Donald Trump

10 octobre 2019 11:21; Act: 10.10.2019 11:49 Print

«Les Kurdes ne nous ont pas aidés en Normandie»

Critiqué pour avoir permis une intervention de l'armée turque en Syrie, le président américain Donald Trump s'est justifié, quitte à utiliser des arguments baroques.

storybild

Donald Trump est critiqué pour avoir permis à la Turquie de combattre des Kurdes en Syrie. (photo: AFP/Bulent Kilic)

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump «aime les Kurdes», mais il tient à apporter quelques précisions. Interrogé mercredi sur la possibilité que les Américains construisent une alliance avec les Kurdes, contre qui la Turquie a lancé une offensive en Syrie, le président américain a répondu que ces derniers n'avaient «pas aidé» les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale et le débarquement en Normandie.

«Les Kurdes se battent pour leur terre, il faut que vous compreniez», a expliqué le président républicain, depuis la Maison-Blanche. Affirmant s'appuyer sur un article «très puissant», vraisemblablement publié par le site Internet conservateur Townhall, il a développé son argumentaire: «Ils ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ne nous ont pas aidés en Normandie, par exemple». «Nous avons dépensé énormément d'argent pour aider les Kurdes, que ce soit en munitions, en armes, ou en argent. (...) Ceci étant dit, nous aimons les Kurdes», a-t-il conclu.

La Turquie a lancé, mercredi, malgré plusieurs mises en garde internationales, son offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte contre le groupe État islamique (EI). Cette offensive intervient après la décision de Donald Trump de retirer des troupes américaines de secteurs frontaliers en Syrie. Mercredi, le milliardaire républicain a dit espérer que son homologue turc Recep Tayyip Erdogan agisse de manière «rationnelle» et aussi «humaine» que possible en Syrie. «S'il le fait de manière injuste, il paiera un énorme prix économique, a-t-il mis en garde. J'anéantirai leur économie si cela arrive».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bobo énervant le 10.10.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    les Kurdes ont été en première ligne dans le combat contre DAECH, ils ont résisté à Kobané, ce sont eux qui ont pris Rakka, ils ont hébergé et sauvé des milliers de réfugiés de toutes les confessions. Je pense que cela suffit amplement pour ne pas les abandonner

  • ClearView le 10.10.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant la 2ème guerre mondiale, l'Iran, la Syrie et l'Irak étaient sous domination britannique et française. Les Kurdes ont donc participé malgré eux à l'effort de guerre des alliés.

  • Critical le 10.10.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    En soit, ce n est pas aux USA d etre le gendarme du monde. Si on est en désaccord que l on aille aider les Kurdes. Envoyons nos soldats européens!

Les derniers commentaires

  • soso le 13.10.2019 22:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Turc et la Turquie n’est pas contre les kurdes ou x y ! Plusieurs cultures et Religion existent en Turquie ! Ils défendent seulement leur territoire et ces citoyens contre les terroristes comme tous pays ! C’est un pays fort je pense que personne doit les prendre à la légère !

  • Unicorn le 10.10.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut soutenir Bachar avec son allié de toujours l'URSS/Russie.

  • wesh jack le 10.10.2019 21:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Turcs défendent leur frontière . Qui a débuté la guerre en Syrie ? Pourquoi accusé la Turquie ? Les États Unis l’Europe sont complices de tout ce qui se passe en Syrie ! La Turquie n’est pas un figurant, elle ne peut plus faire confiance aux Européens et le reste

  • Dodo le 10.10.2019 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que fait l'Europe, où sont les réactions a ce sujet.Toujours le petit toutou de l'Amérique.A nouvont laisser tomber les Kurdes ce faire massacrer ?

  • Nemrod le 10.10.2019 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    La Turquie est actuellement membre de l'OTAN et en théorie nos alliés. Je ne comprends pas les autres membres de l'OTAN de tolérer les turques à un autre génocide contre les Kurdes qui se sont sacrifiés et ont le courage de combattre Daech. Voilà comment l'OTAN récompense les Kurdes courageux.

    • Carlo Marxo le 10.10.2019 17:59 Report dénoncer ce commentaire

      en fait la Turquie est un excellent partenaire, qui fait ce qu'il dit et pas tout et son contraire.. comme le fait si bien Donald Duck

    • Le Belge le 10.10.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

      @Carlo Marxo: vous vous rendez compte de ce que vous débitez?