Lutte pour le climat

16 août 2019 20:22; Act: 16.08.2019 20:30 Print

Le voyage de Greta pollue-​​t-​​il vraiment moins?

L'icône suédoise a décidé de traverser l’Atlantique en bateau, et non en avion. Mais selon un média allemand, son voyage pollue davantage que si elle avait survolé l’océan.

storybild

Greta Thunberg est attendue à New York au sommet mondial sur le climat organisé par le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le 23 septembre prochain. (photo: AFP/ben Stansall)

Sur ce sujet
Une faute?

Greta Thunberg, jeune égérie de la lutte contre le réchauffement climatique, a mis le cap sur New York mercredi à bord d'un voilier de course zéro carbone, dirigé par Pierre Casiraghi et le skipper allemand Boris Herrmann. Une traversée de deux semaines qui doit lui permettre d'assister au sommet mondial de l'ONU, prévu en septembre dans la mégalopole américaine. La Suédoise de 16 ans, à l'origine d'un mouvement mondial de grève de l'école en faveur du climat, avait en effet refusé de s'y rendre en avion à cause des émissions de carbone que ce transport génère.

Mais son voyage en voilier provoque en fait davantage d’émissions de gaz à effet de serre que si elle avait survolé pris l'avion, indique Die Tageszeitung. L’équipage n’a ainsi pas l’intention de retourner en Europe par la mer et prendra donc... l’avion. Cinq autres membres d’équipage viendront chercher le navire plus tard, également par les airs. C'est en tous cas ce qu’a expliqué Andreas Kling, porte-parole de Boris Herrmann, à notre confrère allemand.

Néanmoins, les marins indiquent compenser chaque voyage en effectuant des dons à des organisations environnementales.

(L'essentiel)