culture devrait reter dans des muses pas dans de yachts ou ils pourriaent etre volles ou sinistrés juste de bon sens pas de la politique