Incendies en Australie

13 janvier 2020 07:06; Act: 13.01.2020 09:35 Print

Les koalas «transférés» en Nouvelle-​​Zélande?

Une pétition propose d'introduire le koala en Nouvelle-Zélande, pour sauver cette espèce menacée par les feux de forêt en Australie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers de personnes ont signé une pétition pour que le koala soit introduit en Nouvelle-Zélande, afin de sauver cette espèce menacée par les feux de forêts. Cette demande a cependant été d'emblée rejetée par Wellington. Une association appelée Société pour le transfert des koalas avance que ces marsupiaux, qui ont péri en nombre en raison des incendies qui ravagent les forêts australiennes, pourraient trouver un asile en Nouvelle-Zélande, pays qui compte près de 30 000 hectares plantés d'eucalyptus.

Au terme d'une étude, le professeur Chris Dickman, de l'Université de Sydney, a estimé dans un communiqué, publié la semaine dernière, qu'un milliard d'animaux avaient péri, un chiffre qui inclut les mammifères, les oiseaux et les reptiles, mais pas les insectes ni les invertébrés. Et l'inquiétude est grande quant à la capacité de survie des animaux toujours vivants du fait de la destruction de leur habitat dans les feux.

Lundi midi, la pétition avait recueilli 7 500 signatures, mais un porte-parole de la Première ministre Jacinda Ardern a expliqué sur les ondes d'une chaîne publique néo-zélandaise que l'objectif du gouvernement était d'aider à reprendre le contrôle des feux, afin que les koalas «demeurent dans leur habitat naturel».

Simon Eyre, un des responsables scientifiques du Zoo de Wellington, a expliqué qu'il fallait aider les autorités australiennes à gérer la crise. «De notre point de vue, il faut aider l'Australie et il ne s'agit pas que des koalas, mais aussi des autres espèces menacées par les incendies», a-t-il dit. Toute introduction d'espèce dans un nouvel habitat peut poser de graves risques de déstabilisation de l'équilibre des espèces le peuplant déjà.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yan Hamar le 13.01.2020 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Simon Eyre qui a raison, ce n'est pas la fuite d'un problème qui doit en créer un autre. La vérité est qu'il faudra mettre la main au portefeuille...Il est temps de mettre à égalité les ministères de l'économie et de l'écologie

  • FireCombat le 13.01.2020 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    Les australiens ne mettent pas assez de moyen pour la lutte contre les incendies! On est en 2020, et on a la technologie pour concevoir des engins spéciaux qui permettrait de lutter contre les incendies mais ça intéresse qui? L'Australie est entouré d'eau, ils devraient trouver une solution pour avoir des système d'arrosage anti-incendie, comme des pipelines qui couvrirai toute les zones à risque...

  • Jo Salvini le 13.01.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    On ferait mieux d'introduire des koalas en Corse.

Les derniers commentaires

  • Jo Salvini le 13.01.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    On ferait mieux d'introduire des koalas en Corse.

  • Yan Hamar le 13.01.2020 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Simon Eyre qui a raison, ce n'est pas la fuite d'un problème qui doit en créer un autre. La vérité est qu'il faudra mettre la main au portefeuille...Il est temps de mettre à égalité les ministères de l'économie et de l'écologie

  • Le Belge, une fois le 13.01.2020 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    OK mais est-ce qu'il y a la nourriture adaptée? Quel désastre.

    • L'Australien le 13.01.2020 10:15 Report dénoncer ce commentaire

      oui monsieur, tout à fait

  • Henck le 13.01.2020 07:53 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut les protéger et cela semble être une bonne idée en attendant des jours meilleurs

  • FireCombat le 13.01.2020 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    Les australiens ne mettent pas assez de moyen pour la lutte contre les incendies! On est en 2020, et on a la technologie pour concevoir des engins spéciaux qui permettrait de lutter contre les incendies mais ça intéresse qui? L'Australie est entouré d'eau, ils devraient trouver une solution pour avoir des système d'arrosage anti-incendie, comme des pipelines qui couvrirai toute les zones à risque...