En Californie

02 août 2020 22:22; Act: 03.08.2020 11:03 Print

Les pompiers peinent à gérer un incendie monstre

L’«Apple Fire», qui s’est déclaré vendredi, à l’est de Los Angeles, a déjà ravagé plus de 8 300 hectares de forêt et menace de nombreuses habitations.

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers de pompiers californiens combattaient dimanche, un incendie menaçant de nombreux habitants près de la ville de San Bernardino, à une centaine de kilomètres, à l'est de Los Angeles.

Près de 8 000 personnes évacuées

L'«Apple Fire» qui s'est déclaré vendredi, en fin d'après-midi, a déjà ravagé plus de 8 300 hectares dans la Cherry Valley et la forêt nationale de San Bernardino, au sud de la Californie.

La fumée se dégageant de la végétation calcinée était visible à des kilomètres à travers la région, poussant le département de gestion de la qualité de l'air de la côte sud à émettre une alerte, samedi soir.

Au moins 2 600 foyers et près de 7 800 personnes ont dû être évacuées et les pompiers n'étaient pas en mesure d'annoncer quand les habitants pourraient revenir chez eux.

À 11h (18h GMT), plus de 1 300 soldats du feu, assistés d'hélicoptères, de camions et de bombardiers étaient déployés dans la zone.

Après avoir réussi à contenir 12% de l'incendie en début de journée, le feu n'était plus contenu en début d'après-midi et continuait à grossir.

Température chaude et sécheresse

Aucune victime n'a été signalée pour le moment, les dégâts se limitant à deux immeubles et une maison.

Les bords nord et sud de l'incendie se situent dans des flancs de collines raides et accidentés, peu accessibles aux camions de pompiers, ont expliqué les autorités.

La végétation dense a par ailleurs nourri le feu qui a continué à brûler avec beaucoup d'intensité près d'habitations, a détaillé vendredi, Fernando Herrera, capitaine des pompiers du comté de Riverside.

L'activité de l'incendie devrait rester élevée dimanche, en raison des températures chaudes et de la sécheresse.

Une enquête est en cours pour déterminer l'origine du feu, qui pourrait être criminelle.

(L'essentiel/AFPE/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zebra3 le 03.08.2020 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va droit dans le mur, Amazonie, Europe, faut être réaliste pas se voiler la face, on est pas à Disneyworld, la planète bleue va au désastre, le cataclysme pointe à l'horizon, soyons prêt !!!! Pour ceux qui en ont !!!

  • julie le 03.08.2020 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne doit plus rester grand chose de cet état depuis le temps qu il y a des incendies

  • Un Belge d'URSS/Russie une fois le 02.08.2020 23:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien sûr un terrible drame pour toutes les victimes, mais ce n'est pas une raison pour encore venir avec l'augmentation classique : "c'est le réchauffage"! Je n'en peux plus moi d'entendre parler de réchauffage. Il fait plus chaud en Sibérie mais c'est une très bonne nouvelle pour les Sibériens toujours dans le froid !

Les derniers commentaires

  • Zebra3 le 03.08.2020 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va droit dans le mur, Amazonie, Europe, faut être réaliste pas se voiler la face, on est pas à Disneyworld, la planète bleue va au désastre, le cataclysme pointe à l'horizon, soyons prêt !!!! Pour ceux qui en ont !!!

    • Zebra4 le 03.08.2020 11:44 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut quand même savoir que dans certains endroits (Everglades, Parcs nationaux du Canada et j'en passe), on ne combat plus les incendies car ils permettent d'aider la nature en brulant les bois fragilisés ou malade et en tuant certains parasites responsables de ces maladies ... Donc le feu reste essentiel pour la nature, même s'il est vrai qu'actuellement il y a trop d'incendies (Australie, USA).

  • julie le 03.08.2020 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne doit plus rester grand chose de cet état depuis le temps qu il y a des incendies

  • Un Belge d'URSS/Russie une fois le 02.08.2020 23:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien sûr un terrible drame pour toutes les victimes, mais ce n'est pas une raison pour encore venir avec l'augmentation classique : "c'est le réchauffage"! Je n'en peux plus moi d'entendre parler de réchauffage. Il fait plus chaud en Sibérie mais c'est une très bonne nouvelle pour les Sibériens toujours dans le froid !