Environnement

23 février 2011 17:20; Act: 23.02.2011 18:30 Print

Les coraux en voie de disparition

Les récifs de coraux pourraient disparaître du fond des océans d'ici 2050 si aucune action n'est entreprise pour mettre fin aux activités qui menacent la «forêt tropicale de la mer».

storybild

Le corail abrite des millions d'algues qui lui donnent ses couleurs et ne supportent pas l'élévation de la température de l'eau. (photo: AFP)

Une faute?

Le réchauffement des mers lié aux changements climatiques, l'acidification des océans provoquée par la pollution au dioxyde de carbone, la navigation maritime, la surpêche, l'urbanisation des côtes menacent les coraux, dont dépend la vie de centaines de millions de personnes, prévient un rapport publié mercredi à Washington.

«Si on les laisse sans contrôle, plus de 90% des récifs seront menacés d'ici 2030 et à peu près tous les récifs d'ici 2050», indique ce rapport intitulé «Reefs at Risk Revisited» qui compile des dizaines d'études chapotées par le centre de réflexion World Resources Institute.

Le corail meurt de faim

La pression locale qui pèse sur les récifs, comme la pêche intensive, l'urbanisation des côtes et la pollution, constitue la menace la plus directe sur les coraux, mettant directement en danger à court terme plus de 60% de ces «forêts» colorées, affirme le rapport. «Le réchauffement climatique a déjà provoqué des dégâts massifs, les températures en hausse de l'eau provoquent un blanchiment des coraux», indique le rapport.

Le corail abrite des millions d'algues qui lui donnent ses couleurs et ne supportent pas l'élévation de la température de l'eau. Une fois les micro-algues mortes, le corail se décolore et meurt de faim, se transformant en un squelette calcaire.

Perte énorme pour la biodiversité

L'acidification, qui est une conséquence des rejets accrus de CO2 dans l'atmosphère, menace par ailleurs la croissance des coraux et leur structure même, avance ce rapport. La destruction des récifs représente une énorme perte de biodiversité, puisqu'ils abritent environ le tiers des espèces marines répertoriées aujourd'hui à la surface du globe.

L’essentiel Online / AFP

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • morvan nina le 08.05.2015 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    les coraux ses beau il faut agir

  • hawaienne le 24.02.2011 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    J ai remarque au Maldives, c est dommage =(

Les derniers commentaires

  • morvan nina le 08.05.2015 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    les coraux ses beau il faut agir

  • hawaienne le 24.02.2011 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    J ai remarque au Maldives, c est dommage =(