Au Mexique

21 juin 2019 11:06; Act: 21.06.2019 11:46 Print

Les migrants peuvent voyager pour... 1 dollar

Une compagnie aérienne mexicaine propose des billets à un dollar aux sans-papiers, originaires d'Amérique centrale, qui voudraient regagner leur pays.

storybild

Cette offre est valable jusqu'au 30 juin pour «les migrants en situation irrégulière» à partir des aéroports de Tijuana et Ciudad Juarez (tous deux proches de la frontière avec les États-Unis) ainsi que Guadalajara et Mexico. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Mexique peine à faire face aux arrivées de migrants. Le programme «Réunir les familles» annoncé jeudi par la compagnie Volaris est destiné à «aider au rapatriement des migrants» venus du Costa Rica, du Salvador et du Guatemala. Cette offre est valable jusqu'au 30 juin pour «les migrants en situation irrégulière» à partir des aéroports de Tijuana et Ciudad Juarez (tous deux proches de la frontière avec les États-Unis) ainsi que Guadalajara et Mexico.

Ceux qui voudront profiter de cette offre devront être prêts à prendre «le premier siège qui se libère», et le prix n'inclut pas les taxes d'aéroport, qui peuvent atteindre 45 dollars à l'aéroport de Mexico pour les vols internationaux. Les adultes devront produire un papier d'identité, et les mineurs un passeport ou bien un certificat de naissance.

Une vague de migrants est arrivée au Mexique, ces derniers mois, après l'annonce par le gouvernement de gauche d'Andrés Manuel Lopez Obrador, arrivé au pouvoir le 1er décembre dernier, d'une politique d'immigration plus souple.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Abalus le 21.06.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect caramba fuulmetaljf moi ce que je souhaite c’est que tous ceux qui croient que c’est gens part de chez eux pour leurs plaisirs ai à vivre la même situation et la ont verra si il reste ou essaye de s’en sortir

  • FullmétalJF le 21.06.2019 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas ? Seuls les résultats concrets importent dans ce genre d'affaires. Il est normal et juste que les personnes entrées de manière illégale dans n'importe quel pays puissent être rapatriés de manière légale.

  • Caramba le 21.06.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    La plupart des migrants ont fuit la violence des gangs dans leurs quartiers. Pour beaucoup d'entre eux, retourner dans leur pays équivaut à une peine de mort.

Les derniers commentaires

  • Abalus le 21.06.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect caramba fuulmetaljf moi ce que je souhaite c’est que tous ceux qui croient que c’est gens part de chez eux pour leurs plaisirs ai à vivre la même situation et la ont verra si il reste ou essaye de s’en sortir

  • Caramba le 21.06.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    La plupart des migrants ont fuit la violence des gangs dans leurs quartiers. Pour beaucoup d'entre eux, retourner dans leur pays équivaut à une peine de mort.

  • FullmétalJF le 21.06.2019 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas ? Seuls les résultats concrets importent dans ce genre d'affaires. Il est normal et juste que les personnes entrées de manière illégale dans n'importe quel pays puissent être rapatriés de manière légale.