Iles Salomon

28 novembre 2021 10:41; Act: 28.11.2021 14:30 Print

Les émeutes «orchestrées» pour le destituer

Les Îles Salomon vivent une période agitée. Selon le Premier ministre, les manifestations seraient destinées à le destituer.

storybild

Manasseh Sogavare. (photo: REUTERS/Walter Nalangu)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre des Îles Salomon a affirmé dimanche qu’il entendait rester au pouvoir après des émeutes dans la capitale qui ont été «orchestrées» par des personnes souhaitant sa destitution. «Il est très clair que les récents événements ont été planifiés et orchestrés pour me démettre de mes fonctions de Premier ministre pour des raisons infondées», a déclaré Manasseh Sogavare, le chef du gouvernement de cet archipel du Pacifique dans une allocution télévisée. «Je veux montrer à la nation que le gouvernement est pleinement déterminé et que rien ne nous fera bouger. Nous ne devons pas et nous ne nous inclinerons jamais devant les mauvaises intentions de quelques personnes.»

De nombreux habitants de cette nation insulaire du Pacifique estiment que leur gouvernement est corrompu et redevable à Pékin et à d’autres intérêts étrangers. Les manifestants ont directement dirigé leur colère contre M. Sogavare et son gouvernement. Des foules ont tenté mercredi d’incendier le Parlement et la résidence privée du Premier ministre.

«Fausses informations»

M. Sogavare a précédemment imputé ces trois jours de violence – au cours desquels les émeutiers ont incendié de nombreux bâtiments de la capitale avant un retour au calme ce week-end – à quelques personnes peu scrupuleuses qui ont entraîné d’autres personnes avec de fausses informations. «Nous ne devons et ne nous inclinerons jamais devant les mauvaises intentions de quelques personnes. Nous devons nous opposer aux intimidations, au harcèlement et à la violence. Nous le devons à nos enfants et à la majorité de notre peuple qui ne peut pas se défendre», a déclaré le dirigeant des Îles Salomon.

Il a déclaré que la violence, qui a essentiellement visé le quartier chinois de la capitale, a causé pour 25 millions de dollars (22 millions d’euros) de dégâts et détruit un millier d’emplois dans une économie déjà en graves difficultés. M. Sogavare a déclaré que le gouvernement travaillait sur un plan de relance pour aider les entreprises. Le Premier ministre a réitéré sa promesse de tenir pour responsables les «instigateurs» non identifiés. «Soyez assurés qu’ils seront punis conformément à la loi, des arrestations ont déjà eu lieu. Les enquêtes se poursuivent et d’autres arrestations suivront».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel23 le 28.11.2021 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut une révolution populaire pour détrôner la reine Lydie

  • le canard enchaîné le 28.11.2021 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut investir au Luxembourg cest plus calme mis à part l'insécurité grandissante et journalière grâce à madame polfer qui ne démissionne pas jy suis jy reste longtemps.........

Les derniers commentaires

  • michel23 le 28.11.2021 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut une révolution populaire pour détrôner la reine Lydie

  • le canard enchaîné le 28.11.2021 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut investir au Luxembourg cest plus calme mis à part l'insécurité grandissante et journalière grâce à madame polfer qui ne démissionne pas jy suis jy reste longtemps.........