Au Japon

22 août 2018 08:02; Act: 22.08.2018 09:59 Print

Les pêcheurs de retour à terre avec 177 baleines

Sous le prétexte d'un programme de «recherche scientifique», les baleiniers nippons continuent de remplir leurs filets de cétacés.

storybild

La pêche à la baleine est défendue par une partie des milieux politiques nippons comme étant une tradition à préserver.

Sur ce sujet
Une faute?

Les pêcheurs japonais sont revenus à quai avec dans leurs filets 177 baleines, après une expédition de trois mois dans le Pacifique qui succède à une campagne dans l'Antarctique menée pendant l'hiver, en dépit des critiques internationales. L'archipel, qui continue à tuer des cétacés dans le cadre d'un programme de «recherche scientifique», plaide depuis longtemps pour l'assouplissement du moratoire mis en place en 1986.

Il compte d'ailleurs présenter une demande de reprise partielle de la chasse commerciale lors d'une réunion de la Commission baleinière internationale (CBI), prévue en septembre au Brésil. Au cours de cette dernière mission de 98 jours, trois navires spécialisés ont capturé 43 baleines de Minke et 134 rorquals boréals, a annoncé mercredi l'Agence des pêches dans un communiqué.

Une tradition à garder

«Les données qui ont été rassemblées seront analysées et présentées au comité scientifique de la CBI, permettant ainsi d'améliorer les connaissances scientifiques pour la conservation et la gestion des ressources de cétacés», souligne-t-elle. Le Japon tente de prouver que la population de baleines est assez importante pour supporter une reprise de la chasse commerciale, que la Norvège et l'Islande sont aujourd'hui les seuls pays au monde à pratiquer ouvertement.

La pêche à la baleine est défendue par une partie des milieux politiques nippons comme étant une tradition à préserver. Mais s'il est exact que la chair de cétacés a constitué une salvatrice source de protéines dans les années de l'immédiat après-guerre, aujourd'hui, la plupart des Japonais disent ne pas en manger, ou très rarement.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • overlox le 22.08.2018 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas beaucoup mieux au sein de l'UE... suffit de voir les iles feroes qui tous les ans se lancent dans le GRIND. UNe grand chasse au dauphin ( Globicéphale) Et tout ça avec l'approbation du gouvernement Danois !! L'humain est une merde et ça depuis la nuit des temps !

  • Grand Maître le 22.08.2018 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut mettre ce pays au pied du mur. Convoquer les ambassadeurs et prendre des sanctions économiques. Ce pays n'étant pas autosuffisant il serait vite dans le besoin. Mais si c'était La Corée du Nord on ferait plus vite non??

  • pragmatique le 22.08.2018 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    „conserver sa culture“....et puis quoi encore!! Si on figeait notre culture nous serions toujours en train de taper sur des os d‘animaux pour faire de la musique... chasse à la baleine, corridas, massacre de dauphins etc...elle a juste bon dos notre culture!!! Une culture ça doit évoluer...nous, nous stagnons, voire nous régressons...pauvre monde!!

Les derniers commentaires

  • regardez vous le 23.08.2018 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes tous la à lâchez des tonnes de commentaires pour des baleines, alors que lorsque ça parle de personnes humaine morte y'a plus personne..

  • grain de sel le 22.08.2018 16:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    selon votre commentaire je pense que vous n'avez pas encore eu l'occasion de visiter le Japon sinon vous ne vous permettez pas de les dénoncer sans avoir honte de nos modes de vie occidentales.

  • grain de sel le 22.08.2018 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à ceux qui se prétendent éco. Commencez à nettoyer vos propres trottoirs des peaux de phoques, croco, autriche,...et oui l'élevage de bétail pour votre viande pollue la planète alors élevez vos propres légumes. je me demandes ce qui est pire.

  • Roboberta Menchu le 22.08.2018 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis d'accord avec Grand Maître car c'est notre ligne d'accusation, il faut être plus dur avec les démocraties qu'avec les dictatures surtout la Russie!

  • Jlook le 22.08.2018 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    comment peut on être aussi bête, sur quel autel sacrifie t on encore ces animaux ? l'argent ? la tradition comme en isalande ? mais quand se réveillera t on ? n'y a t il personne pour dire à ces gouvernements qu'ils sont à coté de la plaque, rétrogrades, lamentables, ? ne peut on pas faire suivre les messages postés sur ce site. Qu'ils prennent au moins conscience de ce que l'on pense d'eux ailleurs dans le monde. que si ces peuples peuvent inspirent plutot le respect par certains coté, c'est le dégout que l'on retiendra d'eux.

    • Fred le 22.08.2018 15:55 Report dénoncer ce commentaire

      Et que dire des mangeurs de cuisses de grenouilles à qui ont leurs arrache les pattes encore vivante??? Et le gavage des oies et les escargots??? Chaque nation à ses traditions quelle vous plaise ou non respectez les.

    • pffffff le 22.08.2018 16:34 Report dénoncer ce commentaire

      il faut différencier tradition et evolution...