Covid-19

19 janvier 2021 15:37; Act: 19.01.2021 16:21 Print

Les masques, un vrai danger pour les animaux

Devenu incontournable à travers le monde, le masque pose aussi un problème environnemental et constitue une menace pour l'écosystème.

storybild

Des animaux ingèrent des masques.

Sur ce sujet
Une faute?

Prisé pour sa rareté au début de la pandémie, matière à débat au fil des mois, le masque s'est finalement imposé comme l'objet incontournable de la crise sanitaire. Geste barrière le plus efficace, le port du masque est devenu la règle pour se prémunir au maximum d'une infection au Covid-19. Mais le recours quasi systématique à ce bout de tissu composé aussi de plastique a également un coût pour la nature, et en particulier pour le monde animal.

L'été dernier, des vétérinaires tiraient la sonnette d'alarme après qu'un chien a ingéré un masque lors d'une promenade en Écosse. Non loin de là, également en Grande-Bretagne, une mouette s'est pris les pattes dans un masque en plastique, avant d'être sauvée in extremis. Récemment, ce sont des singes de Malaisie qui ont été aperçus en train de dévorer un masque chirurgical.

Les gros animaux, premières victimes

Une liste non exhaustive d'exemples qui illustrent une réalité implacable: le recours aux masque jetables risque d'impacter durablement l'écosystème. Selon George Leonard, de l'ONG américaine Ocean Conservancy, cela ne fait qu'aggraver une situation déjà très problématique concernant la pollution par le plastique. Épargnés jusqu'alors, les gros animaux comme les tortues de mer, les crabes, les oiseaux de mer ou encore les gros poissons, sont les premières victimes des masques.

Du phytoplancton à ces espèces, toute la chaîne alimentaire se retrouve menacée par la formation de toutes petites particules de plastique. D'après l'ONG OceansAsia, 1,5 milliard de masques ont fini dans les océans au cours de l'année passée, soit une pollution plastique supplémentaire de 6 200 tonnes.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TheMask le 19.01.2021 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    "le masque pose aussi un problème environnemental et constitue une menace pour l'écosystème" ... Ce n'est pas plutot l'homme le probleme ? Il a bon dos le mas

  • bof le 19.01.2021 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui apparemment l'homme moderne n'a pas appris à se servir d'une poubelle

  • luxembourgbestcountry le 19.01.2021 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah ils ont compris maintenant

Les derniers commentaires

  • max. le 19.01.2021 22:55 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement, ceux qui survivront au virus termineront empoisonnés aux plastiques... Super. Décidément, s'il y a bien une chose infinie, c'est la bêtise humaine.

  • bof le 19.01.2021 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui apparemment l'homme moderne n'a pas appris à se servir d'une poubelle

    • Harry Mondice le 20.01.2021 08:33 Report dénoncer ce commentaire

      Si l'Homme moderne a appris, ce sont les gougnafiers qui ne sont pas capables de se servir d'une poubelle.

  • Abalus le 19.01.2021 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non non non et non je suis pas d'accord c'est nous je dit bien les êtres qui sommes dangereux pour la faune la flore tout simplement alors arrêter de jeter la faute sur les masques émoji énerver hahaha

    • Jempi Mondice le 20.01.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

      Tout comme les bouteilles en plastoc et autres crasses qui s'en vont démolir l'écosystème marin. Ecosystème qui assure notre survie mais dont beaucoup se foutent comme du tiers et du quart.

  • TheMask le 19.01.2021 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    "le masque pose aussi un problème environnemental et constitue une menace pour l'écosystème" ... Ce n'est pas plutot l'homme le probleme ? Il a bon dos le mas

    • Dalia le 19.01.2021 17:40 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr, c'est l'être humain qui pose problème - surtout lorsqu'il jette son masque dans la nature !!

  • luxembourgbestcountry le 19.01.2021 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah ils ont compris maintenant