Philippines

27 octobre 2020 08:24; Act: 27.10.2020 10:32 Print

Le typhon Molave fait trois morts et douze disparus

D’importantes inondations ont frappé le centre des Philippines. Plusieurs morts et disparus sont à déplorer.

storybild

Les Philippines sont frappées par une vingtaine de typhons par année. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois personnes sont décédées et une dizaine d’autres portées disparues après le passage d’un typhon qui a provoqué des inondations dans le centre des Philippines, ont annoncé mardi les autorités.

Le typhon Molave a frappé l’garchipel dimanche, inondant des villages et des terres agricoles, entraînant la chute de lignes électriques et la destruction de centaines d’habitations. Il traverse actuellement la mer de Chine méridionale en direction du Vietnam, a déclaré l’agence météorologique philippine.

Évaluation des dégâts en cours

Le nombre de victimes pourrait s’alourdir, a estimé le Conseil national de réduction des risques et de gestion des catastrophes (NDRRMC) alors qu’une évaluation des dégâts dans les régions balayées par le typhon est toujours en cours.

Les trois morts se sont noyés, a déclaré le porte-parole du NDRRMC, Mark Timbal. Parmi eux, une femme emportée par les flots alors qu’elle essayait de traverser une rivière, a indiqué à l’AFP, Rizajoy Hernandez, du bureau de la défense civile de la région des Visayas centrales.

Douze personnes, pour la plupart des pêcheurs, sont portées disparues après s’être retrouvées dans une mer agitée.

Une vingtaine de typhons

Mardi, plus de 70 000 Philippins se trouvaient toujours dans les quelque 800 centres d’évacuation qui ont été ouverts. Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons, qui font des morts et causent des dégâts considérables, contribuant à maintenir des millions de personnes dans la pauvreté.

Le plus meurtrier jamais enregistré dans cet archipel a été le Super Typhon Haiyan, qui a fait plus de 7 300 morts ou disparus en 2013.

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vakanz doheem le 27.10.2020 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu l'expérience impressionnante d'être aux Philippines pendant qu'un typhon ravageait leur terres. Et je peux vous dire que nos rares tempêtes ici au Luxembourg ne sont rien comparées à ces déluges.

Les derniers commentaires

  • Vakanz doheem le 27.10.2020 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu l'expérience impressionnante d'être aux Philippines pendant qu'un typhon ravageait leur terres. Et je peux vous dire que nos rares tempêtes ici au Luxembourg ne sont rien comparées à ces déluges.

    • on voit ca très bien, sans le dire le 27.10.2020 16:38 Report dénoncer ce commentaire

      Logique