Canada

23 avril 2019 10:46; Act: 23.04.2019 14:38 Print

Les alpinistes tués redescendaient d'un col

Les célèbres alpinistes qui ont perdu la vie dans une avalanche au Canada étaient en train de descendre du col Howse.

storybild

David Lama fait partie des victimes. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les trois alpinistes de renommée mondiale tués par une avalanche dans l'ouest du Canada avaient réussi à atteindre le sommet du col Howse, avant de perdre la vie lors de leur descente, ont annoncé lundi, des responsables de Parcs Canada.

Les trois alpinistes, l'Américain Jess Roskelley, 36 ans, et les Autrichiens Hansjörg Auer, 35 ans, et David Lama, 28 ans, avaient disparu la semaine dernière, lors d'une ascension particulièrement difficile du parc national de Banff (Alberta): la face est du col Howse. Leurs corps avaient été retrouvés dimanche, grâce à un chien d'avalanche.

Probablement «en rappel»

«Bien que les détails soient limités, la famille Roskelley a confirmé que les trois alpinistes avaient réussi à atteindre le sommet», a indiqué Parcs Canada, dans une déclaration lue lors d'une conférence de presse téléphonique.

Les trois hommes «étaient en train de redescendre le long de la face est lorsque l'accident s'est produit», a déclaré un responsable de l'agence, Brian Webster, précisant qu'ils étaient probablement «en rappel» lorsqu'une avalanche s'est déclenchée.

Un chien d'avalanche a repéré les dépouilles

Les trois alpinistes s'étaient lancés à l'assaut du col Howse, le mardi 16 avril au matin, et l'accident s'est produit le même jour. Selon M. Webster, ils ne portaient pas de balises permettant de les repérer en cas d'avalanche, ce qui aurait accéléré les recherches, retardées par les très mauvaises conditions météorologiques et les risques d'avalanche.

Les recherches, lancées le 17 avril, ont permis d'identifier des débris contenant de l'équipement d'escalade, ce qui a amené les autorités à conclure à la disparition des alpinistes. Une équipe a été déployée sur la zone, le dimanche 21 avril, avec un chien d'avalanche qui a réussi à repérer les dépouilles des trois alpinistes.

(L'essentiel/afp)